Avertir le modérateur

traitement des enfants en chine

  • Une petite fille de deux ans réclame en pleurant ses parents

    La petite fille sur la photo ci-dessous s'appelle Shengguo et est âgée de deux ans. La petite Shengguo avait une famille heureuse, passant ses premières années avec l'amour et l'attention de sa mère et de son père. Cependant, les choses sont maintenant différentes, la petite Shengguo pleure toute la journée, attendant impatiemment le retour de ses parents à la maison.

    Le père de Shengguo, M. Tian Gang; et sa mère, Mme Cui Jinglian; sont tous deux des pratiquants de Falun Gong de la ville de Qiqihar, dans la Province du Heilongjiang. Les fonctionnaires de police du commissariat de Jiang'an dans le District de Longsha ont fait irruption dans le magasin de thés de M. Tian et l'ont illégalement arrêté le 10 mars 2010. M. Tian a été soumis à des interrogatoires et torturé pendant deux jours par l'équipe de la police criminelle de Longsha. Il a plus tard été détenu dans le Centre de Détention N° 1 de la ville de Qiqihar, où il a été à nouveau interrogé et torturé une semaine plus tard .

    La petite Shengguo âgée de deux ans M. Tian Gang, sa femme Mme Cui Jinglian, et leur fille Shengguo

    Après l'arrestation de M. Tian en mars, sa femme Mme Cui est partie avec leur fille vivre loin de leur domicile. Le 20 juillet 2010, Zhang Wei du Département de Police de la ville de Qiqihar et des fonctionnaires de police de l'Equipe de la Police Criminelle du District de Longsha ont arrêté Mme Cui. A ce moment là, elle travaillait à mi-temps dans la Région Autonome du Guangxi. La police a ramené de force Mme Cui dans la ville de Qiqihar, ne montrant aucune égard pour la petite fille. Le jour même de l'arrestation de Mme Cui, la petite Shengguo a contracté une pneumonie accompagnée fièvre.

    Mme Cui est depuis lors détenue dans le Centre de Détention de la ville de Qiqihar. Nous avons appris que le Bureau 610 de la ville de Qiqihar projetait de la faire comparaître devant un tribunal.

    Depuis que le Parti communiste chinois (PCC) a lancé la persécution du Falun Gong, M. Tian et sa femme Mme Cui ont fait l'objet d'arrestations et de mises en détention répétées.

    M. Tian est allé à Pékin demander justice au nom du Falun Gong en septembre 1999, mais il a été arrêté par les fonctionnaires du Département de Police de Tiefeng de Qiqihar. Il a été détenu pendant trois mois dans le Centre de Détention N°1 de la ville de Qiqihar. M. Tian a de nouveau été arrêté en juillet 2 000 par les fonctionnaires du Département de Police de Tiefeng. Il a été détenu pendant deux mois dans le Centre de Détention N°1 de la ville de Qiqihar.

    Les fonctionnaires du Département de Police de la ville de Qiqihar ont emmené Mme Cui Jinglian dans le Camp de Travaux Forcés de Shuanghe pour y être détenue pendant une année en janvier 2001. Ils l'ont condamnée en 2002 à quatre ans de prison et envoyée dans la prison pour femmes de Harbin. Mme Cui a été soumise à de brutales maltraitances et à la torture en prison. En plus de travailler durement tout au long de l'année, les gardiens de prison l'obligeaient à écouter quotidiennement de la propagande, dans l'espoir de lui laver le cerveau. Parce que Mme Cui refusait de renoncer au Falun Gong, les gardes l'ont torturée et poussaient les détenues criminelles à la battre. Mme Cui a entamé une grève de la faim pour protester contre cette persécution mais les gardes l'ont gavée de force de nombreuses fois.

    Les onze longues années de persécution du régime ont brisé d'innombrables familles, et cette tragédie perdure à ce jour.

    Nous lançons un appel aux personnes ayant le sens de la justice, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de la Chine, d'aider à secourir de toute urgence M. Tian et Mme Cui.

    Tiré de: http://www.fr.clearharmony.net/articles/201009/52801.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu