Avertir le modérateur

premier ministre britannique gordon brown

  • Une politique du gouvernement chinois fondée sur la peine de mort

    gbrown_94983571.jpgGordon Brown avait pourtant appelé Pékin à faire preuve de clémence à l’encontre d’Akmal Shaikh, soulignant qu'il souffrait de troubles mentaux. Les autorités chinoises n’ont rien voulu entendre et ont exécuté le ressortissant britannique le matin du 29 décembre 09. En conséquence de quoi, l’Union Européenne a fortement condamné cette exécution et a exhorté la Chine à abolir la peine de mort.

    Malgré les nombreuses protestations internationales, la Chine a exécuté mardi matin le ressortissant britannique Akmal Shaikh par injection létale. Accusé de trafic de drogues sur le sol chinois. Sa famille avait appelé Pékin à faire preuve de clémence à son encontre, soulignant qu'il souffrait de troubles mentaux. Au cours du procès, aucune évaluation de la santé mentale du condamné n'a été menée.

    Le Premier ministre britannique, Gordon Brown, a condamné aujourd’hui cette exécution dans les termes les plus fermes. Il s'est dit : « scandalisé et déçu que les demandes persistantes de clémence n'aient pas été exaucées ». A ces accusations, le gouvernement chinois a répondu qu’il possédait la souveraineté en son pays et qu’aucun autre Etat ne pouvait s’ingérer dans ses affaires intérieures. L’Union Européenne a rappelé de son côté que l’on pouvait accepter le principe de souveraineté propre à chaque pays, mais que l’on devait en même temps défendre les valeurs des droits de l’homme, quelque soit l’endroit dans le monde et le pays concerné.


    En balayant d’un revers les demandes répétées de Gordon Brown et de la communauté internationale, la Chine apporte une nouvelle fois la preuve de son intransigeance, dans le maintien de bonnes relations diplomatiques, avec les autres pays.


    Selon l'ONG Amnesty International, la Chine procède chaque année à plus d'exécutions que l'ensemble des autres pays du monde, mais leur nombre exact reste un secret d'État. Un paradoxe de plus du gouvernement chinois, lorsque que s’affrontent ces deux volontés contradictoires : d’un côté la volonté de montrer à l’international et sur le plan intérieur une Chine qui assume pleinement sa politique et ses choix, et de l’autre, la volonté de toujours cacher et dissimuler les vrais chiffres de sa politique relative à la peine de mort.

    Laurent Gey pour La Grande Epoque

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu