Avertir le modérateur

pollution chimique dans la province de hubei

  • Aujourd'hui en Chine

    h_9_ill_909619_chine-pollution.jpgPollution chimique dans la province de Hubei

    Quatre usines chimiques, Zhongchu, Lantian, Hongyang, et Yinhe, dans l’Est de la province de Hubei sont accusées d’être responsables de l’empoisonnement des habitants de villages alentours. Les habitants du village Ganghe Shuanglong affirment que les usines versent directement dans la rivière des rejets nauséabonds. L’agriculture est devenue impossible. M. Huang, un habitant local indique: «Cela fait plus de dix ans que la pollution ici est dramatique. Je parierais que nous sommes numéro 1 dans le pays. Chaque habitant souffre de nausées, de troubles de l’équilibre et de maux de tête. Rien ne pousse dans nos champs, et le simple fait de toucher l’eau de la rivière provoque des craquelures sur la peau, comment pourrions-nous la boire?»

    Deux ans après que le Bureau de l’Environnement a été saisi par les résidents, aucune visite n’a été faite. Un responsable du bureau, interrogé, répond: «Bien sûr nous suivons les lois. Mais les lois ne nous permettent pas d’interrompre la production des usines.» Les premiers cas de malformations congénitales ont récemment été rapportés dans les villages avoisinants.

    Arrestation d’un scientifique expatrié

    M. Jia Jia,  ancien secrétaire général de l’association des scientifiques et experts en technologie de la province de Shanxi a été arrêté à l’aéroport de Pékin alors qu’il arrivait de Nouvelle-Zélande pour, disait-il «apporter la démocratie aux Chinois».

    Pour Zhang Lihang du cabinet d’avocat Han Ding de la province de Zhejiang, les lois nationales sur l’immigration s’appliquent puisque la Chine n’a pas traduit dans sa loi nationale la convention internationale sur les droits civiques et politiques, qu’elle a signée. Cependant, «même sur le territoire chinois et après avoir quitté la zone internationale de l’aéroport, il n’aurait pas dû subir de restriction à sa liberté de personne. L’expression d’opinion de M. Jia n’est pas criminelle, et son emprisonnement est illégal.»

    Un avocat pékinois qui a souhaité rester anonyme a rappelé que «M. Jia, bénéficiant du statut de réfugié des Nations unies, ne peut être puni pour les opinions qu’il a exprimées hors de Chine.»

    M. Jia Jia avait fait les titres de la presse internationale en 2008 en démissionnant du Parti communiste chinois et en se réfugiant en Nouvelle-Zélande.

    Une nouvelle version de Free Gate brise la «muraille de Chine»

    Wujie et Dynamic Internet Technology Inc. ont récemment rendu public leur dernier logiciel anti-censure, qui permet aux internautes chinois un accès facilité aux sites internet hébergés hors de Chine. Free Gate est dans une course de vitesse permanente avec les développeurs du régime chinois qui tentent de développer des moyens de le bloquer. Free Gate doit publier régulièrement de nouvelles versions de son logiciel phare.

    Cartographie de la pollution en Chine par des «net-citoyens»

    Les photographies prises par le photographe chinois Lu Guang et appelées «Pollution en Chine (1)» ont inspiré quelques «net-citoyens» chinois à réaliser une cartographie de la pollution en Chine. Parmi eux, Guo Baofeng de la province de Fujian:

    «Quand j’ai vu les images de Lu Guang, j’ai été si impressionné que j’ai eu l’idée de mettre tout cela sur une carte. Avec un autre ami, Shuang Ye, nous avons aussi cartographié les ‘villages du cancer’. En fait, quand on superpose les deux cartes on voit que les deux sont très proches.»

    Les différentes tentatives de citoyens pour promouvoir la protection de l’environnement ont généralement été réprimées par les autorités chinoises. En mai par exemple, 200 personnes qui manifestaient contre un projet d’usine pétrochimique à Chengdu, dans la province de Sichuan, ont été violemment dispersées et l’organisateur du rassemblement, Chen Yunfei, torturé en détention.

    Parmi les sites cartographiés par Guo Baofeng, les parc industriels de Wuhai, de Mongolie Intérieure, de Taixing dans la province de Jiangsu, les usines de Fanjiazhuang dans la province de Henan qui provoquent des «pluies d’acier» quotidiennes sur les villages alentours; les eaux industrielles de Xiaoshan dans la province de Zhejiang; les rejets pétrochimiques de Ma Anshan, province de Anhui et de Haimen, province de Jiangsu ; les eaux brunes de Zeng Miao, en Mongolie intérieure, et bien d’autres. 

    (1) photos consultables à l’adresse: http://www.chinahush.com/2009/10/21/amazing-pictures-pollution-in-china/

     

    Tiré de: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Header/Aujourdhui-en-Chine-13.11.2009.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu