Avertir le modérateur

U- Art traditionnel et art contemporain

  • La peinture chinoise traditionnelle, miroir des arts de la Chine ancienne

    La peinture chinoise traditionnelle reflète la conscience de la Chine ainsi que sa disposition et son inclinaison esthétiques. Elle illustre la compréhension des Chinois de la Chine ancienne sur la nature, sur la société ainsi que sur d’autres aspects sociaux afférents, tels que la politique, la philosophie, la religion, la moralité et l’art.

    Elle met également l’accent sur le fait de «recevoir un enseignement de la nature qui touche le cœur». C’est cette relation harmonieuse entre la nature et le cœur qui crée la conception artistique. Cela induit que la «composition soit déjà créée avant même que l’artiste commence à peindre et que l’œuvre accomplie dépeigne avec précision l’aspiration de l’artiste». Son objectif est d’exprimer le caractère spirituel à travers la forme physique et de maîtriser à la fois la forme et l’esprit.

    peinture chinoise, peinture traditionnelle chinoise, Chine, peintureLa peinture chinoise a une longue histoire. Durant la période lointaine des royaumes combattants, il y a plus de 2.000 ans de cela, les gens peignaient sur de la soie. Auparavant, il y avait également des formes primitives de peinture sur pierre et sur poterie. Ces premières peintures ont établi une bonne fondation pour le développement de la peinture chinoise, laquelle utilisait le trait comme principal moyen de composition. Durant les dynasties Han et Wei, la stabilité sociale et l’unité ont laissé place à la division. L’impact de la collision entre les cultures étrangères et la culture locale ainsi que la combinaison possible des deux, ont donné vie aux peintures religieuses, qui constituaient le genre principal de peinture à cette époque. Il existait aussi des peintures de personnages historiques, qu’on voyait dessinés sur les œuvres littéraires. Les peintures de paysages, de fleurs et d’oiseaux ont également vu le jour durant cette période.

    Les dynasties Sui et Tang ont connu une période de grande prospérité socio-économique et de développement culturel. Ainsi, la peinture s’est beaucoup développée: les peintures de paysages, de fleurs et d’oiseaux ont atteint leur apogée. Il en va de même pour la peinture religieuse. Un genre séculier se dégage aussi, décrivant la vie des aristocrates dans des peintures de personnages qui présentent les caractéristiques des gens de cette époque. L’émergence tardive de la peinture literati – peinture des lettrés – a grandement enrichi le concept créatif de la peinture chinoise, tout comme les méthodes d’illustration.

    Les trois catégories de peinture chinoise

    La peinture chinoise comprend trois catégories, la peinture de personnages, de paysages et la peinture de fleurs et d’oiseaux. En surface, ils sont classés par sujet, alors qu’en fait, ils présentent une forme de conceptualisation et de pensée à travers l’Art. Les trois catégories de peinture comprennent les trois aspects de l’univers et de la vie humaine. La peinture de personnages dépeint la société humaine et les relations interpersonnelles. La peinture de paysages exprime la relation entre la nature et l’homme, combinant le tout en un, et la peinture d’oiseaux et de fleurs exprime les variétés de la vie naturelle et leur existence en harmonie avec l’homme. La combinaison des trois constitue toute la multitude des choses dans l’univers, chacune transmettant le meilleur à l’autre et se complétant mutuellement.
    peinture chinoise, peinture traditionnelle chinoise, Chine, peinture
    Gu Kaizhi, de la période Jin de l’Est, s’est spécialisé dans la peinture de personnages. Il a été le premier à avancer l’idée «d’exprimer l’esprit à travers la forme». Dans sa peinture de personnages, il s’est consacré à la description vivante du caractère individuel, lui apportant une résonance vive, tout en conférant une large considération à la forme et à l’esprit. À travers cette méthode, le caractère individuel des personnages était décrit de façon bien précise dans ses peintures, à travers la description de l’environnement, de l’atmosphère, de la posture et du mouvement.

    La peinture de paysages représente un domaine spécifique d’étude dans l’art. Elle décrit principalement des scènes naturelles. Elle s’est développée durant les périodes Wei, Jin et Sud-Nord. La peinture de fleurs et d’oiseaux est devenue une catégorie indépendante de peinture durant la dynastie Tang.

    Idéologie de «le ciel et l’homme ne font qu’un»

    La peinture chinoise attache de l’importance à la conception et elle se distingue par le fait d’établir d’abord le concept avant la peinture. Elle souligne l’unité subjective et objective de l’image artistique et ne recherche aucune ressemblance précise quant à la forme, mais elle tente d’obtenir «l’effet ingénieux qui réside entre la ressemblance et la non ressemblance» et la «ressemblance dans la non ressemblance».

    La peinture chinoise emploie des techniques d’encre et de pinceau uniques pour décrire les objets et exprimer les sentiments et, à travers les points, les lignes et la surface, elle décrit la forme, la structure, la texture, la lumière et la position de l’objet dans la peinture. Le pinceau et l’encre ne servent pas seulement d’accessoires pour dépeindre les objets et transmettre des émotions. Ils servent également de véhicule à l’objet de la peinture. Dans le même temps, ils sont eux-mêmes une forme de nuance, déployant un charme sophistiqué dans la calligraphie chinoise et détenant une valeur esthétique unique.

    peinture chinoise,peinture traditionnelle chinoise,chine,peintureLa peinture traditionnelle chinoise accentue le fait que la peinture et la calligraphie sont homologues. En outre, elle prête attention au caractère et à l’accomplissement de l’artiste. Dans une œuvre singulière, une attention particulière est donnée à la combinaison harmonique du poème, de la calligraphie, de la peinture et du sceau. Dans l’écriture du poème, de la préface et du post-scriptum d’une peinture, l’artiste exprime sa compréhension de la société, de la vie et de l’art. Ces derniers, non seulement enrichissent le thème de la peinture, mais font également partie de la composition.

    Cette peinture reflète les concepts philosophiques et esthétiques des Chinois dans son observation, création de l’image et expression. Dans son observation de la réalité, elle adopte la méthode de distinguer ce qui est petit de ce qui est grand, et à partir de ce qui est petit, voir ce qui est grand. Elle observe la réalité dans la vraie vie ou devient même directement une partie de la réalité, plutôt que de se contenter d’observer, tel un étranger, ou de se limiter elle-même à un point de vue particulier. Même en peignant des objets naturels purs, tels que des paysages, des fleurs et des oiseaux, l’artiste peut également les relier à la conscience sociale et à l’intérêt esthétique des gens, utilisant des scènes pour exprimer des sentiments ou les aspirations d’une personne en décrivant un objet particulier.

    La peinture chinoise traditionnelle n’est pas seulement prestigieuse. Elle sert également de miroir afin de refléter les arts traditionnels de la Chine, démontrant le concept traditionnel chinois «le ciel et l’homme ne font qu’un».

    Tiré de: http://www.epochtimes.fr/archive/front/14/6/24/n3509920/la-peinture-chinoise-traditionnelle-miroir-des-arts-de-la-chine-ancienne-.html

  • L’Art de Zhen-Shan-Ren revient à Bordeaux

    art, contemporain, traditionnelle, bordeaux, exposition, peinture, classique

    Un article de Bordeaux Gazette lors de la première présentation de l’Art de Zhen Shan Ren à Bordeaux, à la Halle des Chartrons en 2012, l’annonçait en ces termes : " Cette exposition est une fenêtre ouverte sur un fait de société poignant et d’une grande importance qui est largement passé sous silence, surtout en Chine … les artistes nous dévoilent, d’une part le sort dramatique réservé à une partie de la population chinoise et, d’autre part, elle rend hommage à l’intemporalité de l’art "divin". "

    Des visiteurs avaient alors encouragé les organisateurs à faire le maximum pour faire largement connaître l’exposition au public bordelais. Déjà présentée dans une cinquantaine de pays, l’exposition revient donc à Bordeaux dans le cadre de sa tournée des villes de France. C’est au Marché de Lerme, bâtisse circulaire construite en 1866 dans un assemblage original de verre, de fonte, de zinc et de marbre, autrefois marché couvert et accueillant depuis 2011 des expositions au cœur de la vieille ville, qu’elle sera visible jusqu’au 1er septembre.

    art, contemporain, traditionnel, bordeaux, exposition, Zhen Shan Ren, sortiesD’après son site officiel, l’Art de Zhen-Shan-Ren (Authenticité-Bonté-Tolérance) est " une exposition intime et inspirante extraordinairement touchante, détaillant à la fois une vie intérieure spirituelle et une tragédie extérieure des droits de l’homme. Des peintures à l’huile réalistes et des aquarelles, pour la plupart d’artistes chinois, offrent un aperçu unique sur la discipline spirituelle Falun Gong, également appelée Falun Dafa. "

    Certains des artistes ont directement souffert eux-mêmes les tourments du système concentrationnaire communiste en Chine. Episodes minutieusement dépeints dans leurs oeuvres . Catherine Demeste, secrétaire, et son époux Jacques, électronicien à la retraite, ont été les premiers à franchir la porte de l’exposition. Pour Catherine, cette persécution en rappelle une autre :

    " Il y a l’art mais il y a aussi la signification de tout ce que l’on voit et je trouve que ça rappelle la vie de Jésus persécuté, il y a plus de 2000 ans."

    Son mari a, quant à lui, été touché par la beauté des peintures et la gravité de certains messages : " Ces tableaux sont superbes, ils expliquent et montrent bien les choses. C’est important, c’est important ! Ce qui est terrible, c’est le tableau où on voit une personne allongée à qui on prélève un organe ; un cœur ou autre chose. Des choses comme ça, ça touche, c’est dur ! Ces artistes qui témoignent de la cruauté de la chose, c’est encore plus représentatif qu’une photo. "

    Vous pouvez découvrir cette incroyable exposition:

    Du 20 août au 1er septembre

    À Bordeaux, Marché de Lerme.

    Entrée gratuite - Ouverture tous les jours de 10h à 19h

    Lire la suite des interviews sur:http://fr.clearharmony.net/articles/a116205-France-Beaute-des-peintures-et-gravite-des-messages-L%E2%80%99Art-de-Zhen-Shan-Ren-revient-a-Bordeaux.html

  • Une exposition d'artistes chinois à Bordeaux du 20 août au 1er septembre

    Chine, artistes, art, exposition, bordeaux, marché de Lerme, Zhen Shan Ren, persécution

    Du 20 août au 1er septembre, une exposition « L’art de Zhen-Shan-Ren » consacrée à un ensemble de peintres contemporains de la diaspora chinoise se tiendra au marché de Lerme à Bordeaux. Ces artistes se sont rassemblés il y a quelques années et, sous l’impulsion du peintre et sculpteur Zhang Kunlun très connu en Chine, mais exilé aux Etats-Unis, ont produit des œuvres qui ont été exposées dans 40 pays et 200 villes. En chinois, Zhen- Shan-Ren signifie Authenticité, Bienveillance et Tolérance. A travers des peintures à l’huile dans le style classique occidental, des pastels, des portraits chinois plus modernes, ils se veulent porteurs d’un message spirituel et d’un appel à un monde plus libre et plus tolérant

    L’exposition détaille à la fois la vie spirituelle intérieure de l'artiste et le courage manifesté face la tragédie qui les a touché en Chine. Des peintures à l’huile réalistes et des aquarelles chinoises réalisées par des artistes dont la plupart sont chinois donnent un aperçu unique de la discipline spirituelle du Falun Gong.

    Pour les amateurs d'art, venez découvrir cette incroyable exposition d'artistes chinois

    Du 20 août au 1er septembre

    À Bordeaux, Marché de Lerme.

    Entrée gratuite - Ouverture tous les jours de 10h à 19h

    Plus d'informations sur: http://fr.falunart.org/

  • L'art du jardin chinois

    art, chine, jardin, calligraphie, poésie, arts sacrés, cosmos, nature

    L'art du jardin appartient au même titre que la calligraphie ou la poésie aux arts sacrés chinois. Le jardin est tout à la fois un lieu de vie et de divertissement dans lequel on se plaît à flâner et un lieu « magique », un cosmos miniature dans lequel on cherche à recréer l'image d'une nature idéale. Il se présente donc comme un compromis constant entre les dimensions esthétiques et symboliques.

    La suite sur: https://fr.wikipedia.org/wiki/Jardin_chinois

  • Explication de texte: les oeuvres des artistes chinois de l'exposition Zhen Shan Ren

    En anglais, des explications sur la signification artistique et intérieure de quelques oeuvres de l'exposition Zhen Shan Ren. Ici le thème est: une résistance pacifique.
    Tiré de: http://fr.falunart.org/oeuvres-dart/iv-resistance-non-violente/

  • Il est inadmissible de mourir parce que l’on croit à quelque chose

    art contemporain, artistes chinois, Chine, croyance, Marcel Rogemont, exposition, art, beauté, liberté de conscience

    Rennes. Marcel Rogemont, député à l’Assemblée nationale

    L’exposition internationale L’Art de Zhen-Shan-Ren (le Vrai – le Bien- la Tolérance) a été accueillie du 14 au 19 février 2014 à l’Orangerie du Thabor à Rennes, dans un parc référencé comme l’un des plus beaux jardins publics de France.

    L'exposition retrace l’histoire de la discipline spirituelle Falun Gong. Elle rend compte de la beauté de cette pratique ancestrale et de sa répression par le régime chinois depuis 1999. Une partie des œuvres révèle les épreuves terrifiantes que les pratiquants de Falun Gong en Chine – et les artistes eux-mêmes - ont traversées.

    Déjà présentée dans plus d’une cinquantaine de pays L’Art de Zhen Shan Ren a été visité par des dizaines de milliers de personnes. Un visiteur a résumé en ces mots son ressenti après avoir vu l’exposition : Une lumière qui transperce le cœur. Un maire européen a déclaré à son propos je crois que quiconque voit cette exposition sera touché pour peu qu’il soit un être humain.

    Marcel Rogemont, député à l’Assemblée nationale, a été marqué par le réalisme des oeuvres et la thématique sur la liberté de conscience: le combat pour la liberté de conscience est un combat continu que nous devons mener ici comme en Chine, car c'est un combat de tous les jours a-t-il affirmé.

    Dans un tableau de Xiaopin Chen intitulé L’Appel de l’innocence qu'on aperçoit sur la photo, une fillette entourée des gratte-ciels de Manhattan, tient une pancarte sous la pluie. L’intensité de son regard témoigne d’une conviction au-delà de son âge. On peut lire sur sa pancarte Tués pour leurs convictions ( "Killed for their belief"), C'est un des tableaux ayant tout spécialement touché le député, qui a répété combien il était inadmissible de mourir parce qu’on croit à quelque chose...

    Une exposition bouleversante

    Nasra Casani, artiste peintre iranienne, a trouvé l’exposition extraordinaire en termes des techniques de peinture, du rendu de la lumière et de l'espace. Elle a noté le fait que les peintures sont très réalistes et que l’on sent directement ce qui se passe.

    Plusieurs visiteurs ont dit avoir pleuré en regardant les tableaux. Je trouve triste que des gens soient persécutés pour leur croyance, toutes les tortures infligées aux femmes, aux hommes comme aux enfants à n'importe quel âge, j'ai versé des larmes, c'est très touchant a confié une étudiante en communication.

    J'ai failli pleurer en voyant certains tableaux, c'est une exposition qui m'interpelle et me laisse presque sans voix, a partagé Odile Dubauièse, une puéricultrice. Ce qui me touche c’est la souffrance, Notant que c’était aussi un plaisir de voir cette exposition, certaines toiles ont de la lumière, de la tristesse, de la violence ; certaines tout cela réuni sur une même toile, c'est beau, bravo d'avoir réussi à faire passer le message

    Un art et une vérité impressionnants

    Xavier Emere, ingénieur a trouvé L’exposition bouleversante de beauté. Cela rappelle la force des dessins de la renaissance, a-t-il remarqué impressionné par la spiritualité imprégnant chaque tableau. Je trouve intéressant de revenir à tout ce qui est paradis et divinités, il faut continuer dans cette voie-là. Merci à tous les artistes qui ont accompli ces tableaux merveilleux et je conseille à tous les français qui ont entendu parler de cette exposition, d'aller la voir.

    De nombreux visiteurs ont exprimé leurs encouragements afin que l’exposition continue à rendre compte de la tragédie en Chine, encore trop largement passée sous silence, et à véhiculer une conscience accrue et l’espoir.

    Un sentiment d’admiration était manifeste dans de nombreux messages laissés sur le livre d’or. De très belles toiles, un réel talent, les messages touchant directement au cœur. De quoi faire réfléchir sur la vie ! pouvait-on notamment y lire . Ou encore Cette exposition est très belle. Il en ressort un art et une vérité impressionnants .

    L’Art de Zhen Shan Rensera visible de nouveau dans la cadre de sa tournée des villes de France, dans la salle de la Coupole à Dijon du 16 au 28 avril 2014.

    Tiré de: http://fr.clearharmony.net/articles/a115465-France-L%E2%80%99Orangerie-du-Thabor-a-Rennes-presente-l%E2%80%99Art-de-Zhen-Shan-Ren-Un-art-et-une-verite-impressionnants.html

  • La restauration d’une fresque chinoise tourne à une horrible erreur

    Fresque chinoise, Chine, art, bouddhisme, restauration, dynastie Qing, pagode,Ecce Homo, église espagnole, Temple de Chaoyang

    Une majestueuse fresque bouddhiste de la dynastie Qing, située dans un temple de la montagne du Phoenix, province du Liaoning, avant la restauration

    Quand une grand-mère espagnole a tenté de restaurer la fresque de l’Ecce Homo suspendu dans une église espagnole peu connue transformant une représentation de Jésus dans une couronne d’épines en une tache simiesque, son spectaculaire échec a pris par le biais d’Internet les proportions d’un phénomène mondial. Les autorités chinoises locales chargées de la restauration du Temple de Chaoyang dans la province de Liaoning n’ont plus qu’à espérer ne pas connaître un destin semblable.

    La restauration d’une fresque dans une pagode locale, datant de la dynastie Qing (1644-1912), a provoqué tour à tour la colère puis l’amusement des internautes. Elle a conduit au licenciement de deux fonctionnaires de la ville, selon le Global Times, un journal de l’État.

    Sur une délicate fresque murale bouddhiste, qui s’était quelque peu effacée au cours des siècles, les responsables de la culture ont autorisé la peinture d’une procession aux tons voyants, au rendu comparable à celui d’un dessin-animé.

    Wu Jiao Feng, un utilisateur d’Internet, a attiré l’attention sur le changement dans un message intitulé La restauration détestable de Chaoyang Yunjie: le nom du temple qui est une destination touristique populaire sur la montagne du Phoenix dans la province de Liaoning. Le site se trouve à environ 480 km au nord-est de Pékin.

    «Je suis allé à la pagode du Temple Yunjie Chaoyang en 2011 et je l’ai visité encore une fois plus récemment» a-t-il écrit. «J’ai été surpris par le petit temple de la dynastie Qing sous la pagode.»

    Fresque chinoise, Chine, art, bouddhisme, restauration, dynastie Qing, pagode,Ecce Homo, église espagnole, Temple de Chaoyang

    Une majestueuse fresque bouddhiste de la dynastie Qing, située dans un temple de la montagne du Phoenix, province du Liaoning, après la restauration

    «Il a été rénové encore une fois. Les vestiges historiques qui étaient là ont été totalement détruits. Cela m’a rendu furieux.»

    Un autre a déclaré: «La fresque originale était d’une telle beauté, simple et sans fioritures, avec des lignes si lisses et si fluides. Les esprits des personnages étaient si insouciants. Maintenant, la peinture est faite avec une utilisation si ostentatoire du vert et du rouge, c’est assez décourageant».

    Le personnel du temple a déclaré pour le Liaoshen Evening News, un journal local, que le travail avait été réalisé par un peintre professionnel et reposait sur la fresque originale. Par ailleurs, ils ont précisé qu’ils étaient satisfaits du travail.

    Le Liaoshen Evening News a rapporté cependant que les responsables de la commande des travaux de rénovation ne possédaient aucune qualification pour le faire. Ce qui était censé être une peinture de retouche a fini par devenir une nouvelle peinture plaquée sur l’original.

    «Il est absolument interdit de peindre sur une peinture originale. On ne peut qu’apporter des modifications mineures sur les zones endommagées, et nettoyer la poussière», a déclaré Zhao Xu, un expert en restauration de fresques de l’Académie centrale des Beaux-arts en Chine, à travers des remarques paraphrasant le Liaoshen Evening News.

     L’AFP a cité un internaute se nommant lui-même «Brave Brick», ayant écrit «En tant qu’homme de Chaoyang, je  sens sincèrement que pour certaines personnes se pose la question de l’origine de leur intelligence».

    Tiré de: http://www.epochtimes.fr/front/13/10/28/n3508949.htm

  • Reportage sur une exposition d'artistes chinois persécutés (en Français)

    L’exposition internationale l’Art de Zhen, Shan, Ren (Authenticité, Compassion, Tolérance) est une exposition extraordinairement émouvante, intime et inspirée qui détaille à la fois la vie spirituelle intérieure et une tragédie qui touche les droits de l’homme. Des peintures à l’huile réalistes et des aquarelles chinoises réalisées par des artistes dont la plupart sont chinois donnent un aperçu unique de la discipline spirituelle du Falun Gong, connue aussi sous le nom de Falun Dafa.

    Le Falun Gong, une forme d’exercices méditatifs originaires de Chine, est basé sur les principes d’Authenticité, Compassion et Tolérance. Une partie de l’exposition est dédiée à montrer comment la pratique du Falun Gong a changé les vies des gens, les encourageant à retourner vers les valeurs traditionnelles chinoises.

    Le 20 juillet 1999, le Falun Gong a été banni de Chine, et depuis cette date, il y a 11 ans, des milliers de pratiquants ont été torturés dans un effort pour les « transformer ». Une partie de l’exposition évoque les épreuves terrifiantes que les personnes – dont les artistes eux-mêmes – ont traversées.

    Plus d'information sur: http://fr.falunart.org/

    Tiré de: http://www.ntdtv.com/xtr/gb/2013/08/11/a947542.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu