Avertir le modérateur

rsf

  • Classement mondial de la liberté de la presse dans le monde en 2014

    Chine, Classement mondial, liberté de la presse, RSF, liberté d'expression, information, état de droit, corruption, censure, mondial, international

    L’édition 2014 du « Classement mondial de la liberté de la presse » révèle l’impact négatif des conflits sur la liberté de l’information et ses acteurs. Le rang d’un certain nombre de pays est également affecté par une interprétation trop large et abusive du concept de la protection de la sécurité nationale, aux dépens du droit d’informer et d’être informé. Cette dernière tendance constitue une menace croissante au niveau global, dangereuse pour la liberté de l’information jusqu’au cœur des « États de droit ».


    La Finlande conserve son rang de meilleur élève, en occupant pour la quatrième année consécutive la première place du classement. Elle est talonnée, comme dans la dernière édition, par les Pays Bas et la Norvège. À l’extrême opposé, en queue de classement, le « trio infernal » réunit à nouveau le Turkménistan, la Corée du Nord et l’Érythrée, des pays où la liberté de la presse est tout simplement inexistante.

    [...]

    Ailleurs, et plus globalement, le crime organisé demeure une force prédatrice redoutable. C’est le cas au Honduras (129e, -1), au Guatemala (125e, -29), au Brésil (111e, -2) et au Paraguay (105e, -13), mais aussi au Pakistan, en Chine, au Kirghizstan ou dans les Balkans. Difficile voire impossible, à l’ombre de cette main criminelle, d’éviter l’autocensure à propos de sujets aussi sensibles que la corruption, le narcotrafic mais aussi l’infiltration des mafias dans les rouages de l’État. La passivité voire la complicité ou la complaisance de certaines autorités – parfois leur implication directe ou indirecte dans les crimes contre les médias – accentue l’impunité dont ces cartels criminels bénéficient et nourrit le cycle de violences qui s’abat sur les acteurs de l’information.

    [...]

    La Chine (175e, -1) connaît une blogosphère d’une étonnante vitalité et de plus en plus mobilisée. L’ancien Empire du Milieu n’en continue pas moins de censurer et d’emprisonner les voix dissidentes, ce qui lui vaut de reculer encore d’une place. La nouvelle puissance utilise son poids économique pour étendre son influence sur les médias hongkongais, macanais et taïwanais et remettre en cause leur indépendance.

    Tiré de: http://rsf.org/index2014/fr-index2014.php

  • Firefox et la censure internet en Chine

    Ce court reportage de NTDTV montre la censure existante sur l'internet chinois. Par exemple les mots " Démocratie, Droits de l'homme, RSF ou brutalités policières" sont des mots censurés lors d'une rechreche sir l'internet chinois:

    Reportage: http://www.dailymotion.com/video/x7f6h7_20081115-firefox-chinois_news

  • NTDTV lance le satellite de la liberté pour la Chine

    New York – 1er septembre 2008 – NewTang Dynasty Television (NTDTV) est fière d’annoncer le lancement du programme du Satellite de la Liberté pour la Chine (Freedom Satellite for China, FSC). Il vise à lever des fonds pour louer ou acheter les moyens techniques satellitaires en vue d’assurer la diffusion de programmes télévisés et radiophoniques indépendants en Chine qui soient libres de toute interférence politique.

    NTDTV et la radio Sound of Hope (SOH) diffusent leurs programmes indépendants en Chine depuis 2004grâce au satellite d’Eutelsat W5. Ces médias de langue chinoise sont les seuls qui échappent au contrôle du régime communiste et qui sont accessibles par les Chinois.

    Malheureusement, Eutelsat a interrompu leur diffusion le 16 juin 2008, au motif d’une prétendue panne technique sur le satellite. Le 10 juillet 2008, Reporters sans frontières (RSF) a dévoilé des preuves selon lesquelles le président d’Eutelsat Giuliano Berretta a mis fin à la diffusion de NTDTV pour s’attirer les faveurs de Pékin dans l’espoir d’obtenir des contrats. Avant la diffusion sans précédent de NTDTV en Chine, depuis plus de cinq décennies, le régime communiste chinois exerçait un contrôle total sur tous les médias en Chine.

    La «fenêtre de liberté de l’information» offerte par NTDTV et SOH était un véritable espoir pour le peuple chinois, mais causait une peur frénétique au sein du régime. D’après RSF, le régime communiste chinois a demandé de manière répétée à Eutelsat de cesser la diffusion de NTDTV. Le 16 juin2008, quand les téléspectateurs ont cessé de recevoir les programmes de NTDTV, l’un d’eux a écrit: «NTDTV c’est comme une bouffée d’air pur, sans elle on a l’impression d’étouffer.»

    Le Parti Communiste chinois ne peut pas survivre sans la censure. En raison du contrôle des médias par le régime, des informations vitales n’ont pas pu atteindre les gens qui en avaient le plus besoin. L’absence d’information sur l’épidémie du SRAS en 2003, le silence total des médias sur les prévisions du séisme du Sichuan en mai 2008 sont autant d’exemples qui illustrent comment la censure peut aggraver les dommages causés par des catastrophes naturelles et en faire des catastrophes provoquées par l’homme lui-même, causant la mort de populations entières d’innocents.

    Les reportages de NTDTV sur des sujets censurés par le régime et ses analyses de la censure en Chine constituent une véritable bouée de sauvetage pour les habitants de la Chine. Alors que ce pays devient une puissance mondiale, il est vital pour le reste de l’humanité que les Chinois aient accès à une information libre. C’est la raison pour laquelle NTDTV lance le programme du Satellite de la Liberté en Chine. NTDTV demande à tous ceux qui croient aux libertés dans le monde de les rejoindre pour préserver une fenêtre de liberté de l’information en Chine. Un compte bancaire a été ouvert spécialement pour le Satellite de la Liberté pour la Chine. Ce fonds va servir exclusivement à financer le projet. Les dépenses seront totalement transparentes et accessibles au public. Pour en savoir plus sur le Satellite de la Liberté pour la Chine, vous pouvez consulter le site www.ntdtv.com/fsc.en ou appeler le 001 800-558-9045 ou encore écrire à l’adresse funding@ntdtv.com. Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir Votre générosité se concrétisera par plus de liberté d’information pour les Chinois, plus de paix et de prospérité pour l’humanité.

    La Grance Époque - Paris

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu