Avertir le modérateur

trafic humain

  • Des membres du Parlement canadien convaincus par les preuves de prélèvement d’organes par le Parti communiste chinois

    Prélèvement d'organes, Chine, Falun Gong, trafic humain, Droits de l'homme, Canada

    L’Hon. Scott Reid, president du sous-comité

    Le 5 février, le Sous-comité des droits internationaux de la personne du Comité permanent des Affaires Étrangères et du Développement international du Parlement canadien a tenu une audition sur le prélèvement d'organes sur des pratiquants de Falun Gong en Chine. L’audition était sous la présidence des Hon.Scott Reid, Irwin Cotler, et Wayne Marston. Les membres du sous-comité y assistaient. Après l'audition, plusieurs membres du parlement ont accepté des interviews. Tous ont exprimé que les preuves étaient convaincantes et que le gouvernement canadien devrait prendre des mesures pour y mettre fin. (Lire le début de l'article)

     
    Des membres du Parlement ont trouvé les preuves convaincantes

    Après l’audition, plusieurs membres du Parlement ont accepté des interviews. Tous ont exprimé que les preuves de prélèvements d’organes étaient convaincantes et que le Gouvernement canadien devrait prendre des mesures pour y mettre fin.

    L’Hon. Scott Reid, président du sous-comité, a déclaré : " La question de la récolte d’organes n’a cessé de susciter de plus en plus d'intérêt. Et ceci largement grâce à ces deux témoins que sont Ms Matas et Kilgour. Et ce n’est qu’un exemple clair d’un problème de droits de l’homme qui est nouveau. Ce problème n’existait pas il y a quelques années mais alors qu'il devient de plus en plus facile d'opérer ces activités de récolte d’organes, cela devient un problème de plus en plus saillant."

    "Je pense qu’ils ont démontré leur preuve de façon tout à fait efficace. " a-t-il dit.

    Prélèvement d'organes, Chine, Falun Gong, trafic humain, Droits de l'homme, Canada

    L’Hon. Wayne Marston, vice-président du sous-comité

    L’Hon. Wayne Marston, vice-président du sous-comité, a exprimé qu’il acceptait les conclusions de Ms Kilgour et Matas. Il a déclaré : "Nous avions espéré voir un changement significatif en Chine, mais il est jusque-là évident que ça ne s’est pas produit. C’est ce qui a poussé le comité à examiner la situation d’un peu plus près. [Les investigateurs] étaient en accord avec les histoires que nous avions déjà entendues. Ils nous ont apporté certaines preuves dépassant ce que nous savions déjà à nous la communauté internationale, autre que les Etats-Unis et l’Australie et d’autres endroits qui s’y intéressent. Donc il est important que le Canada examine très sérieusement la situation. " 

    Prélèvement d'organes, Chine, Falun Gong, trafic humain, Droits de l'homme, Canada

    L’Hon. Irwin Cotler, vice president du sous-comité


    L’Hon. Irwin Cotler, vice-président du sous-comité, a déclaré : “J’ai trouvé leur présentation d’aujourd’hui exemplaire. Je pense qu’ils ont avancé davantage de preuves s’agissant de l’illégalité des prélèvements d’organes en Chine, et il reste aux autorités chinoises à réfuter ces preuves, ce qu’ils n’ont pas encore fait et comme je l’ai dit aujourd’hui à moins que les autorités chinoises ne puissent les réfuter, ces preuves sont valables.”

    Prélèvement d'organes, Chine, Falun Gong, trafic humain, Droits de l'homme, Canada

    L’Hon. David Sweet

    L’Hon. David Sweet et l’Hon. Judy Sgro étaient aussi tous les deux d’avis que les deux enquêteurs ont offert une preuve puissante et convaincante du prélèvement d’organes de pratiquants de Falun Gong en Chine.

    L’Hon Sweet était d’avis que l’audition est la première chose à faire pour faire cesser la violation des droits humains. Il a déclaré " C’est la première chose. Mais il y a des réflexions intéressantes ressortant des suggestions. M. Matas a suggéré que lorsque le Canada traite avec le rachat de sociétés canadiennes, étant donné que le Canada en a une quantité substantielle, et bien nous sommes un bon endroit où investir. Il y a beaucoup d’entreprises tenues par des états étrangers, qui viennent ici ; Cenoc en est un exemple. Ce serait de considérer leurs bilans de droits de l’homme comme un de nos critères, ce qui historiquement, n’a pas été le cas. Peut-être que le critère devrait être ajusté en conséquence."

    L’Hon. Sgro a exprimé : “M. Cotler, mon collègue libéral, travaille sur un projet de loi de membres privés qu’il présentera dès qu’il pourra le finaliser. Faisons le circuler aux Communes en espérant qu’il sera soutenu par tous les membres de la Chambre. Et ce sera un très puissant message que le Canada va se lever pour les droits de l’homme, et se lever et défendre des gens qui sont clairement persécutés et maltraités."

    Prélèvement d'organes, Chine, Falun Gong, trafic humain, Droits de l'homme, Canada

    L’Hon. Gary Ralph Schellenberger

    L’Hon. Gary Ralph Schellenberger a déclaré: “Chaque fois que mon Premier Ministre parle au gouvernement chinois, les droits de l’homme sont abordés. Je pense que ma suggestion au Ministère des Affaires étrangères est que nous fassions tout notre possible pour mettre fin au prélèvement d’organes en Chine.”

    David Kilgour et David Matas ont déclaré au journaliste que de nombreux pays et organisations de par le monde ont déjà pris des mesures contre le prélèvement d’organes, y compris les Nations Unies, le Parlement européen, les USA, l’Australie, la France, le Canada, Taiwan, Israel, et la Belgique.

    M. Matas a dit avoir soumis 166,000 signatures de 36 pays européens au Haut-Commissaire aux Droits de l’Homme des NU, lesquelles demandaient aux NU de mandater une enquête indépendante sur le prélèvement d'organes.


    Des membres du parlement : davantage de gens doivent être informés de cela

    L'Hon. Sgro a déclaré : “Nous avons une opportunité de renforcer ces voix, espérons que l’an prochain à cette époque il y aura des millions de gens qui seront au courant de ce qui se passe en Chine et de comment les pratiquants de Falun Gong sont persécutés et tués en résultat de cette persécution en Chine. Donc je suis très contente de voir que cela arrive aujourd’hui et j’applaudis vraiment le comité pour avoir pris cette initiative en faisant passer cette question en premier plan. Ils peuvent agir impunément tant que les gens ne sont pas au courant. Mais lorsque suffisamment de gens vont apprendre ce genre de choses, ils seront aussi consternés que moi qu’on les laisse continuer. "

    L’Hon. Brent Rathgeber a déclaré que les enquêteurs ont présenté une preuve puissante et détaillée des prélèvements d’organes. Il espère que l’information circulera largement et que davantage de gens seront mis au courant. Il pense que plus de gens le sauront, plus tôt cela prendra fin.

    Tiré de: http://fr.clearharmony.net/articles/201302/111914.html

  • Un procès en Chine (a trial in China)

    justice chine.jpg
    Prélèvements Meurtriers sur les pratiquants de Falun Gong: Rapport d'enquête de David Matas et David Kilgour
    En Français

    http://organharvestinvestigation.net/report0701/report200...

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu