Avertir le modérateur

ntdtv

  • Le PCC interfère avec le signal de NTDTV sur le satellite Koreasat-5 alors que le nombre de téléspectateurs augmente de façon spectaculaire

    Télévision, Chine, Corée, médias, NTDTV, Wang Lijun, EutelsatActuellement, le monde regarde avec un intérêt certain les changements se produisant en Chine. Plus que jamais, les gens en Chine continentale aspirent à la vérité. NTDTV est un média indépendant qui fournit des informations dignes de confiance et par conséquent son audience s’est accrue de façon spectaculaire en Chine. Le PCC a peur de cette chaîne et a recouru à tous les moyens pour bloquer l’information. Il a interféré avec le signal d’émission de NTDTV sur le satellite Koreasat-5 sur la Chine continentale dans l’espoir d’empêcher les citoyens chinois d'accéder aux chaînes de la vérité.

    Le 9 mai 2012, NTDTV a publié une annonce publique condamnant toutes les tentatives d’interférer avec la libre circulation de l’information. La chaîne recherche activement des façons de dépasser les interférences dans ses diffusions afin que les Chinois du continent puisse recevoir des informations fiables, libres de la censure de l’information par régime communiste.

    "Actuellement, des changements historiques se produisent en Chine. Les crimes odieux commis par le régime dirigé par Jiang Zemin sont dévoilés et les scandales sont exposés les uns après les autres. Le régime communiste fait face à une crise sans précédent. Durant cette période de grands bouleversements dans la société Chinoise, le plus grand désir du public est d’obtenir une information libre et fiable", a dit Carrie Hung, porte-parole de NTDTV. "NTDTV est la seule chaîne de TV Chinoise qui diffuse des programmes libres de la déformation des nouvelles et de l'influence du PCC, 24 heures sur 24. De fait, elle est devenue pour le public en Chine continentale, la seule source d’informations fiable de diffusion télévisée."

    Depuis que Wang Lijun a fui en février à l’Ambassade des Etats-Unis, selon des sources de Chine continentale, le nombre de Chinois du continent installant la télévision par satellite pour regarder NTDTV s’est considérablement accru. Parmi eux de nombreux fonctionnaires, membres du Parti communiste. Carrie Hung a dit : "Ceci a certainement énervé la faction de Jiang Zemin et le PCC. Il n’est pas difficile de voir l’implication du PCC en arrière plan dans les perturbations des services de NTDTV sur le satellite Koreasat-5. Ils veulent empêcher que les Chinois aient accès à une information non filtrée."

    Depuis la création de NTDTV, et spécialement depuis que la chaîne diffuse ses programmes par satellite en Chine continentale en 2004, des dizaines de milliers de personnes en Chine qui ont des antennes satellites ont eu accès à une information non filtrée via les programmes TV par satellite. Cependant, depuis le tout début, les interférences venant du PCC ont été incessantes. En 2005, une Société Européenne de satellites a annoncé son intention de mettre fin à son contrat avec NTDTV. En 2008, juste avant les Jeux Olympiques de Pékin, Eutelsat a brusquement mis fin à la diffusion de NTDTV en Chine via son satellite W5. En 2009, la diffusion de la chaîne NTDTV dans la zone Asie-Pacifique fut bloquée autour du 1er octobre, date du 60ème anniversaire de la révolution de la Chine communiste. Ces incidents donnent une idée de l'influence du PCC en arrière plan.

    Lire la suite sur: http://fr.clearharmony.net/articles/201205/61095.html

  • Une télévision chinoise au service des chinois


    Presentation de NTDTV (en francais) par NTDTV

    Aujourd’hui la Télévision New Tang Dynasty, (NTDTV), aspire à travers ses programmes quotidiens, et aussi grâce à la création de concours et d’événements culturels, à vous présenter le meilleur de la culture traditionnelle chinoise et à vous aider à mieux comprendre les événements qui se déroulent actuellement en Chine.

    NTDTV est une chaîne de télévision indépendante, à but non lucratif, établie par des Chinois vivant à l’étranger. En fournissant des informations complètes, précises et authentiques, nous avons pour objectif de rendre service à la communauté chinoise du monde entier ainsi qu’à toute personne intéressée par la Chine, afin d’agrandir leurs connaissances et d’enrichir leurs vies.

    La fédération internationale des journalistes a déclaré que la Télévision New Tang Dynasty s’est créée une réputation internationale pour « ses reportages politiques, économiques et culturels objectifs » depuis sa fondation en 2001.

    Ce qui fait la spécificité de NTDTV ce sont les nouvelles. Toute la journée, NTDTV propose des reportages se rapportant tant à l’actualité internationale que locale, en Mandarin, en Cantonais et en Anglais. NTDTV a plus de 50 équipes de reporters réparties à travers le monde pour lui fournir des informations de première main.

    Voir aussi:

    La télévision chinoise NTD accessible en France sur Freebox 685 et SFR/Neufbox 725

    http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Europe/La-television-chinoise-NTD-accessible-en-France-sur-Freebox-et-SFR/Neufbox.html

    CHine, television, New Tang Dynasty Television, médias chinois, médias chinois indépendants

  • La télévision chinoise NTD accessible en France sur Freebox et SFR/Neufbox

     

    New Tang Dynasty Television (NTD) est une chaîne de télévision indépendante et à but non lucratif, créée en 2002. Basée à New York City, NTD a ses journalistes et correspondants dans plus de 70 villes du monde. NTD comprend un réseau de volontaires et d’équipes issus de tous milieux et connaisseurs à la fois des sociétés asiatiques et occidentales. La chaîne s’est engagée à apporter aux téléspectateurs des programmes de la plus grande qualité – des programmes non seulement distrayants mais aussi percutants. Au-delà de la programmation télévisée, NTD se distingue par son rôle majeur dans la promotion de l’art et de la culture chinoise traditionnelle. Chaque année, la chaîne organise et sponsorise une série de représentations, de concours et de programmes locaux. NTD est reconnue dans les termes des lois américaines comme une organisation 501C(3) et soutenue publiquement par les dons individuels, les sponsors d’entreprises, les droits et la vente de ses programmes.

    NTD sur Freebox et SFR-Neuf Box.png

    Programmation

    Le programme phare de la chaîne est l’information ; NTD propose des reportages pertinents neuf fois par jour sur les évènements importants à travers le monde. Prenant en compte toute la famille, NTD propose 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 des séries en prime time, des spectacles culturels, des émissions éducatives et des programmes pour enfants sans oublier les émissions sportives, les émissions de divertissement, les programmes financiers et commerciaux, des talk-shows animés et de nombreux émissions originales sur d’autres sujets pouvant intéresser les chinois du monde entier. Une grande partie de ces émissions se focalise sur la culture traditionnelle chinoise et l'actualité en Asie.

     

    NTDTV.jpg Historique et vision

    L’émission par satellite d’NTD a débuté courant février 2002, en Amérique du Nord. En avril 2004, c’est devenu la première – et l’unique – chaîne de télévision indépendante en langue chinoise à diffuser une programmation non censurée à l’intérieur de la Chine continentale. A présent, la chaîne émet 24/24h et 7/7j, elle couvre l’Asie, l’Europe et l’Australie en sept langues.

     

    Au tournant du 21ème siècle, il est devenu clair que le marché des médias en langue chinoise aux États-Unis était de plus en plus dominé par des organes médiatiques contrôlés par les gouvernements étrangers. Cette prédominance était vivement ressentie par plusieurs communautés chinoises à travers le pays, qui partageaient la même expérience d’avoir été persécutées en Chine et dont les faits étaient largement passés sous silence par les médias. La plupart des communautés chinoises outre-mer ont également vu une forte demande et la nécessité d’une source d’information fiable et non censurée sur la Chine et une plate-forme où la voix de ces communautés pourrait être entendue ; les gens voulaient avoir une alternative. En 2001, quelques hommes d’affaires ont eu l’idée d’une chaîne de télévision indépendante en langue chinoise et l’ont réalisée. Aujourd’hui, NTD apprécie le soutien étendu de ses téléspectateurs, des communautés chinoises, des ONG et des fidèles téléspectateurs en Chine continentale.

     

    Les fondateurs d’NTD ont l’ambition de donner une voix authentique aux communautés chinoises dans le monde et de devenir une source d’information et de connaissance fiable pour le bien-être et l’avancement du peuple chinois dans le monde. Par exemple, en février 2003 NTD est devenu la première entité médiatique à diffuser la nouvelle de l’épidémie du SRAS en Chine – révélant totalement les faits que les autorités du Parti ont accepté de reconnaître au bout de trois semaines.1 La fédération internationale des journalistes décrit NTD comme ayant « gagné une réputation internationale pour ses informations objectives et pertinentes sur la politique, l’économie et la culture » depuis sa création en 2001.2

     

    Pour ses efforts, NTD a été qualifié par le Sénat des États-Unis comme "pionnier" et d’"unique bouée de sauvetage de l’information" pour le peuple chinois.3 L’Union européenne se fait l’écho en notant qu’"NTD est parmi toutes les chaînes de télévision l’unique à apporter une information sur des problèmes régionaux et internationaux, des débats pluralistiques, des reportages sur des évènements en Chine destiné au public chinois, non censurés et dans leur propre langue."4

     

    NTD cherche à couvrir l’actualité de dernière minute, pas uniquement pour les téléspectateurs chinois mais aussi pour les gens dans le monde entier de toutes les cultures et de toutes les langues. Pour finir, NTD aspire à augmenter sa programmation internationale dans les années à venir.

     

     

    1 "REVIEW & OUTLOOK Editorial: Not a Pretty Dish." The Wall Street Journal Europe. Le 17 mars 2005.

     

    2 "IFJ Raps Eutelsat Over Ban on Chinese Network: 'Censorship and a Craven Sacrifice of Principle.'" Independent Federation of Journalists. Le 15 mars 2005. En ligne : http://www.ifj.org/default.asp?index=3015&Language=EN

     

    3 Lettre du Sénat des Etats-Unis adressée le 20 mai 2005 à George Bush, Président des États-Unis.

     

    4 Letter to Giuliano Berretta, Chairman and CEO of French company Eutelsat, signed by 75 Members of the European Parliament, March 10, 2005.

    Plus d'informations sur NTD France: http://fr.ntdtv.com/

    New Tang Dynasty Television: http://www.ntdtv.com/

  • Refus de la commémoration du massacre de la Place Tiananmen, treize personnes arrêtées

    (NTDTV)
    (NTDTV)

    L’activiste démocratique Richard Tsoi a crié «protestez contre la répression politique» alors qu’il était emmené, samedi, par la police de Hong Kong.

    Monsieur Tsoi est une des treize personnes arrêtées lors de la manifestation commémorant les victimes du massacre de la place Tienanmen en 1989. La police a également confisqué deux articles de l’exposition, la  statue de la «Divinité de la démocratie»: réplique d’une statue similaire érigée par les protestataires de la Place Tienanmen en 1989, ainsi qu’une tablette sculptée dépeignant l’action militaire du régime chinois contre les protestations pro démocratie. L’événement s’est déroulé à l’extérieur du centre commercial de Time Square, dans la Causeway Bay de Hong Kong, mais peu après, les agents du département de l’hygiène environnementale et de la nourriture sont arrivés. Ils ont affirmé que les organisateurs n’avaient pas d’autorisation en bonne et due forme et ont demandé à ce que la zone soit dégagée.

    Suite au refus des organisateurs, des dizaines de policiers ont été appelés pour disperser la manifestation.

    Le 4 juin 1989, le régime chinois avait ordonné une répression militaire sur les activistes pro démocratiques, réunis Place Tiananmen à Pékin, tuant au moins des centaines d'entre eux. Le sujet est encore tabou en Chine continentale, mais les résidents de Hong Kong, gouvernés par un système politique séparé, ont pu commémorer librement les victimes de cette répression.

    Cependant, cette liberté est actuellement remise en question.

    Le Président de l’Alliance pour le soutien des mouvements démocratiques en Chine, organisateur de la manifestation du samedi, a affirmé que ce type d’incident est une première à Hong Kong depuis la répression de Tienanmen. Il accuse le chef exécutif de Hong Kong pour ce renversement de situation.

    Szeto Wah, Président de l’Alliance de Hong Kong en soutien aux mouvements démocratiques patriotiques en Chine a eu cette interrogation, «Ce n’est pas la première fois que nous organisons un événement à Time Square, ainsi, pourquoi ceci s’est-il soudain déroulé?»

    «A ce propos, je veux demander à Donald Tsang, chef de l'exécutif de la région administrative spéciale de Hong Kong. Qu’avez-vous prévu de faire exactement ? D’un côté, vous vous engagez dans des discussions avec les politiciens pro démocratiques et d’un autre côté, sont engagées les actions policières d’aujourd’hui qui sont le résultat direct de vos ordres».

    Le célèbre législateur Albert Ho, président du parti démocratique de Hong Kong, pense que ce que les autorités de Hong Kong tentent de faire est évident. «Il s’agit d’une tentative très évidente de réprimer les rassemblements ou les marches dédiées à commémorer le 4 juin».

    La totalité des treize personnes arrêtées a été libérée un peu plus tard.

    Richard Tsoi déclare que les activistes ont prévu de tenir une veillée aux chandelles, le 4 juin. L’année dernière, cet événement avait attiré 150.000 participants au parc Victoria de Hong Kong.

    Actualité à voir sur :
    lien: http://fr.ntdtv.com/ntdtv_fra/actualite/2010-06-09/519754034880.html

  • Vidéo: La visite du Dirigeant chinois Hu Jintao à Ottawa, Canada

    8

    Certains sont venus pour contester, d’autres pour demander la fin de la persécution. Certains étaient tapageurs, les autres calmes et sereins. C’était la scène que l’on pouvait voir sur la Colline parlementaire à Ottawa mercredi dernier, où sont venus des centaines de Canadiens lors de la visite du président chinois Hu Jintao dans la capitale.

    Les pratiquants de Falun Gong, malgré la pluie, sont venus de tous les coins du Canada pour ce rassemblement. Ceux-ci ont silencieusement montré les exercices de cette pratique spirituelle en guise de protestation contre la persécution par le régime communiste chinois à l'encontre des pratiquants de Falun Gong résidant en Chine.

    [Grace Wollensak, pratiquante de Falun Gong]
    « Nous sommes contre la persécution et la violation des Droits de l’Homme. Nous sommes ici afin de faire entendre les millions de voix en Chine qui n’ont pas ce droit. Ils souffrent dans des camps de travail et des prisons où ils sont torturés. »

    De l’autre côté du trottoir, des autobus remplis de Chinois. Au son de la musique patriotique communiste, ils sont venus par centaines pour célébrer la venue de Hu Jintao.

    La Grande Époque a déclaré qu’un fonctionnaire de l’ambassade de Chine d’Ottawa a ordonné à 40 ou 50 étudiants chinois - qui sont inscrits dans des écoles canadiennes – de faire le voyage jusqu’à Ottawa, tous frais payés, pour soutenir ce qu’il appelle sa "lutte politique" contre le Falun Gong, les Tibétains et autres activistes des Droits de l’Homme.

    Un témoin a affirmé qu’au moins douze bus étaient partis le matin même du quartier chinois de Montréal, qui se trouve à moins de deux heures de route de la capitale.

    Une Chinoise, qui nous a demandé de ne pas révéler son identité, nous a confié qu'elle et tous les autres Chinois avaient reçu l’ordre de ne pas parler aux occidentaux en détails sur les vraies raisons de leur voyage à Ottawa.

    Cependant, l’excitation des étudiants chinois de voir le président a été vaine. Le cortège de Hu Jintao est arrivé au Parlement par une entrée de côté, il est entré lui par une porte de derrière, laissant ses supporters sous la pluie.

    Mais la pluie n’a en rien découragé les défenseurs des Droits de l’Homme.

    [Albert Lin, Professeur de Physique à l’Université de Ryerson]
    « C’était un vrai défi de venir ici et vous pouvez voir que Hu Jintao n’ose même pas venir dehors dire bonjour à son peuple et voir ce qu’il pense de son administration! Et il est chef d’État? Quel genre de chef d'État est-ce là ? »

    Il leur en valait la peine d’attendre puisqu’en fin de compte le soleil a fini par briller.

    Pourtant, puisque les forums internationaux comme le G8 et le G20 se rencontrent au Canada cette semaine et se concentrent ces temps-ci sur des questions de la relance économique et des réformes bancaires, on se demande si les leaders canadiens aborderont les questions des Droits de l’Homme en Chine.

    Tiré de NTD France: http://french.ntdtv.com/ntdtv_fra/actualite/2010-06-28/972286019630.html

  • L'épidémie du sida en Chine

     

  • 20 ans après la chute du mur de Berlin, la justice française saisie par la chaîne libre NTDTV pour briser le mur de la censure chinoise

    Alors que l'Europe célèbre les 20 ans de la chute du mur de Berlin, 1,3 milliard de Chinois sont toujours prisonniers du blocus de l’information maintenu par la dictature chinoise.

    La chute du mur de Berlin a montré le pouvoir de l’information. La télévision libre NTDTV, comme Radio Free Europe il y a 20 ans, offre des informations non censurées aux Chinois. Elle saisit le Tribunal de Commerce de Paris contre l’opérateur Eutelsat qui a interrompu ses programmes en Chine sur son satellite W5 en juin 2008 juste avant les Jeux olympiques de Pékin.

    D'après une enquête de Reporters sans frontières, Eutelsat a volontairement coupé la diffusion de NTDTV pour satisfaire le régime chinois, dernier grand bastion du communisme qui faire taire ses citoyens par tous les moyens.

    Représentée par l'avocat William Bourdon, spécialiste des droits de l'homme et de la liberté de la presse, NTDTV a demandé au Tribunal de Commerce de nommer un expert qui enquêtera sur les vraies raisons qui ont poussé Eutelsat à mettre fin à sa diffusion en Chine. Cette procédure est la dernière d’une série d’actions menées par NTDTV pour continuer à diffuser ses programmes en Chine et briser le mur de Berlin chinois.

    Jeudi 5 novembre  2009 à 11 h.

    Tribunal de Commerce – 1 Quai de Corse – Paris 4e


    New Tang Dynasty Television

    Fondée en 2001, New Tang Dynasty Television (NTDTV) est le seul réseau de télévision sinophone libre à avoir diffusé ses émissions en Chine. La chaîne a par exemple révélé l'épidémie de SRAS trois semaines avant que Pékin ne reconnaisse son existence. Elle traite en particulier de sujets environnementaux et humanitaires.

    En janvier 2009, le Parlement Européen a adopté une résolution demandant à la Commission Européenne de prendre les mesures nécessaires à un rétablissement de la diffusion de NTDTV en Chine, pour garantir aux Chinois l'accès à une information libre et non censurée.

     

  • NTDTV et des supporters écrivent au Président Sarkozy au sujet d’Eutelsat

    Le 29 décembre 2008, des représentants de la branche française de New Tang Dynasty Television (NTDTV) ont remis une lettre au Palais présidentiel. La lettre était co-signée par NTDTV, des personnalités politiques et des organisations de droits de l’homme de différents pays et appelait le Président Sarkozy à jouer un rôle important concernant l’arrêt du signal de diffusion de NTDTV vers la Chine sous la pression du Parti communiste chinois (PCC) et à intervenir pour défendre la liberté de la presse en Chine et en Europe, ce qui est aussi d'une importance majeure pour le monde entier.

    NTDTV est la seule station de télévision indépendante à diffuser des programmes en langue chinoise en Chine hors contrôle du PCC. Entre le 2005-03-13-xxl--NTDTV-Logo.jpg16 juin et le soir du 17 juin 2008, c'est-à-dire juste quelques semaines avant les Jeux Olympiques, le fournisseur de services satellite de NTDTV, Eutelsat, a coupé le signal de diffusion vers l’Asie pour " raison de problème technique ".

    Le 10 juillet 2008, Reporters sans frontières (RSF) a publié un rapport détaillé témoignant que le
    " problème technique " évoqué initialement par Eutelsat n’était qu’une excuse. Sa vraie motivation étant de plaire au PCC. Le 18 août, RSF a publié une autre déclaration indiquant que même s’il y avait un problème technique, Eutelsat était encore en mesure de rétablir le signal de diffusion de NTDTV vers la Chine.

    NTDTV a alors appelé au soutien mondial et reçu quantité de réponses positives. En France, le Vice Président de l'Assemblée nationale, Marc Le Fur, les anciens ministres français Jack Lang et Françoise Hostalier et la député française Jacqueline Fraysse ont écrit au Secrétaire d'État chargé des affaires étrangères et des droits de l'homme, Rama Yade, en demandant au gouvernement français d’intervenir, afin que le signal de diffusion NTDTV vers la Chine soit rétabli le plus vite possible. Le Groupe de travail sur les questions du Tibet, composé de 182 membres, a accueilli une conférence de presse dans les locaux du parlement en soutien à NTDTV.

    Des personnalités politiques de plusieurs pays européens se sont également impliqués. Au 9 Décembre, 315 parlementaires européens avaient signé une déclaration, demandant aux États membres de l'Union Européenne de faire des efforts pour exhorter Eutelsat à restaurer le signal de NTDTV vers la Chine le plus tôt possible. Parmi ces signataires, plusieurs vice-présidents du Parlement européen, le président de la commission parlementaire des droits de l'homme, des personnes en charge de différents partis et groupes et des chefs des délégations des affaires chinoises, etc. Soixante députés des États-Unis ont aussi signé conjointement une lettre adressée au président d'Eutelsat pour exprimer leur soutien à NTDTV. Des organisations internationales pour la défense des droits de l'homme, les défenseurs du célèbre mouvement démocratique chinois et divers groupes ont également exprimé leur soutien à NTDTV.

    NTDTV et ses supporters intensifient la pression sur Eutelsat

    Etant donné qu’Eutelsat n’a toujours pas rétabli le signal, la branche française de NTDTV et ses supporters ont conjointement initié et signé une lettre au Président français Nicolas Sarkozy

    Le 17 décembre 2008, cinq parlementaires européens ont cosigné une lettre déclarant qu’en tant que défenseurs déterminés des droits de l'homme, ils invitaient M. Beretta, PDG d'Eutelsat, à les rencontrer au siège du Parlement européen à Strasbourg, lors de la session plénière du Parlement européen en Janvier, entendant y aborder les actions d'Eutelsat concernant le signal de diffusion de NTDTV.

    La branche française de NTDTV a remis la lettre au Palais présidentiel le 19 décembre 2008, avec une liste de noms de personnes ayant conjointement initié la lettre et une liste de noms du premier lot de signataires. Certains politiciens et personnalités ont personnellement écrit au président français.

    Les initiateurs poursuivront la collecte de signatures et les remettront au président français.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu