Avertir le modérateur

organisateurs du spectacle shen yun

  • Quand la Chine veut interdire un spectacle culturel chinois en France

    LYON, le 1er février. M. Hu, président de Lumière d’Asie, dénonce les pressions de l’ambassade de Chine sur la préparation du spectacle Shen Yun à Lyon le 20 mars.
    LYON, le 1er février. M. Hu, président de Lumière d’Asie, dénonce les pressions de l’ambassade de Chine sur la préparation du spectacle Shen Yun à Lyon le 20 mars.

    Quand la Chine veut interdire un spectacle chinois en France, tous les moyens sont bons. Le Palais des Congrès de Lyon en a eu l’expérience la semaine dernière, lorsqu’il a reçu un appel du consulat chinois lui demandant des informations sur les organisateurs du spectacle Shen Yun. Habituée aux méthodes de dissuasion du parti communiste chinois, l’association Lumière d’Asie, organisatrice du spectacle, a tout de suite réagi pour en informer les médias. Il s’avère en fait que la Chine ne souhaite pas voir se produire en France un spectacle montrant les scènes historiques de la culture chinoise que le régime s’efforce de censurer en Chine. Depuis les débuts de Shen Yun en 2007, le régime communiste chinois a cherché à interférer avec les spectacles à travers le monde, en faisant pression sur les autorités locales et les salles de spectacle pour en annuler les représentations.

     

    Les pressions chinoises sur le spectacle Shen Yun à Lyon

     

    Cette semaine à Lyon, au cours d’un appel téléphonique, le tout nouveau consulat chinois a tenté d'obtenir des «informations» sur les organisateurs de Shen Yun auprès de l'Amphithéâtre, où le spectacle se produira le 20 mars. Organisatrice du spectacle au Palais des Congrès de Paris depuis trois ans, l’association Lumière d’Asie a tout de suite reconnu une tentative des autorités chinoises pour perturber la préparation du spectacle à Lyon. Habituée aux pressions de l’ambassade chinoise à Paris les années précédentes, Lumière d’Asie a tiré la sonnette d’alarme après cette nouvelle tentative d’intimidation de l’ambassade chinoise.

     

    A travers le spectacle Shen Yun, l’association Lumière d’Asie a pour but de montrer à un large public une culture chinoise loin des schémas politiques du régime actuel. Son président M. Hu, déclarait à ce propos aux journalistes de France3: «Ce groupe artistique est indépendant, il n’est pas manipulé par le régime communiste chinois. Le régime chinois ne nous laisse pas parler. Il ne laisse pas les gens connaître la vérité sur la Chine. Nous, on parle de tout». C’est ce qui déplaît au gouvernement de Pékin qui maintient une politique de censure stricte concernant la circulation des informations en Chine et dans le monde.

     

    Shen Yun Performing Arts est une compagnie basée à New York, créée en 2007. Ses artistes de l'Académie des Arts Fei Tian œuvrent à faire revivre les traditions artistiques chinoises et l'héritage spirituel qui ont fait la gloire de la Chine avant la révolution culturelle. Ses spectacles ont été applaudis par plus d'un million de personnes en Amérique, en Asie et en Europe. À travers les danses sur les légendes traditionnelles telles que celles de Mulan ou de Yue Fei, le spectacle offre un éclairage artistique sur le monde actuel en mettant en scène notamment le pacifisme et le courage de gens qui font face à de violentes répressions en Chine actuellement, tels que les pratiquants du Falun Gong. C’est la présentation de la persécution du Falun Gong qui semble poser le plus de problèmes au régime chinois qui tente par tous les moyens d’éradiquer ce qigong qui renoue avec la culture chinoise.

     

    Le parallèle en Europe et à Hong Kong

     

    De telles pressions ont déjà eu lieu en Europe et au début d’année à Hong Kong. En 2007, le directeur du Palais des Congrès de Paris a reçu la visite de représentants de l'Ambassade de Chine qui cherchaient à lui faire annuler les représentations de Shen Yun prévues en France. En mars 2008, la plus grande chaîne de télévision du Danemark, DR, rapportait que le parti communiste chinois avait exercé des pressions sur une salle de spectacle qui devait accueillir Shen Yun. En 2008 encore, 25 députés suédois ont condamné le régime pour ses interférences avec le spectacle. En janvier 2009, le consulat chinois à Francfort, en Allemagne, a envoyé des lettres aux autorités locales et aux consulats des autres pays, pour s'opposer au spectacle Shen Yun. Les lettres ont été publiées par la suite par des médias allemands. Cette année, le régime cherche aussi à interférer avec les représentations de Shen Yun à Vienne : le directeur d'une salle de spectacle confirme avoir reçu des pressions pour annuler le spectacle. Même situation à Bucarest, où le parti communiste chinois a fait pression sur le ministère de la Culture roumain, qui gère une salle où doit avoir lieu le spectacle. Le 22 janvier, moins d'une semaine avant le début des représentations, le département de l'immigration de Hong Kong a refusé les visas d'entrée de sept membres clé de la production, forçant les organisateurs à annuler le spectacle. Ce refus de dernière minute – alors que les demandes de visa avaient été faites dès le mois d'octobre – était manifestement délibéré et motivé par des raisons politiques.

    Tiré de: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Header/Quand-la-Chine-veut-interdire-un-spectacle-culturel-chinois-en-France.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu