Avertir le modérateur

persécution des femmes en chine

  • Chine: un époux arrêté après que son épouse ait été torturée à mort

    Chine, femme torturée en chine, persécution des femmes en Chine, Famille destructurée en Chine, famille détruite en chine, mari et femme persécutée en chine, chine, droits de l'homme en chine, actualité chineLe pratiquant de Falun Gong M. Qin Laosi du village de Xiajie dans la ville de Shiliting, ville de Shahe, province du Hebei, a été arrêté chez lui le 15 septembre 2011. Wang Jianjun et d'autres agents de police l'ont envoyé au centre de lavage de cerveau Xingtai. Ses trois enfants ont été laissés sans personne pour s'occuper d'eux. Leur mère est morte l'année dernière suite à la torture dans un centre de lavage de cerveau.

    M. Qin, un fermier dans la quarantaine, répare de l'électronique à domicile. Après être allé à Pékin faire appel en janvier 2000, il a été envoyé au camp de travail avec une peine d'un an. Ci-dessous les détails de la persécution et de la mort de son épouse.

    L'épouse de Mme Qin, Hao Bianyun est décédée l'année dernière. Le 27 octobre 2004, plus de 10 agents du gouvernement de la municipalité de Shiliting ont assailli son domicile à 14h00. Ils lui ont couvert la bouche, l'ont battue, et traînée dans un fourgon de police, avec leur fille de 5 ans. Pendant la détention de deux mois au centre de lavage de cerveau Xingtai les agents de police lui ont injecté une substance inconnue. Elle a développé une maladie cardiaque, s'évanouissant et reprenant conscience, et a graduellement perdu la capacité de prendre soin d'elle-même. Elle est morte le 25 mars 2010 après une souffrance de plusieurs années des symptômes débilitants de la substance inconnue. M. Qin a alors ouvert une boutique dans la ville de Shiliting pour réparer de l'électronique afin de gagner sa vie tout en élevant ses trois enfants.

    Lire la suite sur: http://fr.clearharmony.net/articles/201110/58267.html

  • Le Monde observe

    Persécution en Chine.jpg

    Devoir de mémoire: Le 7 mai 2004, au camp de travail forcé de Longshan, deux policiers ont menotté Mme Gao Rongrong à un tuyau de chauffage et l'ont électrocutée avec trois matraques électriques continuellement pendant sept heures. Son visage a été gravement brûlé. Cette photo a été prise dix jours plus tard.

    La seule et unique raison pourquoi Mme Gao a été cruellement défigurée le 7 mai 2004, c'est d'être une pratiquante de Falun Gong.

    Depuis juillet 1999, le régime chinois nie formellement avoir utilisé la torture et le meurtre dans sa persécution contre le Falun Gong; c'est pourquoi les autorités chinoises étaient si effrayées lorsque Mme Gao Rongrong, avec l'aide d'autres pratiquants, a réussi à s'échapper de la garde policière le 5 octobre 2004. Luo Gan, le directeur général du « Bureau 610 », - une agence du Parti communiste chinois détenant un pouvoir extrajudiciaire absolu chargée de l'éradication du Falun Gong -a déclaré que la révélation des photos de Mme Gao et sa fuite « ont de graves répercussions internationales » et doivent être « traitées adéquatement. » Donc, le Ministère de la Sécurité publique s'est fixé comme première priorité de capturer à nouveau Mme Gao. Les autorités ont même utilisé la radio pour solliciter de l'information qui pourrait les aider dans leurs recherches.

    Le 6 mars 2005, la police a capturé Mme Gao et ceux qui l'avaient aidée. Le gouvernement chinois n'allait pas laisser une preuve de sa barbarie en gardant Mme Gao en vie et elle a ainsi été envoyée secrètement à l'infâme camp de travaux forcés, Masanjia. Ses parents ont essayé pendant plusieurs mois de la retrouver, mais ils ont été trompés et ont tourné en rond. Ce n'est que le 12 juin 2005, lorsque Mme Gao avait perdu conscience et était sur le point de mourir, que ses parents ont été avertis de venir la voir dans une salle d'urgence à l'hôpital. Même devant ses parents, la police continuait à demander aux docteurs : « Quand va-t-elle mourir? »

    Mme Gao est morte le 16 juin 2005 à l'âge de 37 ans.

    Femme persécutée en Chine gao_rongrong.jpg

    Ces deux photos montrent bien la même personne, Mme Gao Rongrong, avant et après que deux policiers ont électrocuté son visage avec trois matraques électriques continuellement pendant sept heures.

    Les dernières paroles de Gao Rongrong aux gens de ce monde

    « Ma pénible expérience ne représente que la partie émergée de l'iceberg concernant les millions sur les millions de pratiquants de Falun Gong qui ont été persécutés. D'autres tragédies n'ont pas encore été dévoilées et restent inconnues auprès des gens. La torture et les meurtres ont lieu à chaque heure dans les infâmes camps de travaux forcés, prisons, centres de détention, centres de lavage de cerveau et hôpitaux psychiatriques.»

    Lire l'article en entier sur: http://www.falunhr.org/index.php?option=content&task=view&id=1342&Itemid=0

  • Chen Zhenping : Une mère emprisonnée, torturée

    2010-10-26-zhaoyu_jin_cropped.jpg

    La mère de Zhaoyu Jin a été envoyée en prison pendant 8 ans en 2009 pour sa seule pratique du Falun Gong. Amnesty International indique qu'elle a été méchamment battue et qu’on lui a injecté des drogues nocives.

    Chen Zhenping, mère de Zhaoyu Jin qui réside aujourd'hui en Finlande, a été enlevée chez elle dans la province du Henan en juillet 2008. En l’espace d’un mois, elle a été envoyée, après un procès secret, dans un camp de prisonniers pour huit ans. Amnesty International (AI) considère Chen comme une prisonnière de conscience et s’est occupé de son cas. En avril 2010, AI a signalé que Chen avait été méchamment torturée, soumise à des passages à tabac réguliers et s’était vue injecter de force certaines drogues.

    Ce qui suit sont des extraits des appels d'AI au nom de Chen depuis 2008 :

    China: Fear of torture: Chen Zhenping (f) (3 November 2008):

    "La pratiquante de Falun Gong Chen Zhenping a été arrêtée sans mandat le 9 juillet à son domicile dans la ville de Zhengzhou, province du Henan. Sa famille n'a pas été autorisée à lui rendre visite, et elle ne sait pas où elle se trouve à présent détenue. Elle court un grave danger de torture…

    Elle a été détenue une première fois pendant 10 jours au centre de détention du village de Matougang, puis déplacée au centre de détention No.1 de la ville de Zhengzhou… Selon une co-détenue, Chen Zhenping a été détenue dans une cellule avec plus de 30 personnes et forcée de dormir à même le sol. Il a été rapporté par une ancienne co-détenue qu'elle a été forcée de travailler jusqu'à 19 heures par jour pour produire des couvertures, des cotons tiges et d'autres marchandises, avec des buts stricts de production : si elle n'atteignait pas les quotas elle était battue et autrement maltraitée"

    China: Further Information on Fear of torture / incommunicado detention: Chen Zhenping (f) (22 January 2009):

    "Chen Zhenping a été condamnée en août 2008, après un procès secret, à huit ans d'emprisonnement pour " utilisation d'une organisation hérétique pour subvertir le pouvoir d’état. " La famille de Chen Zhenping craint qu'elle puisse 'être déplacée dans une prison loin de chez eux

    L'avocat de Chen Zhenping est allé se renseigner au tribunal du peuple du district de Jingshui à Zhengzhou, province du Hunan, à propos de son cas en novembre 2008. Un agent judiciaire lui a dit que les pratiquants de Falun Gong n'avaient pas le droit d'engager des avocats.

    Le 5 décembre l'avocat a demandé à la fille de Chen âgée de 18 ans d'aller d'aller à la cour et de demander le document de condamnation. Elle a fait plusieurs tentatives pour obtenir le document et on lui a dit à plusieurs reprises de revenir à une date ultérieure. Le 4 janvier, quand elle a refusé de quitter la cour sans le document, un employé lui a donné des coups de poing, des coups de pieds, l'a poussée à terre et est monté sur sa poitrine jusqu'à ce que trois autres employés de la cour interviennent pour l'arrêter. La police locale a refusé d’enquêter sur l'incident.

    China:Further Information: Imprisoned woman tortured in China: Chen Zhenping (1 April 2010):

    " La pratiquante de Falun Gong emprisonnée Chen Zhenping, qui sert actuellement une peine de prison de huit ans en Chine… est suspectée avoir reçu des injections forcées de drogues et avoir été soumise à des passages à tabac réguliers en prison. Elle continue à courir de sérieux risques de davantage de torture…

    Elle est actuellement détenue dans la prison pour femmes numéro 5 de la province du Henan, où approximativement 200 pratiquantes de Falun Gong sont détenues.

    Une ancienne prisonnière qui a été récemment libérée de la même prison a rapporté que Chen Zhenping est détenue dans une cellule minuscule où elle est observée vingt-quatre heures sur vingt-quatre par d'autres détenus, beaucoup sont des criminels et des toxicomanes. L'ancienne prisonnière a rapporté que Chen Zhenping n'a pas été souvent autorisée à aller aux toilettes et a été attachée à un lit et battue.

    Elle s’est vue également injecter de force des drogues et on l'a entendue pleurer " ne me faites pas l'injection. Ne me faites pas l'injection. Je ne veux pas prendre la drogue… "

    Les détenues de Falun Gong dans la prison sont soumises quotidiennement à des diffusions dénonçant le Falun Gong et à une musique aiguë à moins qu’elles ne renoncent à leur foi."

    Tiré de: http://www.fr.clearharmony.net/articles/201010/53510.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu