Avertir le modérateur

renaissance

  • Le public de Taiwan savoure la majesté de Shen Yun

    Chine, Renaissance, critique d'art, Taiwan, danse classique, culture chinoise

    La mondialement célèbre Shen Yun Performing Arts Touring Company a donné neuf représentations à guichet fermé au National Dr. Sun Yat-sen Memorial Hall de Taiwan à Taipei du 20 au 26 février 2013. Shen Yun est très populaire à Taiwan, les salles étant habituellement combles plusieurs mois à l'avance.

    Parmi les nombreux amateurs d'arts qui ont assisté à Shen Yun se trouvait un journaliste chevronné Yang Sen-Hong, qui est également membre de l'Association Internationale des Critiques d'Art (AICA) à Taiwan.
    "C’est très différent cette année”, a-t-il dit, après avoir vu le spectacle pendant tant d'années. "Dès le début du spectacle, j’ai senti un niveau différent de confiance et de présence de la part des interprètes. Dans le passé, ils avaient l'air de danser comme des passeurs. Mais cette fois, Shen Yun lui-même était la danse. Cela a changé de ”Nous dansons” à ”La danse c’est nous."

    Shen Yun rend vraiment hommage à la culture chinoise

    Il a développé un peu plus “Quand je regarde les premières œuvres de la Renaissance, je vois la confiance des artistes; que ce soient leurs sculptures ou peintures, On y trouve une confiance qui dit: “ Personne ne peut le faire mieux que moi. Cette même confiance se trouve dans Shen Yun. Les artistes nous montrent que personne ne peut mieux danser qu’eux. C’est le spectacle numéro un. C'est le sentiment qu’on a. Aucune critique n’est plus nécessaire. C’est le numéro un. Il se représente lui-même. Si jamais il y a une renaissance culturelle en Chine, ceci pourrait être le début! "
    Yang Sen-Hong a parlé des nombreuses normes que l'AICA utilise pour définir les arts et mesurer la qualité globale d'une forme d'art. Je vois qu’il (Shen Yun) est lui-même l’art. Il est la culture. C'est quelque chose de difficile à trouver. "
    Il a également parlé de la renaissance de la culture chinoise. "L'effort fait par Taiwan ne peut être comparé à l'effort fait par Shen Yun, sans parler de la destruction de la culture chinoise par le Parti communiste chinois (PCC). Shen Yun a gardé les valeurs authentiques de la culture chinoise et en plus les a élevées au niveau de l'art. Ils ont raffiner la danse et la performance et ont apporté une nouvelle dimension spirituelle à l’art. C'est un véritable hommage à la culture chinoise. "
    D'après lui, le principal problème de la Chine continentale, est qu'elle confond le prix et la valeur. “Sous la direction du PCC, les gens pensent que le PCC est riche. Mais je constate qu'il connait l'argent mais pas la valeur. Shen Yun se situe à l'extrémité opposée du spectre, c'est-à-dire que Shen Yun se situe du côté des valeurs. Ces valeurs ne peuvent pas être abordées, aussi riche que puisse être la Chine tout entière. "a-t-il dit.
    Il a souligné que, bien que la culture traditionnelle soit absente de la Chine d’aujourd’hui, “la véritable culture chinoise se trouve à l'étranger. Peut-être qu'un jour, je l'espère, il [Shen Yun] pourra retourner pour guider la Chine."

    Lire la suite sur: http://fr.clearharmony.net/articles/201303/112028.html

  • Où sont les anciens arts de la Chine?

    Alors que les économies du monde s’élèvent et s’effondrent, et que l’équilibre des pouvoirs semble incertain, la Chine est devenue une figure importante sur la scène mondiale. Autrefois fermée aux yeux curieux du monde extérieur, une fissure s’est ouverte, entrebâillant les portes de la nation la plus peuplée du monde et permettant au monde de voir l’état d’une nation encore affligée par les politiques du communisme – des politiques qui n’ont fait que détruire les traditions et l’ancienne culture de la Chine.

    Les gens deviennent de plus en plus conscients que la Chine d’aujourd’hui n’est ni la Chine du passé ni celle du futur. Il est évident que les anciennes traditions de cette terre sont vastes et riches et leur influence sur notre monde d’une grande portée.

    Comprendre le patrimoine artistique d’une nation, c’est comprendre les valeurs les plus profondes de son peuple. Les pensées et les sentiments transmis par un coup de pinceau, une note musicale, ou la danse représentent les idéaux et les attitudes constituant le tissus d’une culture, quelque chose d’insaisissable pour le monde de l’écrit.

    L’histoire de la Chine a commencé voici plus de cinq mille ans, en faisant la plus ancienne sur terre . Depuis l’époque du premier empereur, les arts ont progressivement évolué, la succession des dynasties amenant de nouveaux idéaux, de nouvelles idées et formes d’expressions.

    À travers l’histoire chacun des nombreux groupes ethniques de la Chine a constamment raffiné sa propre et unique contribution au patrimoine culturel du pays.

    La région profondément religieuse et ésotérique du Tibet a créé une culture qui depuis des décennies a fasciné l’imagination du monde, tandis que l'inoubliable environnement naturel des plaines mongoles a créé un peuple stoïque qui a développé un caractère et un art reflétant la terre qui l'a façonné. D’une certaine façon le contraste et la variété dans la culture sont restés unifiés et de caractère distinctement chinois

    L’apogée du développement artistique et social de la Chine a eu lieu durant la Dynastie Tang (618–907), considérée comme l’âge d’or de la Chine. Les arts ont fleuri avec un esprit d’inclusion qui a renforcé les caractéristiques collectives des arts de la Chine. La Route de la Soie a atteint son apogée, et le commerce entre l’Est et l’Ouest a infusé différentes idées musicales et artistiques dans la Culture chinoise. La pensée confucéenne a existé en même temps que la philosophie Bouddhiste et Taoiste, constituant une période de grand développement moral et philosophique.

    La perfection du talent et de la ‘cultivation’ morale allaient de pair, et pour exceller dans l’effort artistique, on attachait de l'importance à l’élévation du caractère. Que ce fût la danse, la musique ou la calligraphie, la nature d’une personne était partie intégrante de l’œuvre. Nulle part un tel aspect n’a été autant développé que dans les arts traditionnels de la Chine.

    Pour le reste du monde, les arts martiaux ont peut-être été l’exportation la plus reconnue, Hollywood ayant su faire une bonne utilisation du spectacle visuel d'un tel art pour captiver l’imagination de l’occident. Leurs racines remontant loin dans l’histoire, les arts martiaux doivent en fait leur formation et leur technique à la danse classique chinoise, la forme d’art la plus profonde à être apparue en Chine.

    La grâce et l’éclat technique de la Danse classique chinoise surpassent les rigueurs du ballet et des arts martiaux. La danse classique chinoise va au-delà de la simple technique et pénètre la psyché profonde de l’interprète. On pourrait dire qu’elle véhicule l’essence de l’expression culturelle chinoise dans ses mouvements, postures, et esthétiques.

    La récente renaissance de la “culture perdue” de la Chine à travers Shen yun Performing Arts de New York, a pour la première fois dans notre histoire moderne, jeté la lumière sur ces arts anciens

    La caractéristique essentielle des arts chinois traditionnels est l’intention de se connecter à l’univers plus élevé. Les arts n’étaient pas une fin en soi, mais une manière d’exprimer et de se connecter au divin, un concept profondément enraciné dans les traditions chinoises. Trouver un véhicule pour la cultivation et la libération de soi n’est pas facile dans le monde d’aujourd’hui ; cependant, ces arts arrivent à s’imposer de nouveau grâce à Shen Yun.

    Tiré de:

    Clearharmony, culture chinoise, culture chinoise traditionnelle, sagesse, eveil, chine, philosophie, Falun Dafa

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu