Avertir le modérateur

opiacés

  • En Chine, des restaurants servent des repas aux opiacés pour «fidéliser» les clients

    chine,restaurant,clientèle,opiacés,pavot,addiction,morphine,produits pharmaceutiques

    Dans deux restaurants dans le sud de la Chine a été retrouvée une nourriture à laquelle avait été ajoutée de la poudre de graines de pavot, poudre qui contient des substances stimulant l’addiction, comme la codéine et la morphine, pour assurer le retour des consommateurs.

    Selon le Yangcheng Evening News, l’an dernier des représentants du département de contrôle des aliments et des produits pharmaceutiques, dans la province de Guangzhou ont testé 70 restaurants, et ont constaté que deux d’entre eux utilisaient des sachets de marinade contenant de la poudre de pavot.

    Zhan Ke, qui travaille pour la section des restaurants du Guangzhou du département de contrôle des aliments et des produits pharmaceutiques, a déclaré pour le journal que les sauces fortement assaisonnées ou aromatiques pouvaient contenir des graines de pavot. Dans leurs contrôles surprises, les inspecteurs ont ciblé les soupes, les sauces chili faites maison, la saumure, et les sauces au curry.

    Les tests ont révélé plusieurs substances, susceptibles d’endommager les systèmes digestif et nerveux, comme la codéine, la morphine, la papavérine, la noscapine et la thébaïne.

    Selon un reportage de l’Oriental Daily paru au début de cette année, en 2012, les inspecteurs de la province du Jiangsu ont testé plus de 400 bases de soupes pour ragoût, dont 10% contenaient, parmi les ingrédients, des graines de pavot.

    À noter également que de nombreux magasins d’assaisonnement et d’épicerie à Pékin vendent des graines de pavot, et nombreux sont les boutiques de nouilles et les stands de barbecue qui s’avèrent être de gros acheteurs. Selon un commerçant, les graines sont vendues près de 450 yuans, ce qui revient à environ 8 euros les 100 grammes. Les acheteurs sont tous des propriétaires de restaurants et les ventes sont effectuées grâce à l’utilisation de code.

    Au début de cette année, un blogueur a déclaré à un journaliste du Yangtse Evening News s’être rendu avec ses amis dans un restaurant faisant du ragoût à Nankin. Il a eu la sensation que la soupe avait un goût inhabituel et suspecta l’ajout de graines de pavot. Il y retourna une autre fois, et après avoir consommé le même plat de ragoût son urine fut testée positif à l’héroïne.

    Le journaliste a essayé d’acheter l’assaisonnement pour ce ragoût en magasin dans le marché routier de Changhong. Le propriétaire a déclaré que: «La plupart des restaurants ajoutent ‘les coquilles’ sinon les clients ne reviendront pas.»

    Le reportage a ajouté que si un magasin vend moins de 100 kilos de graines de pavot, aucune accusation ne peut être déposée, c’est pourquoi la plupart des magasins ne possèdent que 40 kilos de graines.

    Tiré de: http://www.epochtimes.fr/front/13/10/20/n3508933.htm

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu