Avertir le modérateur

police du pcc

  • Exemple concret de persécution en Chine

    M. Li Wanyun et son épouse endurent une grave persécution avant la mort de ce dernier suite à la persécution

    Nom: Li Wanyun (李万云, son épouse Mme. Sun Wanmei孙万梅)
    Sexe :Male
    Age: 44
    Adresse: Inconnue
    Profession : Agent pénitencier
    Date de la dernière arrestation: Février 2002
    Most recent place of detention: Camp de travail de Chaoyanggou (朝阳沟劳教所)
    City: Changchun
    Province: Jilin
    Persécution endurée: Travail forcé, Torture, Extorsion

    (Jilin) Après que le regime chinois ait commencé sa persécution du Falun Gong en 1999, M. Li Wanyu et son épouse, Mme Sun Wanmei ont été envoyés deux fois en camps de travaux forcés. M. li a été gravement maltraité dans le Camp de travail de Chaoyun de l’agglomération de Changchun pour finir dans un état critique. Le camp de travail l’a relâché temporairement pour raison médicale, mais les agents du PCC ont continue à le harceler et à essayer de lui extorquer de l’argent. Il est décédé le 3août 2006.

    M. Li Wanyun devenu émacié

    Ci-dessous les expériences de M. Li et de son épouse Mme. Sun.

    M. Li était né le 8 septembre 1962 et travaillait comme agent pénitencier dans la prison de Xingyue, dans l’agglomération de Changchun. Après que le PCC ait commencé à persécuter Falun Gong le 20 juillet 1999, M. Li et son épouse sont allés à Pékin faire appel au nom du Falun Gong et ont été arrêtés et détenus pendant 15 jours. A la suite de leur détention, les services de la police locale et des fonctionnaires de leur zone de résidence sont allés continuellement les harceler à leur domicile. Ils ont essayé de les empêcher d’aller où que ce soit. M.Li et son épouse sont restés déterminés dans leur croyance en Falun Gong. Ils ont été licenciés de leur travail au même moment pour cela. Toute la famille a perdu sa source de revenus.

    En 2000, sur la base d’accusations fabriquées, les autorités ont envoyé le couple en camp de travail. Dans le camp, ils ont été soumis à toutes sortes de torture. La peau sur tout le corps de M. Li s’est infectée au point qu’il ne pouvait plus mettre aucun vêtement. Il n’a pas été relâché avant novembre 2000.

    Après quoi, les agents du PCC ont continué à les surveiller et les harceler. Pour échapper à cela, ils ont du vendre leur maison et déménager pour leur ville de naissance Gongzhuling, dans la province de Jilin. Les autorités ont convoqué la police de Gongzhuling afin de continuer leur surveillance.

    En février 2002, le couple a été arrêté par la Station de police de Lingxi de l’agglomération de Gongzhuling et leur maison a été mise à sac. La police a emporté un reçu de dépôt bancaire d’une valeur de 12 000 yuans et 3000 yuans en espèce.

    Le couple a été à nouveau condamné au travail forcé pour trois ans, et soumis à toutes sortes de tortures inhumaines. Dans le camp de Chaoyanggou de l’agglomération de Changchun, M. Li a été cruellement persécuté et s’est émacié alors qu’il souffrait d’une maladie de la moelle épinière. Il est aussi devenu paralysé. Il était dans un état critique quand il a été relâché pour traitement médical en juin 2003. Les fonctionnaires du PCC ne l’ont relâché qu’après avoir extorqué 3000 yuans à ses membres de famille.

    Après que M. Li ait été relâché il a peu à peu récupéré en lisant les livres et faisant les exercices du Falun Gong. Il est allé réclamer l’argent que la police lui avait pris à la station de police locale, mais ils l’ont intimidé et n’ont rien rendu. Plus tard, la police a dû reconnaître qu’ils avaient le reçu bancaire de 12 000 yuans. M. Li leur a rappelé ce qu’ils avaient fait mais ils ont continue à nier avoir pris les 3000 yuans en espèce à son domicile. Après que M. Li soit allé chercher l’argent à plusieurs reprises, ils lui ont finalement restitué un total de 6000 yuans, mais n’ont jamais rendu les 9000 yuans restants.

    Durant cette période, la police du PCC a surveillé et épié chaque mouvement de M. Li, qui est décédé le 3 août 2006 après beaucoup de souffrances.

    M. Li a commencé avait pratiquer Falun Gong en octobre 1997 dans l’agglomération de Changchu. Il avait bonne réputation à son travail pour sa compétence et sa personnalité. Son épouse Mme Sun Wanmei, était dans un terrible état de santé et souffrait de sérieux maux de têtes avant qu’elle n’entreprenne la pratique de Falun Gong en 1997. Grâce à la pratique de Falun Gong, ses maux de tête ont disparu et sa santé en général s’est spectaculairement améliorée.

    Tiré de: http://www.fr.clearharmony.net/articles/200909/47238.html

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu