Avertir le modérateur

télévision

  • Un présentateur exclu de CCTV révèle tout dans une autobiographie

    présentateur, télévision, Chine, cctv, massacre de la Place Tiananmen, étudiant, parti communiste, régime

    Xue Fei, un ancien présentateur des informations sur la China Central Television (CCTV), interdit d’antenne depuis la nuit du 4 juin 1989 où il est apparu vêtu de noir pour couvrir le massacre de la Place Tiananmen, a fait son retour.

    Dans un livre de révélations intitulé «Mes jours en Hongrie», Xue Fei explique ce qui s’est réellement passé après ce jour fatidique où il a ouvertement regretté et critiqué le massacre des étudiants en présentant les informations du soir.

    Banni

    Le 4 juin 1989, les téléspectateurs chinois avaient été témoins d’une émission inoubliable. Au cours des informations quotidiennes de 19h sur CCTV, Xue Fei et sa co-présentatrice Du Xian (également vêtue de noir) ont rapporté les événements de la journée. Du Xian parlait très lentement d’une voix étouffée, sanglotant presque, en détaillant le mouvement de répression et le massacre des étudiants par l’Armée de libération populaire sur la place Tiananmen. Le visage de Xue Fei exprimait la tristesse et la colère. Du Xian a conclu ses propos par cette phrase: «Souvenez-vous de ce jour noir!»

    Il ne sfagissait évidemment pas d’une déclaration officielle de la chaîne CCTV contrôlée par le Parti communiste. Leur couverture des informations a attiré l’attention nationale mais leur a valu d’être immédiatement transférés vers des postes isolés et d’être interdits de se montrer en public.

    Dans son nouveau travail d’éditeur, Xue Fei a été contraint d’utiliser le nom d’emprunt «Bai Mo». Finalement, pour l’empêcher de fuir, il a même été interdit de se rendre dans d’autres régions, même pour son travail.

    Alors qu’il n’avait jusque là jamais pensé se rendre un jour à l’étranger, Xue Fei a soudain réalisé qu’il devait quitter le pays.

    Autobiographie

    Xue Fei s’est rendu en Hongrie où il a tenté de commencer une nouvelle carrière comme vendeur de rue. Après de nombreuses difficultés, Xue Fei est rentré en Chine en 2001 et a essayé de gagner sa vie en donnant des cours sur la diffusion d’émissions télévisées.

    Ces difficultés personnelles et son expérience du massacre de la place Tiananmen sont racontées dans une autobiographie intitulée Mes jours en Hongrie publiée par SinaMaps Press et en vente dans les librairies depuis le mois dernier.

    L’éditeur, une maison d’édition des autorités centrales, a présenté sur son site officiel le livre de Xue Fei, en évitant de parler de sa période de présentateur pour CCTV et surtout de ses critiques très médiatisées sur le massacre de la Place Tiananmen, qui reste toujours un sujet tabou dans la Chine actuelle. Au lieu de cela, le livre présente la décision de Xue Fei de quitter CCTV en déclarant: «Xue Fei était un célèbre présentateur de CCTV du début des années 1990 qui a quitté son poste pour chercher de nouvelles opportunités de carrière en Hongrie, disparaissant durant plus de 10 ans.»

    Pour éviter toute controverse, les autres sites de Chine continentale n’ont rien mentionné des contestations de Xue Fei au sujet du massacre de la place Tiananmen et ont sagement reposté la présentation du livre telle que proposée sur le site de la maison d’édition.

    Phoenix TV et la chaîne de divertissement NetEase ont également diffusé la présentation de l’éditeur, qui a immédiatement attiré l’attention du public, malgré l’aspect sélectif des propos.

    Xue Fei n’est pas le seul à être revenu sur le devant de la scène. D’autres têtes pensantes de ce qu’on désigne encore comme «l’époque Zhao Zhiyang» (qui était alors secrétaire général du parti communiste et s’était opposé au massacre) ont récemment refait surface récemment.

    Willy Lam, un observateur des actualités chinoises, a déclaré pour Radio France Internationale que de nombreux intellectuels, pour la plupart des économistes, sont récemment réapparus dans les reportages des médias chinois.

    Selon certaines personnes informées, l’actuel dirigeant du Parti Xi Jinping souhaite aider les anciens partisans du 4 juin à retrouver un emploi. En 2017, Xi Jinping «pourrait commencer à prendre des mesures», a commenté Willy Lam qui a cependant précisé que, selon ses propres estimations, il y a moins de 50% de chances que cela se produise.

    Tiré de: http://www.epochtimes.fr/front/14/2/27/n3509433/un-presentateur-exclu-de-cctv-revele-tout-dans-une-autobiographie.htm

  • Nouvel an Chinois 2014: Shen Yun sur New Tang Dynasty Television le 31 janvier

    A l'occasion du nouvel an Chinois pour le passage à l'année du Cheval, le spectacle Shen Yun sera diffusé sur la télévision New Tang Dynasty (NTD), où les meilleurs morceaux du spectacle de l'an passé seront joués en live.

    Les chaînes pour regarder NTD: Free 684, SFR725, Bouygues 704 ou sur internet: Playtv.fr/chaine-tv/ntd

    Les horaires de diffusion:
    30/01:1月30日,
    20h0: 0Spectacle nouvel an chinois par NTD(Shenyun)

    31/01 Matin:1月31 日凌晨
    05h:00 :Spectacle nouvel an chinois par NTD (Shenyun ),
    06h:00 :Spectacle nouvel an chinois par NTD (Shenyun),
    11h:00:   Shenyun Orchestre
    13h:00: Spectacle nouvel an chinois par NTD (Shenyun),
    16h30:  Shenyun Orchestre
    23h00:  Spectacle nouvel an chinois par NTD(Shenyun)
     
    Plus d'informations sur Shen Yun sur: http://fr.shenyunperformingarts.org/
    Le spectacle Shen Yun 2014 sera au Palais des Congrès de Paris, les 28,29 et 30 mars 2014.
  • La transmission télévisée indépendante entre Taiwan et la Chine est en péril

    Taiwan, télévision, indépendant, satellite, Parti démocrate progressiste, NTD, New Tang dynasty, Chine, liberté, presse, information, expression, Chungwa Telecom

    Taipei, Taiwan – Chungwa Telecom, la plus grande compagnie de télécommunication à Taiwan, prend à nouveau son temps pour renouveler le contrat avec une succursale de la chaîne de télévision indépendante New Tang Dynasty, qui diffuse ses programmes en Chine et est abhorrée par Pékin à cause de sa couverture assurée des violations des droits de l’homme par le régime communiste.

    Les obstacles rencontrés par la compagnie NTD Asie-Pacifique ( NTD-AP), apparaissent avec régularité tous les deux ans lorsque le contrat arrive à échéance.

    Tout récemment, selon une déclaration faite le 1er mai par Chang Ruey-lan, le PDG de NTD-AP, la chaîne s’est adressée à Chungwa Telecom en mars, puis à nouveau en avril pour le renouvellement du contrat, mais n’a reçu aucune réponse.

    Le 30 avril, Leng Tai-feng, le président de Chungwa Telecom, a refusé de commenter la situation lorsqu’il a été interrogé à ce sujet.

    Selon les commentateurs, ce qui fait obstacle au renouvellement du contrat est la pression du Parti communiste chinois. Le gouvernement de Taiwan a une participation majoritaire dans Chungwa Telecom et il cherche également à développer des liens plus étroits avec la Chine continentale. NTD est bloqué en Chine.

    Chang Ruey-lan, le responsable de NTD-AP, a demandé à Ma Ying-jeou, le président de Taiwan, d’aider à résoudre le problème de renouvellement et de permettre à la station de continuer à servir les Chinois qui sont «privés d’une libre circulation des informations».

    Il y a deux ans, lors du renouvellement du contrat, Chungwa Telecom a d’abord refusé, invoquant des difficultés techniques. Sous la pression publique, l’administration de Ma est intervenue pour assurer le renouvellement du contrat.

    Dana Rohrabacher, un membre du Congrès américain, a passé un appel téléphonique en 2011, demandant au président Ma d’aider à régler la situation.

    La semaine dernière, lors d’une réunion du sous-comité sur l’Asie et le Pacifique de la Chambre américaine des représentants, Rohrabacher a de nouveau demandé à Taiwan d’assurer que NTD-AP renouvelle sont contrat «si l’île veut être reconnue comme un pays démocratique et libre».

    Plusieurs politiciens taiwanais partagent le même avis.

    Weng WenPing, un membre du Comité central du Kuomintang, a déclaré que l’octroi du contrat est une façon de montrer que Taiwan est un pays libre et démocratique.

    Le Dr Chen Chi-mai, un législateur du Parti démocrate progressiste, a déclaré: «Il s’agit de la protection de la liberté d’expression ou, plus en profondeur, s’il y a derrière cela une pression de part de la Chine et une tentative d’interdire la diffusion de la télévision NTD».

    Twu Shiing-jer, l’ancien ministre de la Santé, pense qu’il y a une intention de faire taire NTD parce que la chaîne diffuse des reportages sur des sujets censurés en Chine. «Je pense que c’est très injuste. En tant que dirigeant d’un pays indépendant, le président Ma devrait accorder le renouvellement du contrat à NTD-AP.»

    Hochen Tan, l’ancien président de Chungwa Telecom, a souligné à Epoch Times que Chungwa Telecom plaide en faveur de la diffusion comme un droit de l’homme. Il espère que ses anciens collègues auront le courage de défendre la liberté d’expression à Taiwan.

    Tiré de:http://www.epochtimes.fr/front/13/5/19/n3508365.htm

  • Présentation de la chaîne de télévision chinoise NTD

    New Tang Dynasty Television (NTD) est une chaîne de télévision indépendante et à but non lucratif, créée en 2002. Basée à New York City, NTD a ses journalistes et correspondants dans plus de 70 villes du monde.

    NTD comprend un réseau de volontaires et d’équipes issus de tous milieux et connaisseurs à la fois des sociétés asiatiques et occidentales. La chaîne s’est engagée à apporter aux téléspectateurs des programmes de la plus grande qualité – des programmes non seulement distrayants mais aussi percutants.

    Au-delà de la programmation télévisée, NTD se distingue par son rôle majeur dans la promotion de l’art et de la culture chinoise traditionnelle. Chaque année, la chaîne organise et sponsorise une série de représentations, de concours et de programmes locaux.

    L’émission par satellite d’NTD a débuté courant février 2002, en Amérique du Nord. En avril 2004, c’est devenu la première – et l’unique – chaîne de télévision indépendante en langue chinoise à diffuser une programmation non censurée à l’intérieur de la Chine continentale. A présent, la chaîne émet 24/24h et 7/7j, elle couvre l’Asie, l’Europe et l’Australie en sept langues.

    Au tournant du 21ème siècle, il est devenu clair que le marché des médias en langue chinoise aux États-Unis était de plus en plus dominé par des organes médiatiques contrôlés par les gouvernements étrangers. Cette prédominance était vivement ressentie par plusieurs communautés chinoises à travers le pays, qui partageaient la même expérience d’avoir été persécutées en Chine et dont les faits étaient largement passés sous silence par les médias. La plupart des communautés chinoises outre-mer ont également vu une forte demande et la nécessité d’une source d’information fiable et non censurée sur la Chine et une plate-forme où la voix de ces communautés pourrait être entendue ; les gens voulaient avoir une alternative. En 2001, quelques hommes d’affaires ont eu l’idée d’une chaîne de télévision indépendante en langue chinoise et l’ont réalisée. Aujourd’hui, NTD apprécie le soutien étendu de ses téléspectateurs, des communautés chinoises, des ONG et des fidèles téléspectateurs en Chine continentale.

    Les fondateurs d’NTD ont l’ambition de donner une voix authentique aux communautés chinoises dans le monde et de devenir une source d’information et de connaissance fiable pour le bien-être et l’avancement du peuple chinois dans le monde.

    Par exemple, en février 2003 NTD est devenu la première entité médiatique à diffuser la nouvelle de l’épidémie du SRAS en Chine – révélant totalement les faits que les autorités du Parti ont accepté de reconnaître au bout de trois semaines.

    La fédération internationale des journalistes décrit NTD comme ayant « gagné une réputation internationale pour ses informations objectives et pertinentes sur la politique, l’économie et la culture » depuis sa création en 2001.

    Pour ses efforts, NTD a été qualifié par le Sénat des États-Unis comme "pionnier" et d’"unique bouée de sauvetage de l’information" pour le peuple chinois. L’Union européenne se fait l’écho en notant qu’"NTD est parmi toutes les chaînes de télévision l’unique à apporter une information sur des problèmes régionaux et internationaux, des débats pluralistiques, des reportages sur des évènements en Chine destiné au public chinois, non censurés et dans leur propre langue."

    NTD cherche à couvrir l’actualité de dernière minute, pas uniquement pour les téléspectateurs chinois mais aussi pour les gens dans le monde entier de toutes les cultures et de toutes les langues. Pour finir, NTD aspire à augmenter sa programmation internationale dans les années à venir.

    - - -


    NTD accessible en France Via:

    - Internet et Satellite,

    - I-phone - Android: I-NTD

    - Bouyges chaîne 684

    - SFRbox chaîne 725

    - Freebox chaîne 704.

    Elle est également disponible en français sur:

    - http://fr.ntdtv.com/

    - http://www.youtube.com/user/NTDFrench

     

    Tiré de: http://www.youtube.com/watch?v=TE2r7A09TbY

  • Présentation de la télévision New Tang Dynasty


    Présentation de la chaîne NTD télévision par NTDFrancais

    New Tang Dynasty Television (NTD) est une chaîne de télévision indépendante et à but non lucratif, créée en 2002. Basée à New York, NTD a ses journalistes et correspondants dans plus de 70 villes du monde.

    NTD comprend un réseau de volontaires et d’équipes issus de tous milieux et connaisseurs à la fois des sociétés asiatiques et occidentales. La chaîne s’est engagée à apporter aux téléspectateurs des programmes de la plus grande qualité – des programmes non seulement distrayants mais aussi percutants.

    Au-delà de la programmation télévisée, NTD se distingue par son rôle majeur dans la promotion de l’art et de la culture traditionnelle chinoise. Chaque année, la chaîne organise et sponsorise une série de représentations, de compétitions et de programmations locales.

    Regardez NTD en France sur:

    chine,new tang dynasty,télévision,médias chinois,indépendant,non censuré,ntd france

  • Le PCC interfère avec le signal de NTDTV sur le satellite Koreasat-5 alors que le nombre de téléspectateurs augmente de façon spectaculaire

    Télévision, Chine, Corée, médias, NTDTV, Wang Lijun, EutelsatActuellement, le monde regarde avec un intérêt certain les changements se produisant en Chine. Plus que jamais, les gens en Chine continentale aspirent à la vérité. NTDTV est un média indépendant qui fournit des informations dignes de confiance et par conséquent son audience s’est accrue de façon spectaculaire en Chine. Le PCC a peur de cette chaîne et a recouru à tous les moyens pour bloquer l’information. Il a interféré avec le signal d’émission de NTDTV sur le satellite Koreasat-5 sur la Chine continentale dans l’espoir d’empêcher les citoyens chinois d'accéder aux chaînes de la vérité.

    Le 9 mai 2012, NTDTV a publié une annonce publique condamnant toutes les tentatives d’interférer avec la libre circulation de l’information. La chaîne recherche activement des façons de dépasser les interférences dans ses diffusions afin que les Chinois du continent puisse recevoir des informations fiables, libres de la censure de l’information par régime communiste.

    "Actuellement, des changements historiques se produisent en Chine. Les crimes odieux commis par le régime dirigé par Jiang Zemin sont dévoilés et les scandales sont exposés les uns après les autres. Le régime communiste fait face à une crise sans précédent. Durant cette période de grands bouleversements dans la société Chinoise, le plus grand désir du public est d’obtenir une information libre et fiable", a dit Carrie Hung, porte-parole de NTDTV. "NTDTV est la seule chaîne de TV Chinoise qui diffuse des programmes libres de la déformation des nouvelles et de l'influence du PCC, 24 heures sur 24. De fait, elle est devenue pour le public en Chine continentale, la seule source d’informations fiable de diffusion télévisée."

    Depuis que Wang Lijun a fui en février à l’Ambassade des Etats-Unis, selon des sources de Chine continentale, le nombre de Chinois du continent installant la télévision par satellite pour regarder NTDTV s’est considérablement accru. Parmi eux de nombreux fonctionnaires, membres du Parti communiste. Carrie Hung a dit : "Ceci a certainement énervé la faction de Jiang Zemin et le PCC. Il n’est pas difficile de voir l’implication du PCC en arrière plan dans les perturbations des services de NTDTV sur le satellite Koreasat-5. Ils veulent empêcher que les Chinois aient accès à une information non filtrée."

    Depuis la création de NTDTV, et spécialement depuis que la chaîne diffuse ses programmes par satellite en Chine continentale en 2004, des dizaines de milliers de personnes en Chine qui ont des antennes satellites ont eu accès à une information non filtrée via les programmes TV par satellite. Cependant, depuis le tout début, les interférences venant du PCC ont été incessantes. En 2005, une Société Européenne de satellites a annoncé son intention de mettre fin à son contrat avec NTDTV. En 2008, juste avant les Jeux Olympiques de Pékin, Eutelsat a brusquement mis fin à la diffusion de NTDTV en Chine via son satellite W5. En 2009, la diffusion de la chaîne NTDTV dans la zone Asie-Pacifique fut bloquée autour du 1er octobre, date du 60ème anniversaire de la révolution de la Chine communiste. Ces incidents donnent une idée de l'influence du PCC en arrière plan.

    Lire la suite sur: http://fr.clearharmony.net/articles/201205/61095.html

  • La liberté de la presse écartée en Ecosse

    Tout le monde aime les pandas. L'arrivée d'un couple de pandas chinois au Royaume-Uni a attiré l'attention des médias. Mais,à Edimbourg, notre journaliste NTD s'est vu refuser l'accès à une conférence de presse. Pour lui, ces pandas cachent les intentions politiques du régime chinois.

    Retrouvez toute l'actualité asiatique et internationale sur: http://fr.ntdtv.com/

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu