Avertir le modérateur

parlement ukrainien

  • Un projet de loi en Ukraine cherche à bannir le communisme

     Un homme tient un portrait de Lénine
    Un homme tient un portrait de Lénine avec le mot «Bourreau» écrit dessus, alors que des policiers séparent communistes et nationalistes ukrainiens le 27 novembre 2009 à Kiev. (Sergei Supinsky/AFP/Getty Images)

    KIEV – Un projet de loi a été présenté au Parlement ukrainien et, s'il est adopté, l'idéologie communiste sera officiellement interdite dans l'ancien pays du bloc soviétique.

    Le projet de loi comprend l'interdiction de propager l'idéologie communiste en public et le retrait des symboles associés à la période soviétique. Les objets reliés au communisme n'auraient leur place que dans les musées. Le Parti communiste verrait ses activités restreintes en Ukraine, n'ayant pas le droit de faire de publicité ou d'utiliser des médias pour faire la promotion de ses idées.

    Un des deux concepteurs du projet de loi, Ivan Zajac, du Parti national ukrainien, dit qu'il considère la propagation du communisme comme un appel à la restauration de l'ancien régime en Ukraine.

    «Avec cette législation, nous voulons protéger les Ukrainiens contre la propagation de cette idéologie», explique-t-il.

    Les deux parlementaires souhaitent que l'idéologie communiste soit condamnée comme étant contre l'humanité, au même titre que le nazisme a été banni de par le monde.

    Le projet de loi indique avoir pour mission d'empêcher «une répétition des crimes du communisme».

    Ce n'est pas la première tentative d'interdire la propagation de l'idéologie communiste en Ukraine. Le 30 août 1991, le Parlement ukrainien avait banni le Parti communiste ukrainien (PCU).

    Cependant, dix ans plus tard, le 29 décembre 2001, la Cour constitutionnelle avait déterminé que cette décision était inconstitutionnelle. Selon des représentants de ce tribunal, le PCU n'est pas un descendant du Parti communiste de l'Union soviétique.

    Le projet de loi actuel cherche à interdire l'idéologie, dont le PCU est le principal représentant.

    Le président ukrainien actuel, Victor Yushchenko, a œuvré à faire reconnaître la famine de 1932-33 en Ukraine, qui a causé des millions de morts, comme étant un crime du communisme. En 2006, le Parlement a officiellement déterminé que cette famine était un génocide. La Pologne, l'Australie, le Canada et d'autres pays ont reconnu cette décision.

    Tiré de : http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Header/Un-projet-de-loi-en-Ukraine-cherche-a-bannir-le-communisme.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu