Avertir le modérateur

roi

  • Apprendre le chinois - 聖(shèng) Saint, sacré

     

  • Mystérieux caractères chinois : 王 : Roi

    Chine, Culture chinoise, caractères chinois, apprendre le chinois, roi, trinitéLa forme du caractère simple 王 (Wang) qui signifie "roi" a peu changé à travers les âges. Composé du nombre trois (三, san) relié par une ligne verticale, il représente celui qui reliait la Grande-Trinité de 天 (tiān, le ciel), 地 (dì, la terre) et 人 (rén, l'humanité). Les érudits savent que c’était le symbolisme originel, parce Dong Zhongshu (179-104avant JC), qui, en tant que ministre en chef dans la dynastie des Han de l'Ouest (206-8 après JC), fût en partie responsable de l'établissement du confucianisme comme orthodoxie d'État, a déclaré dans son traité Comment la Voie du Roi rejoint la Trinité : “Ceux qui dans les temps anciens ont inventé l'écriture ont tiré trois lignes et les ont connectées par le milieu, appelant le caractère “roi ”. Les trois lignes sont le Ciel, la Terre et l'humanité et celui qui passe par le milieu rejoint le principe des trois. "

    Avant le 3ème siècle avant JC, la Chine était divisée en un certain nombre d'états rivaux gouvernés par des rois. Les rois de Shang, la plus ancienne dynastie historique, étaient essentiellement des prêtres, dont chaque acte était précédé par la divination et des sacrifices, offerts principalement aux ancêtres Shang. Ces ancêtres étaient considérés comme des divinités puissantes, qui seuls pouvaient intercéder auprès du dieu puissant Di ou Shang Di, au nom des humains. Ce sont ces rites de divination qui ont produit les grandes quantités d’"os oracle", où étaient inscrits les premiers caractères chinois existants.

    Les états de la Chine ont finalement été réunis sous le premier empereur, Qin Shi Huang, dont le règne a commencé en 221 avant JC. Ce nouveau rôle d’ "empereur", s'apparentait à un “grand roi” et l’idéogramme chinois qui signifie “empereur (皇, Huang)", était à l’origine composé du radical pour "roi" et de celui pour "début".

    On considérait que les dirigeants chinois gouvernaient l'humanité au nom des cieux, qui contrôlaient tous les phénomènes terrestres et célestes. Les catastrophes naturelles étaient, par conséquent, interprétées comme un jugement des dirigeants par les cieux. Dans le passé, les inondations, les tremblements de terre et les sécheresses pouvaient être considérés comme annonciateurs d'un changement de dynastie. Le fait que le terrible tremblement de terre de Tangshan en 1976 ait eu lieu la même année que la mort de trois dirigeants communistes a été largement considéré comme davantage qu'une coïncidence.

    Tiré de: http://fr.clearharmony.net/

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu