Avertir le modérateur

traditionnelle

  • Apprendre le chinois – 志(zhì): Volonté propre

     

  • Le pouvoir guérisseur de la musique harmonieuse

     

  • Apprendre le chinois – 心(xīn): coeur

    Chine, apprendre le chinois, signification, culture chinoise, traditionnelle, Pérégrinations vers l'Ouest, roman, caractère chinois

    On dit que le Roi des Singes dans le roman Pérégrinations vers l'Ouest a appris ses pouvoirs divins dans un endroit décrit comme « un pouce de Mont Sagesse et la cavité du croissant de lune et des trois étoiles ». Mais où se trouve exactement ce lieu mystérieux ? Cette description est un peu plus qu'une charade. Pour répondre à cette question, nous devons regarder le cœur : 心(xīn).

    Le caractère chinois 心 ressemble à un croissant de lune avec trois étoiles brillant autour. Bien que notre cœur ne mesure qu'un pouce, il peut englober toute notre sagesse. 心 est également un radical important qui forme de nombreux autres caractères chinois, dont la plupart ont une signification liée au cœur et à l'âme. 

    Et maintenant, pouvez-vous deviner où le Roi Singe a réellement obtenu ses pouvoirs ?

    Tiré de:https://www.facebook.com/ShenYunFR

  • Li Mi, le Premier ministre taoïste de la dynastie Tang

    Culture, Chine, chinoise, traditionnelle, valeur, moralité, Tang, dynastie, histoire, premier ministre, Li MiLi Mi (722-789) a collaboré avec quatre empereurs de la dynastie Tang. Il a, par ailleurs, bénéficié d’une importante position à la cour sous ces quatre empereurs. Il s’est entièrement employé à aider les empereurs à vaincre les rebelles, au moment où l’empire traversait de graves crises. Mais il a préféré quitter l’arène politique une fois l’empire rétabli de ses troubles. Il était connu pour être un homme calme doté d’une solide droiture et de compassion.

    Li Mi était aussi connu pour avoir été un «enfant prodige» en raison de son élégance dès son enfance, après avoir présenté son récit devant l’empereur à l’âge de sept ans. Par la suite, le Premier ministre appréciant ses talents l’a souvent invité à jouer dans son jardin. Une fois après avoir entendu dire que le Premier ministre projetait de promouvoir un fonctionnaire obéissant et flatteur, le petit garçon l’a interrogé avec ces mots: «Vous êtes devenu Premier ministre en partant d’un milieu modeste et vertueux. En agissant honnêtement, comment se fait-il que vous préfériez un courtisan?» Cette remarque alerta le Premier ministre qui corrigea immédiatement son erreur.

    Lorsque Li Mi devint adulte, l’empereur lui offrit un poste à la cour suite à la lecture de ses propositions sur les affaires nationales. Cependant, Li Mi repoussa poliment son offre en précisant qu’il était trop jeune pour être un fonctionnaire du gouvernement. Plus tard, il accepta de tuteurer le prince, mais en tant qu’ami privé plutôt qu’à titre officiel. Après avoir écrit quelques poèmes parodiant un chancelier autoritaire, Li Mi fut repoussé hors de la capitale. Il choisit alors de vivre comme un ermite taoïste.

    Quand le prince accéda au trône, l’empire était dans la tourmente enregistrant d’importantes rébellions. Avec très peu de fonctionnaires et de responsables militaires fiables, Li Mi fut rappelé afin de seconder l’empereur. Il lui a été proposé de prendre place aux côtés de l’empereur à la cour pour traiter des affaires impériales, mais il a continué à porter les vêtements d’un ermite.

    Avec l’aide de Li Mi, la rébellion fut réprimée et l’empereur en a été très satisfait. Li Mi a alors décidé de quitter la vie de la cour pour revenir à sa vie d’ermite taoïste, en dépit de la proposition et de la requête de l’empereur. Il a remercié l’empereur de sa confiance et est retourné à son ermitage.

    Li Mi a été respecté pour son honnêteté, sa droiture et sa réserve. Tout en travaillant pour l’empire au sein de la cour durant les périodes de crises, il a su appliquer les lois de manière impartiale et prôner des jugements équitables. Une fois la paix rétablie au sein de l’empire, il a délaissé la politique et a recherché le vrai sens de la vie. Bien que parfois perçu comme un excentrique, il a gagné un grand respect parmi les intellectuels en Chine.

    Tiré de: http://www.epochtimes.fr/front/14/11/17/n3510544/li-mi-le-premier-ministre-taoste-de-la-dynastie-tang.htm

  • Nouveau morceau de musique chinoise traditionnelle: Dedu

    Les paroles de ce morceau de musique chinoise De Du ("sois sauvé" en chinois) joué au erhu - complètement ancrées dans la culture chinoise traditionnelle:

    Paroles an français:

    De Du
    Tombés dans ce labyrinthe
    Impuissants, perdus, sans pouvoir trouver d’issue
    Cherchant des milliers et des d’années
    Un jour le Maître réapparaît
    Sois sauvé, sois sauvé
    Cette chance ne la laisse plus passer
    (Répéter)
    [traduit de l’anglais]

    En chinois:

    落入凡间深处,
    迷失不知归路。
    辗转千百年,
    幸遇师尊普度,
    得度,得度,
    切莫机缘再误。

    En Pinyin:

    Luo Ru Fan Jian Shen Chu,
    Mi Shi Bu Zhi Gui Chu.
    Zhan Zhuan Qian Bai Nian,
    Xin Yu Shi Jun Pu Du,
    De Du, De Du.
    Qie Mo Ji Yuan Zai Wu.

    Paroles tirées de: http://fr.clearharmony.net/articles/a14295-Musique-Cithare-chinoise-Sois-Sauve.html

  • Une base de données sur la médecine tibétaine sera consultable sur internet

    Chine, tibet, médecine tibétaine, base de donnée, traditionnelle, médecine, numérisation, patient, maladie

    L’institut de médecine tibétaine traditionnelle a traduit, sous forme numérique, plus de 800 ouvrages consacrés aux méthodes populaires pour traiter diverses maladies. Parmi elles, des cas rares sont répertoriés, datant du VIIe siècle.

    Des spécialistes de la numérisation du ministère de la Science et de la Technologie de la région autonome du Tibet y ont pris part. Dans un proche avenir, il existera un portail en ligne qui permettra de consulter ces textes. Une telle démarche permet de promouvoir la médecine traditionnelle tibétaine à grande échelle. Les textes seront disponibles en chinois et en tibétain.

    Au cours des dernières années, on s’est aperçu que la médecine tibétaine avait beaucoup de points communs avec les méthodes traditionnelles de la médecine chinoise. Les scientifiques croient que les techniques anciennes peuvent aider les médecins modernes dans une compréhension plus détaillée de la maladie et du patient.

    Tiré de: http://www.epochtimes.fr/front/14/11/11/n3510503/une-base-de-donnees-sur-la-medecine-tibetaine-sera-consultable-sur-internet.htm

  • Musique chinoise traditionnelle: "Ce jour fatidique"

    Le caractère chinois(YAO) désigne un médicament ou une drogue. Il est composé de deux parties. La partie supérieure, , est le radical Chinois qui indique l'herbe et plantes apparentées,  notamment les plantes médicinales. La partie inférieure, 樂  (prononcée yuè ou lè), est un caractère chinois à part entière. Il a deux significations: la musique, ainsi que le bonheur (les délices).

    Ces deux éléments et leurs trois significations donnent un aperçu précis de la manière dont l'ancienne médecine chinoise était appréhendée.

    Le caractère originaire 藥 de la partie inférieure, témoigne de l'utilisation de la musique pour guérir les maladies depuis l'antiquité chinoise, avant même la découverte de la médecine à base de plantes.

  • Meng Haoran, le grand poète de la dynastie Tang

    poète, poésie, chine, dynastie Tang, empire, culture chinoise, traditionnelle, intellectuel, littérature

    Meng Haoran (689-740) était un grand poète spécialisé en poésie pastorale de la dynastie Tang. Ses poèmes décrivaient la vie rurale et solitaire, et reflétaient son propre état d’esprit, frais et naturel, plutôt que des compétences littéraires.

    Meng Haoran était issu d’une famille traditionnelle d’intellectuels de la littérature. Jusqu’à l’âge de 40 ans, il vécut comme un ermite, au chevet de sa mère malade. À l’instar de nombreux anciens ermites, il fit des études littéraires et pratiqua l’art martial de l’épée chez lui. Occasionnellement, il plantait lui-même des légumes et des bambous, non pas pour obtenir des récoltes, mais pour cultiver son tempérament noble. Après une tentative infructueuse au service du gouvernement vers la quarantaine, il passa la majeure partie de sa vie, soit solitaire chez lui, soit à voyager afin d’apprécier le spectacle de la nature.

    Vers 40 ans, Meng Haoran se rendit à la capitale pour passer un examen mis en place par le gouvernement pour les candidats potentiels aux postes de fonctionnaires. Avant l’examen, il rencontra des poètes et  récita des poèmes à l’occasion de différents banquets, gagnant ainsi très rapidement une certaine renommée dans la capitale où il était connu du Premier ministre, ainsi que d’autres fonctionnaires amoureux de ses poèmes. Un jour, il eut l’opportunité d’être présenté à des fonctionnaires de la cour impériale à la faveur d’une manifestation. Cependant, ce jour-là, il préféra boire du vin et discuter de poésie avec des amis. Ainsi, il décida de ne pas donner suite à ce rendez-vous. Par la suite, il acquit la réputation de «préférer les plaisirs à la gloire». Toutefois, nombreux ont été ceux qui pensaient que sa décision provenait plus de la confiance qu’il avait dans le fait qu’il pouvait se construire une carrière réussie sans avoir recours à des recommandations.

    Meng fut choqué d’apprendre son échec à l’examen, ainsi que le fait qu’il n’avait pas été sélectionné pour travailler au service de l’administration. Cette frustration l’inspira et il rédigea rapidement un poème le blâmant de ne pas avoir suffisamment travaillé dur en vue de cet examen, en y ajoutant toutefois du ressentiment pour ne pas avoir été apprécié à sa juste valeur. On raconte qu’un jour, un ami a réussi à présenter Meng à l’Empereur; l’Empereur a tout d’abord apprécié ses talents, mais a ensuite été piqué par le ton de ces poèmes. C’est à ce moment que Meng réalisa qu’il devrait renoncer à rechercher une carrière au sein de l’administration.

    Lire la suite sur: http://www.epochtimes.fr/front/14/10/26/n3510403/meng-haoran-le-grand-poete-de-la-dynastie-tang.htm

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu