Avertir le modérateur

proverbe chinois

  • Proverbe chinois: La bienséance suggère la réciprocité (礼尚往来)

    Proverbe chinois, Chine, bienséance, reciprocité, courteoisie, amabilité, bonne conduite, politesse, obligation, morale

    Le proverbe chinois 礼尚往来 (Lǐ shàng wǎng lái) stipule que “la bienséance ou courtoisie suggère la réciprocité."
    Tirée d'un passage de "Li Ji" (礼记), ou le "Classique des rites," l'un des Cinq Classiques du confucianisme, l'expression offre des conseils éthiques intemporels pour l’organisation sociale et les bonnes relations entre les gens.
    Dans l’expression, le caractère 礼 (Lǐ) traduit le concept de bienséance ou de courtoisie et renvoie à la justesse du comportement, des mœurs et de la morale. Il est également utilisé pour désigner un cadeau ou un présent.
    Le caractère 尚 (Shang) donne l'idée d'accorder une grande estime, du respect et de la valeur à quelque chose. La phrase 往来 (wǎng lái) signifie aller et venir et dans cette expression indique les relations et les interactions d'une personne avec les autres, qui impliquent finalement une série d'échanges sociaux de donner et de recevoir.
    Dans sa signification liée au comportement correct, 礼 (Lǐ) se réfère aux règles de bonne conduite, d'étiquette ou de protocole dans diverses situations sociales, y compris les cérémonies et les rituels, basés sur le rôle et le statut de quelqu’un dans la société.
    Ce qui guide ce comportement correct est l'essence morale qui incarne le principe de la bienséance (禮, lǐ), , qui est l'une des cinq vertus cardinales imparties par Confucius il y a plus de 2.000 ans, avec la bienveillance (仁, rén), la droiture 義, yì), la sagesse (智, zhì) et l’intégrité (信, xìn).
    Ces vertus et d'autres normes de comportement telles que la loyauté, la piété filiale, la justice, l'honnêteté et la tolérance constituent le fondement de la morale individuelle et sociale dans la culture traditionnelle chinoise.
    Ainsi, l’expression offre des conseils moraux qui enseignent aux gens à étendre le respect mutuel et la bonté aux uns et aux autres et à toujours faire le bien et à rendre le bien.

    Redécouvrir la véritable courtoisie

    Ce guide aborde les idéaux moraux qui sont au cœur de la culture traditionnelle chinoise. Il reflète également l'importance cruciale que l'éducation traditionnelle chinoise a placée sur l'éducation morale à travers l'histoire depuis l’antiquité.
    L’expression 禮尚往來 vient d'un passage du “Classique des rites” qui stipule: “La bienséance suggère la réciprocité. Ce n'est pas de la bienséance que de donner sans recevoir pas plus qu'il n'est bienséant de recevoir sans donner ".
    Cependant avec le déclin des valeurs traditionnelles de la société, la pratique de 禮尚往來 s'est progressivement écartée de sa substance morale et est devenue plus associée à la signification en surface de "traiter les autres de la même façon qu’ils nous traitent."
    En particulier, dans les temps modernes l'expression est souvent utilisée dans le contexte de donner des cadeaux ou d'échanger des faveurs afin de nouer des liens d’amitié et d’affaire et d'entretenir de bonnes relations avec les autres.
    Elle a également pris une connotation d'obligation dans le sens pratique, tel qu'obtenir un intérêt propre ou accomplir un but ou un autre. Par exemple, celui qui donne peut s'attendre à recevoir quelque chose de convenable en retour, ou celui qui reçoit se sent obligé de retourner quelque chose de valeur similaire plus tard.
    Le vrai sens de l'expression, cependant, parle de la bonté fondamentale d’une personne et de la fondation et de l'esprit de la morale personnelle et sociale dans la culture traditionnelle chinoise.
    Comprendre l'essence historique de l'expression peut aider les gens à redécouvrir cette authentique bonté et la fondation morale consistant à étendre la courtoisie et la gentillesse mutuelles les uns envers les autres.

    Tiré de: http://fr.clearharmony.net/articles/201308/114006.html

  • Proverbe chinois sur la gentillesse

    Proverbe chinois, citation, chine, amabilité, bouddhisme, culture traditionnelle, Dieu, croyance, sens de la vie, philosophie


    Soyez aimable/gentil avec les gens qui ne le sont pas.

    C'est ce dont ils ont le plus besoin.

    Proverbe chinois


  • Proverbe chinois sur la motivation

    Proverbe chinois, citation, philosophie de vie, precepte, Lao Tseu, motivation, coaching personnel

    " Une journée de 1000 kilomètres commence par un 1 simple pas "

    Lao Tseu

  • Sagesse antique sur le bonheur

    Lao Tseu, sagesse chinoise, trouver sa voie, trouver son chemin, Tao, clé du bonheur, apprendre à aimer la vie

    Sois content de ce que tu as;

    Réjouis-toi de la façon dont les choses sont.

    Lorsque tu te rendras compte que rien ne manque,

    Le monde entier t'appartiendra.

    - Lao Tseu -
  • Le sens de la vie selon Lao Tseu: définition du Tao

    Le sens de la vie, Lao Tseu, définition du Tao, le taoïsme, qu'est ce que la vie, proverbe chinois, respect du ciel et de la terre, respect de la croyance, croire dans le tao, la nature de l'humanité, l'origine de l'humanité, signification du Tao  Lao Tseu a dit :

    « Un quelque chose était, non défini mais accompli
    Né avant Ciel-et-Terre
    Sans parole comme sans borne
    Indépendant inaltérable
    Se jouant partout sans fatigue
    En somme la Mère du monde
    Ne sachant pas son nom je le nomme Voie »

    Cela suggère que l’univers est formé à partir du « Tao ».

    Dans les cent dernières années, l’invasion soudaine du spectre communiste a créé une force s’opposant à la nature et à l’humanité, causant des atrocités et tragédies inimaginables, poussant la civilisation humaine au bord du gouffre. Ayant commis toutes sortes d’horreurs qui vont à l’encontre du Tao et qui s’opposent au ciel et à la terre, c'est devenu une force extrêmement malfaisante qui s’érige contre l’univers.


    « L’Homme suit les voies de la Terre
    La Terre suit les voies du Ciel
    Le Ciel suit les voies de la Voie (Tao)
    Et la Voie suit ses propres voies. »

    Tiré des 9 commentaires sur le parti communiste chinois: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/9-Commentaires-sur-le-Parti-communiste/Le-Parti-communiste-est-une-force-qui-soppose-a-lunivers.html

  • L’amitié entre personnes de bien est “claire comme de l’eau ”

    rose_jaune.jpg“Les relations d’un homme de bien sont aussi claires que de l'eau, les relations d'un homme mesquin sont aussi douces que du vin." Cet ancien proverbe fait partie de la culture traditionnelle chinoise. Ces dernières années, avec la moralité sur le déclin et en particulier avec la culture du Parti communiste qui a contaminé l’esprit des gens, les Chinois ont peu à peu oublié les valeurs traditionnelles. Certains ont même déformé le sens original de ces valeurs traditionnelles.

    La signification de “les relations d’un homme de bien sont aussi clair que de l’eau" montre que quand les gens de haute moralité deviennent amis ils se traitent mutuellement comme une eau claire, sans chercher la célébrité ou l’intérêt personnel. " Les relations d’un homme mesquin sont aussi douces que du vin " veut dire que quand les gens de basse moralité deviennent amis, ils se traitent mutuellement comme un vin doux cherchant la célébrité et l’intérêt personnel. Ils espèrent des intérêts d’affaires et des faveurs personnels les uns des autres. L’amitié d’un homme de bien est pure comme de l’eau, claire et pure et pourrait demeurer ainsi à jamais sans changer. " Aussi pure que de l’eau" veut dire sans ajout des complications de la célébrité et de l’intérêt personnel. L’amitié de l'homme de bien est simple et pourtant vient du cœur. L’amitié du mesquin est douce mais peut facilement devenir aigre et se solder par un échec après que a recherche de la célébrité et de l’intérêt personnel aient mené à des conflits.

    Un autre proverbe “li shang, wang lai” en surface veut dire l’échange de cadeaux entre amis. Si l’un ne donne pas de cadeau les gens diront que cette personne ne prête pas attention à l’amitié. En fait, dans la culture traditionnelle " li " signifie un rituel basé sur des conceptions morales, des manières et des coutumes comme la cérémonie du mariage et des cérémonies officielles. On pourrait l’interpréter comme la bonne volonté et le respect. Selon ma compréhension, la culture traditionnelle insiste sur le respect, c'est-à-dire se montrer gentil envers les autres, ne pas échanger d’intérêts basés sur la signification en surface. Les relations entre les gens devraient être basées sur le respect et la bienveillance et non sur les intérêts matériels ou les sentiments humains. Un échange de cadeaux est basé précisément sur les intérêts matériels et les sentiments humains. Par exemple : « Si vous me donnez quelque chose, je serais heureux, si vous ne m’apportez pas de cadeaux je ne me soucierais plus de vous désormais." Si quelqu’un ne comprend pas cela il devrait regarder profondément en lui pour chercher ses véritables motivations. Quand vous acceptez un cadeau, comment vous sentez vous ? N’est ce pas un désir de faveurs matérielles ? Quand vous donnez des cadeaux aux autres quelles sont vos motivations? N’essayez vous pas de protéger vos sentiments humains ? Bien sûr il y a des exceptions, mais la plupart de temps, aucune des deux parties n'a d' intentions pures. Quand une partie prend plus qu’il ne donne, il doit quelque chose à l’autre. C’est en fait une forme de corruption, bien que ça n’implique pas de grosses sommes comme une véritable corruption.

    Vous pourrez dire: “Nous sommes de bons amis, nous sommes comme une famille, aucun de nous ne calcule ce que nous nous devons l’un l’autre " Je dirai que vous utilisez des sentiments humains pour juger cela. Les principes universels ne permettent pas cela. Si vous devez quelque chose à quelqu’un vous devrez le rendre, d’une façon ou d’une autre. C’est la sentimentalité qui vous fait croire que vous n’avez pas à rendre aux autres. N’êtes vous pas trompé par la sentimentalité ? Si un homme est ruiné et a désespérément besoin d’aide ou s’il est en danger et que vous lui tendez la main, cet homme va sans aucun doute payer pour votre gentillesse. S’il ne vous le paie pas dans cette vie il vous le paiera sans aucun doute dans une vie future d’une manière ou d’une autre. Aider quelqu’un dans le besoin est différent que d’échanger des cadeaux et la différence se trouve dans la motivation.

    Tiré de ClearHarmony Europe: http://www.fr.clearharmony.net/articles/200910/47746.html

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu