Avertir le modérateur

santé mentale

  • Se contrôler et éliminer la colère

    tolérance, colère, Dynastie Song, Chine, histoire, traditionnel, cultivation, calme, santé mentale  Hu Anguo était un célèbre théoricien et écrivain de la Dynastie Song. Toute sa vie il a essayé de se conformer à la conduite d’un sage. Il a servi son pays à plusieurs niveaux, dont le plus haut en tant qu’« Erudit de Baowenge ». Quand il était jeune il n’avait aucune patience. Un jour fou de rage il a frappé un soldat. Le soldat a riposté. Hu a alors réalisé qu’être en colère n’était pas une bonne méthode pour régler un problème, alors il a pris un carnet de note et a commencé à transcrire des histoires tirées de la littérature en rapport avec la tolérance. Graduellement il est devenu de plus en plus patient et son esprit est devenu aussi plus tolérant.

    Xia Yuanji était le Secrétaire du Ministre de l’Intérieur de la Dynastie Ming. C’était une personne tolérante. Un jour quelqu’un lui a demandé : « Quelqu’un peut il apprendre la tolérance de toi ? » Il a répondu : « Quand j’étais jeune, je me mettais toujours en colère quand quelqu’un me contrariait ». Plus tard j’ai d’abord essayé de me contrôler et de paraître calme en surface pendant que je me calmais à l’intérieur. Graduellement j’ai réalisé que je pouvais me contrôler en toutes occasions. »

    Li Tianfu était né dans la ville de Hefei dans la Dynastie Qing. C’était une personne aimable et amicale. C’était un fonctionnaire du gouvernement et avait atteint le niveau d’Erudit Wuyingdian. Il était toujours juste quand il traitait des affaires avec d’autres fonctionnaires devant l’Empereur. Quand certains fonctionnaires utilisaient des mots durs ou se montraient hostiles envers lui, il souriait toujours et leur disait : « Pourquoi agissez vous comme ça ? Avec un esprit calme nous pouvons tout résoudre. Auparavant j’étais comme vous, puis peu à peu j’ai appris à me contrôler et graduellement je suis devenu une personne calme. »

    Lin Zexu a servi comme gouverneur de la province de Jiangsu et plus tard en tant que gouverneur des deux provinces de Hunan et Guangdong. Au début c’était une personne sans patience aucune. Puis alors qu’il était à Jiangsu il a écrit « Contrôle ton humeur » sur une plaque et l’a accrochée dans le hall comme pense-bête. Comme le temps passait, il est devenu une personne tolérante, espectée par tous.

    Dans les exemples ci-dessus, ces messieurs n'étaient pas si tolérants au début. C’est plutôt, depuis qu’ils ont prêté attention à leur cultivation qu’ils ont pu développer une nature calme et tolérante. Ne pas contrôler son humeur est nocif à la santé physique et mentale. Cela reflète un manque de discipline. On peut souvent gravement blesser les autres et causer de grands problèmes. Donc on doit savoir contrôler son humeur. Savoir se contrôler et éliminer la colère est la meilleure méthode. Si on garde à l’esprit qu’on doit toujours se contrôler, graduellement on finira par y arriver.

    Tiré de: http://fr.clearharmony.net/articles/a30448-Culture-traditionnelle-Se-controler-et-eliminer-la-colere.html

  • La Chine confirme avoir exécuté un ressortissant britannique

    Le Premier ministre britannique Gordon Brown a dénoncé l'exécution par injection d'Akmal Shaikha, condamné à mort pour trafic de drogue.

    Akmal Shaikh, le ressortissant britannique exécuté en Chine pour trafic de drogue. Sa famille a toujours clamé son innocence. (AFP)

    Akmal Shaikh, le ressortissant britannique exécuté en Chine pour trafic de drogue. Sa famille a toujours clamé son innocence. (AFP)

    La Chine a confirmé l'exécution, par injection, du ressortissant britannique Akmal Shaikh, condamné à mort pour trafic de drogue, a annoncé mardi 29 décembre l'agence officielle Chine Nouvelle. L'agence a annoncé que l'exécution avait eu lieu mardi à Urumqi, capitale du Xinjiang, par injection.
    L'exécution avait été annoncée plus tôt par le Premier ministre britannique, Gordon Brown, qui a condamné cette exécution dans les "termes les plus fermes". Il s'est dit "scandalisé et déçu que [les] demandes persistantes de clémence n'aient pas été exaucées".
    La Chine se défend des accusations de Londres, sans pour autant confirmer l'exécution du britannique. "La justice chinoise a géré [ce cas] en stricte conformité avec la loi", a déclaré un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, "la Chine a pleinement respecté les droits de recours de l'accusé".

    "Aucune évaluation de la santé mentale"


    Gordon Brown s'était dit "particulièrement préoccupé par le fait qu'aucune évaluation de la santé mentale [du condamné] n'ait été menée". Gordon Brown a présenté ses "condoléances" aux parents et amis du condamné, qui affirmaient que ce dernier souffrait de troubles mentaux.
    Pékin a fait savoir que la Cour suprême avait approuvé la condamnation à mort d'Akmal Shaikh, justifiant la sentence pas son caractère dissuasif, et considérant que "les éléments fournis par la partie britannique n'ont pas suffi à prouver qu'Akhmal souffre de maladie mentale". L'avis de la Cour suprême précède généralement de peu l'exécution de la peine elle-même.

    Vulnérabilité psychologique


    Selon Reprieve, une ONG d'aide juridique dont le siège est à Londres, Akmal Shaikh est le premier ressortissant européen exécuté en Chine depuis 50 ans. Ce Londonien de 53 ans avait été arrêté en septembre 2007 à Urumqi, capitale du Xinjiang, au nord-ouest, en possession de quatre kilos d'héroïne. La famille assure que des criminels ont profité de sa vulnérabilité psychologique pour lui faire transporter des stupéfiants. Le Royaume-Uni avait lundi demandé à la Chine d'empêcher l'exécution du Britannique. Deux de ses cousins l'avaient rencontré lundi, dans son lieu de rétention, et avaient déposé un ultime recours en grâce.

    Tiré de: http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/20091229.OBS1943/la_chine_confirme_avoir_execute_un_ressortissant_britan.html

  • Acupuncture et médecine chinoise

    Selon la médecine chinoise, le corps humain fait partie de l'univers naturel et partage les caractéristiques de la nature. Les cinq méridiens principaux partagent la nature et l'énergie des cinq éléments. Le méridien du foie partage ainsi la même nature que le bois et le vent. Le méridien du cœur est lié au feu et à la chaleur. Le méridien de la rate va avec la terre et l'humidité. Le méridien du poumon partage la même énergie que le métal et la sécheresse et le méridien du rein est en relation avec l'eau et la froideur.

    Les cycles de Shen et de Ko expliquent le rapport entre les éléments. Le Shen décrit le cycle de la relation d’engendrement entre les cinq éléments: le feu brule le bois, cet incendie nourrit la terre, la terre produit le métal, le métal peut être fondu et l'eau permet la croissance des bois. Les émotions de ces éléments ont le même engendrement (Shen) et les mêmes relations. Le foie peut générer la joie (incendie). La joie (coeur) conduit à la confiance en soi (la terre). La confiance en soi conduit à l'émancipation (métal), qui induit la motivation (l'eau) et la motivation peut encore une fois donner le sentiment d'accomplissement.

    Le cycle du Ko décrit la relation de dégénérescence entre les cinq éléments: l'eau éteint le feu, le feu fait fondre le métal, le métal coupe le bois, le bois fend la terre et la terre bloque l'eau. Il en est de même dans la dégénérescence entres les différents aspects émotionnels et leurs méridiens. Les reins (l'eau) empêchent l'excitation (cœur, feu), l'excitation peut surmonter la tristesse (poumon, métal); La tristesse peut réprimer la colère (le foie, le bois); la colère peut dissimuler le souci (la rate, la terre); et le souci peut dissimuler la crainte.

    Par exemple, un patient peut pleurer pour couvrir sa colère sous-jacente. Mais cette colère manifeste son inquiétude. La crainte peut être utilisée pour contrôler l'excitation. La recherche de sensations fortes et l’action peuvent être utilisées pour éviter de s'affliger. L'objectif de l'homéostasie est qu’un système vivant soit en équilibre avec les cinq éléments. Un élément qui a un qi excessif ou insuffisant va être affecté dans sa relation avec les autres éléments.

    Un excès de qi bois favorise la révolte qui empêche le contrôle fait par le qi du métal et cela écrase le qi de la terre. Lorsque le qi du foie stagne à cause d’un excès de colère et de ressentiment, il provoque des symptômes dans le méridien du poumon, comme la toux, une respiration sifflante ou du chagrin et affecte les méridiens de la rate, entraînant des symptômes tels que l'indigestion, la fatigue et l’inquiétude.

    Lorsque l'un des éléments est déficient, il ne peut plus générer et contrôler. Par exemple, si le qi du rein est déficient en raison de ses relations d’engendrement et de dégénérescence, il cause une carence dans le méridien du foie, ce qui perturbe le sommeil, donne des vertiges et amène à la dépression. Un excédent de qi dans le méridien du coeur, donne lieu aux palpitations, à l'anxiété et à l'insomnie. Par conséquent, les symptômes cliniques d'un méridien - élément peuvent provenir de ce méridien- élément ou être secondaires à un méridien - élément qui agit en aval. C’est l’expérience du praticien en médecine chinoise qui permet d'évaluer ces questions et de déterminer si le dysfonctionnement est primaire ou secondaire.

    Selon la théorie de la médecine chinoise, les méridiens ont des points sur la surface du corps qui sont en constante communication avec l'environnement extérieur. Ces points appelé acupoints, sont utilisés pour manipuler l'état du qi des méridiens qui vont à l'intérieur du corps. Dans la pratique classique de la médecine chinoise, le praticien doit évaluer le patient par l’état des Qi des méridiens concernés et décider d'une stratégie de traitement en conséquence. Il ou elle devra choisir et combiner les techniques de manipulation et acupoints pour rétablir l'équilibre. Un praticien bien formé fera une enquête systématique des symptômes et des signes qu’il examine. Il regardera aussi la langue et les pouls des méridiens pour poser  son diagnostic.

    A l'époque moderne, l'acupuncture n'est pas toujours pratiquée selon le cadre théorique de la médecine chinoise classique. Certains ajoutent la stimulation électrique des aiguilles pour améliorer leur efficacité. D'autres ont développé un protocole de traitement fixe pour chaque patient avec une condition donnée sans diagnostiquer l’état des qi et des méridiens impliqués. L'incohérence avec laquelle l'acupuncture est approchée et utilisée peut être en partie responsable des différences entre les études qui cherchent à établir son efficacité.

    Le docteur Yang est un psychiatre certifié avec une licence en acupuncture, c’est un médecin de la quatrième génération en médecine de chinoise. Son site Web

    Tiré de: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Sante-et-bien-etre/Acupuncture-et-medecine-chinoise-pour-la-sante-mentale-partie-2.html

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu