Avertir le modérateur

ntd

  • Connaître la Chine sur New Tang Dynasty Television

    Aujourd'hui la Télévision New Tang Dynasty, (NTD), aspire, non seulement à travers ses programmes quotidiens mais aussi grâce à la création de concours et d'événements culturels, à vous présenter le meilleur de la culture traditionnelle chinoise et à vous aider à mieux comprendre les événements qui se déroulent actuellement en Chine.

    NTD est une chaîne de télévision indépendante, à but non lucratif, établie par des Chinois vivant à l'étranger. En fournissant des informations complètes, précises et authentiques, nous avons pour objectif de rendre service à la communauté chinoise du monde entier ainsi qu'à toute personne intéressée par la Chine afin d'agrandir leurs connaissances et d'enrichir leurs vies.

    Établie en 2001 à New York, NTD, qui diffuse ses programmes par satellite 24 h sur 24, couvre l'Amérique du Nord, l'Asie, l'Europe et l'Australie et peut toucher plus de 200 millions de personnes. NTD est aussi diffusée par câble dans plus de 16 métropoles des États-Unis, y compris New York, Chicago, Los Angeles, San Francisco et Washington DC.

    Lorsque l'épidémie du SRAS sest déclarée en Chine, NTDTV a rapporté la nouvelle trois semaines avant Pékin. Alors qu'un grand nombre de médias restent muets sur des sujets comme la persécution du Falun Gong, les chrétiens qui pratiquent en secret, les dissidents politiques et autres violations des droits de l'homme en Chine, NTD n'hésite pas à en parler. Lorsque des millions de personnes ont commencé à démissionner du Parti communiste chinois (PCC) en 2004, NTD a été la seule chaîne chinoise à couvrir les faits. Depuis que les allégations concernant des prélèvements d'organes à grande échelle sur des pratiquants de Falun Gong vivants ont été exposées en 2006, NTD couvre le sujet et mène l'enquête.

    La fédération internationale des journalistes a déclaré que la Télévision New Tang Dynasty s'est créée une réputation internationale pour « ses reportages politiques, économiques et culturels objectifs » depuis sa fondation en 2001.

    NTD accessible en France Via:

    - Internet et Satellite,

    - I-phone - Android: I-NTD

    - Bouyges chaîne 684

    - SFRbox chaîne 725

    - Freebox chaîne 704.

    Elle est également disponible en français sur:

    - http://fr.ntdtv.com/

    Tiré de: http://www.youtube.com/watch?v=TE2r7A09TbY

  • Nouvel an Chinois 2014: Shen Yun sur New Tang Dynasty Television le 31 janvier

    A l'occasion du nouvel an Chinois pour le passage à l'année du Cheval, le spectacle Shen Yun sera diffusé sur la télévision New Tang Dynasty (NTD), où les meilleurs morceaux du spectacle de l'an passé seront joués en live.

    Les chaînes pour regarder NTD: Free 684, SFR725, Bouygues 704 ou sur internet: Playtv.fr/chaine-tv/ntd

    Les horaires de diffusion:
    30/01:1月30日,
    20h0: 0Spectacle nouvel an chinois par NTD(Shenyun)

    31/01 Matin:1月31 日凌晨
    05h:00 :Spectacle nouvel an chinois par NTD (Shenyun ),
    06h:00 :Spectacle nouvel an chinois par NTD (Shenyun),
    11h:00:   Shenyun Orchestre
    13h:00: Spectacle nouvel an chinois par NTD (Shenyun),
    16h30:  Shenyun Orchestre
    23h00:  Spectacle nouvel an chinois par NTD(Shenyun)
     
    Plus d'informations sur Shen Yun sur: http://fr.shenyunperformingarts.org/
    Le spectacle Shen Yun 2014 sera au Palais des Congrès de Paris, les 28,29 et 30 mars 2014.
  • La transmission télévisée indépendante entre Taiwan et la Chine est en péril

    Taiwan, télévision, indépendant, satellite, Parti démocrate progressiste, NTD, New Tang dynasty, Chine, liberté, presse, information, expression, Chungwa Telecom

    Taipei, Taiwan – Chungwa Telecom, la plus grande compagnie de télécommunication à Taiwan, prend à nouveau son temps pour renouveler le contrat avec une succursale de la chaîne de télévision indépendante New Tang Dynasty, qui diffuse ses programmes en Chine et est abhorrée par Pékin à cause de sa couverture assurée des violations des droits de l’homme par le régime communiste.

    Les obstacles rencontrés par la compagnie NTD Asie-Pacifique ( NTD-AP), apparaissent avec régularité tous les deux ans lorsque le contrat arrive à échéance.

    Tout récemment, selon une déclaration faite le 1er mai par Chang Ruey-lan, le PDG de NTD-AP, la chaîne s’est adressée à Chungwa Telecom en mars, puis à nouveau en avril pour le renouvellement du contrat, mais n’a reçu aucune réponse.

    Le 30 avril, Leng Tai-feng, le président de Chungwa Telecom, a refusé de commenter la situation lorsqu’il a été interrogé à ce sujet.

    Selon les commentateurs, ce qui fait obstacle au renouvellement du contrat est la pression du Parti communiste chinois. Le gouvernement de Taiwan a une participation majoritaire dans Chungwa Telecom et il cherche également à développer des liens plus étroits avec la Chine continentale. NTD est bloqué en Chine.

    Chang Ruey-lan, le responsable de NTD-AP, a demandé à Ma Ying-jeou, le président de Taiwan, d’aider à résoudre le problème de renouvellement et de permettre à la station de continuer à servir les Chinois qui sont «privés d’une libre circulation des informations».

    Il y a deux ans, lors du renouvellement du contrat, Chungwa Telecom a d’abord refusé, invoquant des difficultés techniques. Sous la pression publique, l’administration de Ma est intervenue pour assurer le renouvellement du contrat.

    Dana Rohrabacher, un membre du Congrès américain, a passé un appel téléphonique en 2011, demandant au président Ma d’aider à régler la situation.

    La semaine dernière, lors d’une réunion du sous-comité sur l’Asie et le Pacifique de la Chambre américaine des représentants, Rohrabacher a de nouveau demandé à Taiwan d’assurer que NTD-AP renouvelle sont contrat «si l’île veut être reconnue comme un pays démocratique et libre».

    Plusieurs politiciens taiwanais partagent le même avis.

    Weng WenPing, un membre du Comité central du Kuomintang, a déclaré que l’octroi du contrat est une façon de montrer que Taiwan est un pays libre et démocratique.

    Le Dr Chen Chi-mai, un législateur du Parti démocrate progressiste, a déclaré: «Il s’agit de la protection de la liberté d’expression ou, plus en profondeur, s’il y a derrière cela une pression de part de la Chine et une tentative d’interdire la diffusion de la télévision NTD».

    Twu Shiing-jer, l’ancien ministre de la Santé, pense qu’il y a une intention de faire taire NTD parce que la chaîne diffuse des reportages sur des sujets censurés en Chine. «Je pense que c’est très injuste. En tant que dirigeant d’un pays indépendant, le président Ma devrait accorder le renouvellement du contrat à NTD-AP.»

    Hochen Tan, l’ancien président de Chungwa Telecom, a souligné à Epoch Times que Chungwa Telecom plaide en faveur de la diffusion comme un droit de l’homme. Il espère que ses anciens collègues auront le courage de défendre la liberté d’expression à Taiwan.

    Tiré de:http://www.epochtimes.fr/front/13/5/19/n3508365.htm

  • Présentation de la chaîne de télévision chinoise NTD

    New Tang Dynasty Television (NTD) est une chaîne de télévision indépendante et à but non lucratif, créée en 2002. Basée à New York City, NTD a ses journalistes et correspondants dans plus de 70 villes du monde.

    NTD comprend un réseau de volontaires et d’équipes issus de tous milieux et connaisseurs à la fois des sociétés asiatiques et occidentales. La chaîne s’est engagée à apporter aux téléspectateurs des programmes de la plus grande qualité – des programmes non seulement distrayants mais aussi percutants.

    Au-delà de la programmation télévisée, NTD se distingue par son rôle majeur dans la promotion de l’art et de la culture chinoise traditionnelle. Chaque année, la chaîne organise et sponsorise une série de représentations, de concours et de programmes locaux.

    L’émission par satellite d’NTD a débuté courant février 2002, en Amérique du Nord. En avril 2004, c’est devenu la première – et l’unique – chaîne de télévision indépendante en langue chinoise à diffuser une programmation non censurée à l’intérieur de la Chine continentale. A présent, la chaîne émet 24/24h et 7/7j, elle couvre l’Asie, l’Europe et l’Australie en sept langues.

    Au tournant du 21ème siècle, il est devenu clair que le marché des médias en langue chinoise aux États-Unis était de plus en plus dominé par des organes médiatiques contrôlés par les gouvernements étrangers. Cette prédominance était vivement ressentie par plusieurs communautés chinoises à travers le pays, qui partageaient la même expérience d’avoir été persécutées en Chine et dont les faits étaient largement passés sous silence par les médias. La plupart des communautés chinoises outre-mer ont également vu une forte demande et la nécessité d’une source d’information fiable et non censurée sur la Chine et une plate-forme où la voix de ces communautés pourrait être entendue ; les gens voulaient avoir une alternative. En 2001, quelques hommes d’affaires ont eu l’idée d’une chaîne de télévision indépendante en langue chinoise et l’ont réalisée. Aujourd’hui, NTD apprécie le soutien étendu de ses téléspectateurs, des communautés chinoises, des ONG et des fidèles téléspectateurs en Chine continentale.

    Les fondateurs d’NTD ont l’ambition de donner une voix authentique aux communautés chinoises dans le monde et de devenir une source d’information et de connaissance fiable pour le bien-être et l’avancement du peuple chinois dans le monde.

    Par exemple, en février 2003 NTD est devenu la première entité médiatique à diffuser la nouvelle de l’épidémie du SRAS en Chine – révélant totalement les faits que les autorités du Parti ont accepté de reconnaître au bout de trois semaines.

    La fédération internationale des journalistes décrit NTD comme ayant « gagné une réputation internationale pour ses informations objectives et pertinentes sur la politique, l’économie et la culture » depuis sa création en 2001.

    Pour ses efforts, NTD a été qualifié par le Sénat des États-Unis comme "pionnier" et d’"unique bouée de sauvetage de l’information" pour le peuple chinois. L’Union européenne se fait l’écho en notant qu’"NTD est parmi toutes les chaînes de télévision l’unique à apporter une information sur des problèmes régionaux et internationaux, des débats pluralistiques, des reportages sur des évènements en Chine destiné au public chinois, non censurés et dans leur propre langue."

    NTD cherche à couvrir l’actualité de dernière minute, pas uniquement pour les téléspectateurs chinois mais aussi pour les gens dans le monde entier de toutes les cultures et de toutes les langues. Pour finir, NTD aspire à augmenter sa programmation internationale dans les années à venir.

    - - -


    NTD accessible en France Via:

    - Internet et Satellite,

    - I-phone - Android: I-NTD

    - Bouyges chaîne 684

    - SFRbox chaîne 725

    - Freebox chaîne 704.

    Elle est également disponible en français sur:

    - http://fr.ntdtv.com/

    - http://www.youtube.com/user/NTDFrench

     

    Tiré de: http://www.youtube.com/watch?v=TE2r7A09TbY

  • «Le dernier danseur de Mao» invite les Chinois à participer à un concours de danse organisé par NTD

    dernier danseur de Mao, Mao, Chine, danse, NTD, Li CunxiPour la première fois la télévision NTD tiendra une compétition internationale de danse classique chinoise à Hong Kong, qui débutera le 18 aout. En octobre se tiendra aussi le cinquième concours. Bien que les danseurs vivant sur le territoire de la Chine continentale se soient vu interdire la participation à ce concours, Li Cunxi, dont la vie a été contée dans un spectacle intitulé «Le dernier danseur de Mao», a invité les danseurs d’origine chinoise à saisir leur chance.

    Dans une interview mené par NTD en 2010, Li aurait déclaré: «Il ne faut pas avoir peur, je pense que la vie est trop courte pour cela. Notamment dans cet art où les carrières sont relativement courtes. On ne peut danser longtemps. Il faut ouvrir son cœur et éviter de s’encombrer l’esprit. L’art doit se libérer de toute influence politique et surtout il doit rester franc et ouvert, sans restriction aucune».

    Selon Ma Lijuan, le directeur des concours organisés par NTD, des officiels chinois responsables de la sécurité ont averti les participants potentiels en Chine qu’ils ne recevraient pas de documents leur permettant d’aller à Hong Kong et à New York. C’est la cinquième année que la chaine organise cet événement international.

    Li a appelé ses collègues artistes en Chine au courage et à la créativité afin de briser les restrictions que le régime tente de leur imposer. «Si vous avez la chance de pouvoir sortir vous devez ouvrir votre cœur et vous libérer de toutes les prisons mentales et des craintes du passé, laissez-vous immerger totalement par cette opportunité que vous offre le monde occidental. Si vous ne saisissez pas cette chance, il se peut que vous ne vous en sortiez jamais».

    C’est en 1981 que Li s’est enfui aux États-Unis. L’histoire de sa vie a été raconté dans le livre et le film Le dernier danseur de Mao. Issu d’une famille pauvre, à l’âge de 11 ans il a été sélectionné pour faire partie de l’académie de danse de Pékin. Une fois adulte il a été choisi pour faire un échange avec un artiste du Houston Ballet. À la fin du contrat il a choisi de rester en Amérique. Alors détenu pendant 21 heures par le consulat chinois de Houston, c’est grâce à l’intervention de George H.W. Bush qu’il a pu rester aux États-Unis.

    S’adressant à ses collègues Chinois, concernant les compétitions à venir: «En tirant pleinement avantage de cette occasion on peut vivre une vie bien plus excitante, acquérir de l’amour-propre et du respect pour les gens qui vous ont donné votre chance».

    Lors d’une interview pour The Epoch Time, Li a avoué avoir réellement évolué en tant qu’artiste après son exil. «Durant ma formation en Chine j’avais de bonnes bases. Cependant, malgré un excellent niveau technique je n’ai trouvé mon âme d’artiste qu’une fois aux États-Unis. J’ai enfin pu élever mon niveau, ouvert mon imaginaire et libéré ma créativité».

    Selon le New York Time Li a remporté de nombreuses médailles dans diverses compétitions de danse internationales et a été classé comme l’un des dix meilleurs danseurs de ballet dans le monde. Li a ensuite déménagé en Australie devenant le premier danseur du ballet australiens. Le Courier Mail signale qu’en juillet il sera promu directeur artistique du Ballet du Queensland.

    La chaine NTD a déjà organisé quatre concours internationaux de danse classique avec succès, attirant plus d’une centaine de participants de plus de dix pays et régions. Certains des gagnants ont rejoint le célèbre Shen Yun Performing Arts Company.

    Tiré de: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Chine-/-Asie/Le-dernier-danseur-de-Mao-invite-les-Chinois-a-participer-a-un-concours-de-danse-organise-par-NTD.html

  • « NTD Le Journal » du 13 avril 2012

    Chine, actualités, Bo Xilai, Zhou Yongkang, lutte, politique, NTD, Hu Jintao, Xi Jinping

    Toute l’actualité de Chine et du reste du monde, dans cette édition:

    • 7 chefs d’accusation contre Bo Xilai
    • La vie obscene et dégradante de Bo Xilai et Zhou Yongkang
    • L’histoire de Zhang Yijie : larmes et sang sous le Comité des affaires politiques et légales
    • L’affaire Cynthia Vanier
    • Le Dalai Lama en visite aux USA et au Canada
    • Une ancienne peinture reproduite en graines de tournesol

    Regarder la vidéo sur: http://ntdtv.fr/news/ntd-le-journal-du-13-avril-2012/

  • NTD Television visée par des attaques informatiques de Chine

    Aussitôt que le président chinois Hu Jintao a quitté le pays pour une visite en Asie, le Bureau de la Sécurité publique a commencé à fermer l'Internet et à arrêter les citoyens. Le 30 mars, les autorités ont arrêté 1065 personnes et ont supprimé 208 000 messages en ligne qu'elles qualifiaient de «nuisibles » en ligne.

    Le 31 mars, le géant d'internet Sina et Tencents a annoncé qu'entre le 31 mars à 8h du matin au 3 avril, la fonction de commentaires sur les microblogs serait suspendu. Le retour de Hu Jintao à Pékin est prévu ce 3 avril.

    En-dehors de Chine, le 1er avril à 9h du matin heure de New York, le site de NTD Television a subi des attaques informatiques continues. D'après le directeur du département des informations Will Huang, le site de NTD a été attaqué auparavant, mais cette fois-ci l'intensité d'attaque était sans précèdent.

    [Will Huang, Directeur, Département des informations, NTD] :

    « Les hackers ont directement attaqué notre serveur DNS. L'ampleur de cette attaque était très grande. Selon nos techniciens, il ne s'agissait pas des attaques de ci et là, la plupart des IP provenaient de Pékin. »

    Selon Wen Zhao, un observateur, ceux qui ont une connaissance basique de la situation en Chine, concluront qu'il ne s'agissait pas d'une coïncidence, mais d'un arrangement systématique dans le but d'empêcher la diffusion des informations. »

    [Wen Zhao, Observateur] :

    "Cela s'est arrivé juste pendant la visite de Hu Jintao en Asie. Je présume que les commanditaires derrière ces attaques sont en relation avec Zhou Yongkang, un protagoniste dans l'actuelle lutte de pouvoir. Il devrait aussi y avoir la participation de Li Changchun, le membre du Comité de la Propagande et du Poliburo. »

    Will Huang pense aussi qu'une si grande attaque ne peut venir que des hauts responsables du parti communiste chinois.

    [Will Huang, Directeur, Départent des informations, NTD] :

    « Les luttes de pouvoir récents provoquées par l'affaire Bo Xilai, sont révélées au monde entier. NTD Television a produit un nombre considérable de reportages sur ce sujet, y compris des analyses profondes et continues. C'est pour cela que le nombre d'internautes chinois qui contournent le blocage d'internet pour consulter notre site, s'est multiplié plusieurs fois. »

    Ces dernier temps, le moteur de recherche majeur chinois Baidu et le microblog Sina Weibo, ont débloqué par intermittence des informations sensibles telles que le massacre de la Place Tiananmen, Falun Gong, et l'implication de Wang Lijun dans les prélèvements d'organes. Selon des sources proches au haut niveau du PCC, ce déblocage est le résultat des luttes de pouvoir du PCC, un moyen pour Hu Jintao et Wen Jiabao d'ébranler la faction de Jiang Zemin incluant Bo Xilai et Zhou Yongkang qui contrôle toutes les forces de sécurité internes. Les récentes arrestations et la fermeture des sites Internet sont des signes que la faction de Jiang Zemin essaie de riposter.

    Wen Zhao pense que la récente attaque a envoyé deux messages : le premier est que la faction de Jiang Zemin voudrait montrer qu'elle ne s'est pas effondrée ; le deuxième est qu'elle essaie de prendre plus de pouvoir. Mais Wen Zhao pense que la façon d'agir de la faction de Jiang Zemin pourrait avoir un effet contraire, Zhou Yongkang pourrait être limogé a son tour après Bo Xilai.

    [Wen Zhao, Observateur] :

    " Après le limogeage de Bo Xilai, les pouvoirs actuels sont en train de se réunir autour de Hu Jintao. Pendant l'absence de Hu Jintao dans le pays, ils ont organisé cette campagne d'attaque. Donc, si Hu Jintao reste silencieux face à ces agitations, c'est comme s'il avait abandonné son autorité. Les groupes de pouvoir politiques réunis autour de lui pourront se disperser et augmenteront le sentiment d'insécurité de Hu Jintao. Cela pourrait en conséquence forcer Hu Jintao et Wen Jiabao à riposter contre Zhou Yongkang. »

    Selon Shi Cangshan, un expert de la Chine basé à Washington, plus Zhou Yongkang lutte, plus grande sera la division au sein du PCC, et plus rapide sera la vitesse de l'effondrement du PCC.

    Tiré de: http://fr.ntdtv.com/ntdtv_fra/actualite/2012-04-02/683489068601.html

  • Couverture mondiale d'une télévision chinoise non censurée

     Tiré de:

    CHine, television, New Tang Dynasty Television, médias chinois, médias chinois indépendants

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu