Avertir le modérateur

wukan

  • Asie à la Une: l'actualité de l'Asie du 7 mars

    À propos de : NTD en français

    New Tang Dynasty (NTD) Television est une chaîne de télévision indépendante, à but non lucratif, établie par des Chinois vivant à l'étranger.

    Originellement en chinois, NTD diffuse depuis 2004 en anglais des nouvelles au quotidien et une grande variété de programmes. Récemment l'espagnol, le français et le russe viennent compléter cette évolution.

    NTD est partenaire de la compagnie Shen Yun: http://www.shenyunperformingarts.org/ et organisateur des 9 compétitions internationales réparties sur toute l'année http://competitions.ntdtv.com

    Pour en savoir plus visitez: http://www.ntdtv.fr

  • Wen Jiabao appelle à la protection des agriculteurs

    Wen Jiabao, Wukan, parti communiste, protection des agriculteurs, chine, révolte en chine, À la fin du mois de décembre 2011, les habitants de Wukan dans la province du Guangdong, lassés d'être maltraités et de voir leurs terres confisquées, ont chassé de leur village les représentants du parti communiste et du régime chinois.

    Après cet incident, le Premier ministre chinois Wen Jiabao a annoncé lors d'une conférence sur les affaires rurales que les autorités devraient désormais mieux protéger les droits des agriculteurs. Il a également précisé que les droits de propriété des agriculteurs ne devraient plus être sacrifiés pour réduire les coûts de l'urbanisation et de l'industrialisation.

    Il reste à savoir comment Wen Jiabao pourrait mettre un terme aux confiscations des terres, alors que le parti communiste accepte, voire encourage cette pratique depuis des décennies.

    Ma Xiaoming, ancien rédacteur de la Télévision du Shaanxi, a dit: «Les saisies illégales de terrains représentent clairement l’utilisation extrême du pouvoir, des atrocités, de la tromperie et de la cupidité par le régime communiste ces 20 dernières années. Ce n'est pas un problème que Wen Jiabao peut résoudre seul. C'est un problème lié au système, une conséquence inévitable du système communiste».

    Le problème est qu'un grand nombre de ces saisies de terrains sont effectuées par des fonctionnaires sans l’accord des autorités centrales. Ces fonctionnaires semblent extrêmement difficiles à contrôler.

    Xie Yanyi, avocat des droits de l'homme à Pékin, a déclaré: «En fait, il y a encore beaucoup de personnes occupant des postes à responsabilité qui abusent de leur pouvoir et le font au nom de l'intérêt de la société. En fait, ces actions sont toutes égoïstes. Certains de ces fonctionnaires, sans foi ni loi, vivent de leur pouvoir et des bénéfices de ces confiscations».

    Le récent incident de Wukan établit un précédent inquiétant pour le régime. Ce village est le premier à s’être entièrement libéré des fonctionnaires du parti communiste ces soixante dernières années. Pendant deux semaines, les habitants ont manifesté et résisté à la police anti-émeute. Un représentant du parti communiste de la province a finalement été envoyé pour négocier avec les habitants. Il a promis de rendre les terres et de répondre aux autres exigences.

    De nombreux autres villages chinois sont confrontés à ces problèmes de saisies de terres et pourraient aussi devenir le centre de nouvelles révoltes.

    Tiré de: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Chine-/-Asie/Wen-Jiabao-appelle-a-la-protection-des-agriculteurs.html

  • Revolte en Chine contre le gouvernement et emprisonnement d'un avocat chinois des droits de l'homme

    Au tournant du 21ème siècle, il est devenu clair que le marché des médias en langue chinoise est de plus en plus dominé par des organes médiatiques contrôlés par les gouvernements étrangers. Cette prédominance est vivement ressentie par plusieurs communautés chinoises à travers le pays, qui partagent la même expérience d’avoir été persécutées en Chine et dont les faits ont été largement passés sous silence par les médias. La plupart des communautés chinoises outre-mer ont également vu une forte demande et la nécessité d’une source d’information fiable et non censurée sur la Chine et une plate-forme où la voix de ces communautés pourrait être entendue ; les gens voulaient avoir une alternative. En 2001, quelques hommes d’affaires ont eu l’idée d’une chaîne de télévision indépendante en langue chinoise et l’ont réalisée. Aujourd’hui, NTD est diffusée dans le monde entier, par satellite, cable, internet et en France en chinois par adsl chez Freebox, Neuf Box et Bouyges Telecom.

    Retrouvez Asie à la Une sur: http://fr.ntdtv.com/

  • Les autorités perdent le contrôle de Wukan

    Chine, autorité, wukan, manifestation, corruption,internet chinois Plus de 20.000 habitants du village de Wukan, dans la province du Guangdong au sud de la Chine, se sont unis pour repousser la police et les autorités communistes et ont bloqué tous les accès au village.

    Le journal anglais The Telegraph a réussi à envoyer un journaliste sur place mardi 13 décembre 2011. Selon Malcom Moore, c'est la première fois que le parti « perd le contrôle » dans une situation de «révolte ouverte». Cet incident représente le moment fort de la confrontation entre les habitants du village et des responsables du Parti communiste, considérés comme corrompus et abusant de leurs pouvoirs.

    Depuis trois mois, les habitants de Wukan organisent de grandes manifestations pour protester contre les abus des responsables locaux du Parti. Ils se plaignent surtout que ces responsables corrompus fassent des profits en vendant illégalement les terrains appartenant aux habitants.

    Les manifestations se sont intensifiées, allant jusqu'à repousser tous les policiers et responsables hors du village, après que Xue Jinbo soit décédé en cours de détention. Cet habitant du village avait été désigné pour négocier avec les autorités. Selon les responsables du Parti, Xue Jinbo est décédé d'une « défaillance cardiaque. » Mais selon la famille de Xue Jinbo, son corps était recouvert de traces de tortures. Il avait les pouces brisés et des hématomes partout sur le corps.

    Lundi 12 décembre, les habitants avaient empêché des centaines de policiers et d'agents de sécurité d'entrer dans Wukan. Ces forces se sont retirées dans une position de repli à quelques kilomètres de là. Depuis, ils bloquent tous les ravitaillements en eau et en nourriture.

    À ce jour, plus d'une semaine après le début de ce que certains appellent une rébellion, les policiers ne peuvent toujours pas entrer dans le village et certains commentaires suggèrent que cette confrontation va au-delà du problème des saisies de terrains.

    The Telegraph cite un villageois: «Nous ne dormons plus. Une centaine d'hommes veillent. Nous ne savons pas ce que l'administration va faire, mais nous savons que nous ne pourrons plus jamais leur faire confiance».

    La situation à Wukan reste incertaine. D'autres médias ont réussi à entrer dans le village. Mais toutes les informations sur Wukan sont rapidement censurées sur l'Internet chinois.

    Tiré de: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Chine-/-Asie/Les-autorites-perdent-le-controle-de-Wukan.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu