Avertir le modérateur

pékin dit à l'onu

  • Gao Zhisheng: Pékin dit à l'ONU de ne pas se mêler de ses affaires

    gao_Zhisheng persécuté en chine.jpgUne porte-parole du ministère des Affaires étrangères chinois a demandé à un groupe de travail des Nations Unis de ne pas se mêler de ses affaires en ce qui a trait à la détention de Gao Zhisheng, l'avocat chinois spécialiste des droits de la personne.

    Le groupe de défense des droits de l'homme Freedom Now a révélé la semaine dernière que le Groupe de travail de l’ONU sur la détention arbitraire avait demandé la libération immédiate de Gao. Le Groupe de travail a déclaré que le régime communiste chinois contrevient au droit international en gardant Gao en détention et qu'il ne rencontre «même pas les standards internationaux minimums d'application régulière de la loi».

    Une lettre du président du Groupe de travail demandant la libération immédiate de Gao avait été envoyée au régime chinois le 6 juillet 2010.

    Puisque Pékin n'a pas répondu à la lettre, le Groupe de travail de l'ONU a émis un avis sur le cas de Gao le 19 novembre 2010.

    L'avis indique : «À la lumière des allégations soulevées, le Groupe de travail aurait accueilli la coopération du gouvernement [chinois]. En l'absence de toute information du gouvernement, le Groupe de travail estime qu'il est en position d'émettre un avis sur les faits et circonstances entourant le cas, étant donné que les faits et allégations contenus dans la communication n'ont pas été contestés par le gouvernement.»

    L'avis poursuit : «La détention de M. Gao est arbitraire puisque le gouvernement n'a invoqué aucun fondement légal pour justifier sa privation de liberté. M. Gao n'a été formellement accusé d'aucune offense sous la loi criminelle ou autre loi chinoise. De plus, sa détention actuelle pourrait être reliée à des actions pour lesquelles il a été précédemment détenu; en particulier, son travail en faveur des groupes religieux persécutés.»

    Lors d'une conférence à Pékin le 29 mars 2011, la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Jian Yu, a affirmé ne pas connaître les détails du cas de Gao Zhisheng et elle a averti l'ONU de ne pas s'ingérer. Jian Yu a déclaré que les rouages des droits de l'homme de l'ONU devraient «conserver une attitude objective et impartiale et respecter la souveraineté juridique de la Chine».

    Lire la suite sur: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Chine-/-Asie/Gao-Zhisheng-Pekin-dit-a-lONU-de-ne-pas-se-meler-de-ses-affaires.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu