Avertir le modérateur

pape

  • Pékin demande au Vatican de «faire face à la réalité»

    église catholique, Vatican, Pape, Benoit XVI,Chine, religionLe 11 juillet des dizaines de manifestants à Hong Kong ont fait une marche de protestation contre la détention d’un évêque catholique récemment ordonné à Shanghai. L’évêque en question, Thaddeus Ma Daqin, avait publiquement quitté son poste au sein de l’Association patriotique catholique chinoise après que le Vatican l’a officiellement ordonné évêque auxiliaire.

    L’Association patriotique, un organe du pouvoir chinois, supervise l’église catholique en Chine, mais elle n’est pas reconnue par le Vatican.

    Devant l’ambassade chinoise de Hong-Kong, plusieurs leaders catholiques locaux se sont prononcés contre l’implication du régime chinois dans les affaires de l’Église. Patrick Poon, organisateur de la manifestation, a dit à propos de cette arrestation qu’«elle montrait de façon très manifeste la répression des évêques catholiques ne voulant pas se plier à l’Association patriotique et aux autorités chinoises».

    Une source proche du Vatican a déclaré à Reuters le 12 juillet que Thaddeus avait été emmené par les autorités alors qu’il était en séminaire.

    L’église catholique et le pouvoir chinois
    Ces manifestations seraient impossibles en Chine continentale car les tensions entre les catholiques chinois et le régime au pouvoir sont profondément imprégnées dans toute la Chine. Les autorités chinoises et le Vatican ont longtemps discuté à propos du droit d’ordonner des évêques catholiques, pourtant dans le monde entier, seul le Pape est le représentant de l’église catholique.

    Cependant en Chine, le Parti communiste, officiellement athée et interdisant à ses membres d’avoir des croyances religieuses «ordonne seul les évêques catholiques en Chine», a défendu Liu Weimin, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères chinois.

    «Que la Chine gère les activités religieuses normales comme elle le fait toujours est au-delà de tout reproche. Le gouvernement chinois est sincère en voulant améliorer les relations avec le Vatican. Nous espérons que le Vatican pourra faire face à la réalité et adopter une attitude pratique flexible et créer une bonne atmosphère pour de meilleures relations», a t-il déclaré mécaniquement en réponse à ses évènements.

    Huit à douze millions de catholiques chinois se retrouvent ainsi divisés. D’un côté, une Église sanctionnée par l’État qui opère sans l’approbation du Pape ou du Vatican et de l’autre, le mouvement chrétien dit clandestin, se réunissant dans des maisons privées, à qui l’on refuse des terrains pour leurs églises et qui opèrent indépendamment du Parti communiste.

    Leurs  membres font souvent face aux harcèlements des autorités locales et sont soumis à des amendes, à l’emprisonnement à ce que le parti qualifie de «rééducation par le travail», connus aussi sous le nom de «centre de lavage de cerveaux».

    Tiré de: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Chine-/-Asie/Pekin-demande-au-Vatican-de-faire-face-a-la-realite.html

  • Pékin demande au Vatican de «faire face à la réalité»

    Des dizaines de personnes ont manifesté hier à Hong Kong contre la détention d'un évêque catholique après sa récente ordination par le Vatican. L'évêque a publiquement quitté l'église officielle en Chine, après son ordination. C'est la dernière péripétie d'une dispute incessante entre le Vatican et le Parti communiste chinois pour savoir qui a le droit d'ordonner les évêques.

    Tiré de: http://www.youtube.com/watch?v=eKiiRiKUw4E&feature=relmfu

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu