Avertir le modérateur

nouvel an chinois

  • Nouvel an Chinois 2014: Shen Yun sur New Tang Dynasty Television le 31 janvier

    A l'occasion du nouvel an Chinois pour le passage à l'année du Cheval, le spectacle Shen Yun sera diffusé sur la télévision New Tang Dynasty (NTD), où les meilleurs morceaux du spectacle de l'an passé seront joués en live.

    Les chaînes pour regarder NTD: Free 684, SFR725, Bouygues 704 ou sur internet: Playtv.fr/chaine-tv/ntd

    Les horaires de diffusion:
    30/01:1月30日,
    20h0: 0Spectacle nouvel an chinois par NTD(Shenyun)

    31/01 Matin:1月31 日凌晨
    05h:00 :Spectacle nouvel an chinois par NTD (Shenyun ),
    06h:00 :Spectacle nouvel an chinois par NTD (Shenyun),
    11h:00:   Shenyun Orchestre
    13h:00: Spectacle nouvel an chinois par NTD (Shenyun),
    16h30:  Shenyun Orchestre
    23h00:  Spectacle nouvel an chinois par NTD(Shenyun)
     
    Plus d'informations sur Shen Yun sur: http://fr.shenyunperformingarts.org/
    Le spectacle Shen Yun 2014 sera au Palais des Congrès de Paris, les 28,29 et 30 mars 2014.
  • Les dragons d'Orient, des messagers de bon augure

    dragons d'Orient, année du dragon, dragon chinois, tradition chinoise, signe de chance, nouvel an chinois

    Le 23 janvier marque le jour de la Nouvelle année chinoise. Après l'année du Lapin, l'année qui vient est sous le signe du Dragon. À la différence des dragons occidentaux, dans la tradition chinoise, les dragons ont une bonne réputation.

    Dans la culture chinoise, le dragon a été décrit comme une créature divine avec un corps géant en forme de ver à soie, les écailles d'une carpe, la tête du chameau, les cornes d'un cerf, les yeux d'un esprit, les serres d'un aigle, les paumes d'un tigre et les oreilles d'un boeuf.

    En dépit de leurs traits compliqués, les dragons ont été populairement dépeints plus ou moins de la même façon dans les temples, les palais, les livres, les peintures, et les sculptures à travers l'histoire. Les anciens chinois révéraient tant le dragon qu'il est devenu la seule créature céleste dans le zodiaque chinois.

    Bien que le dragon ait souvent été associé aux mondes mythiques, selon les annales historiques chinoises, des dragons sont apparus sur terre de temps en temps. Le plus vieux témoignage remonte au temps de Fu Xi, le créateur de la civilisation chinoise, qu'on croyait être mi-humain et mi-dragon.

    Selon les légendes chinoises, des dragons sont apparus dans le ciel aux dates de naissance et de mort de personnages historiques tels que l'Empereur Jaune (autour de 2600 av.J.C.), l'Empereur Yao (autour de 2300 av.J.C.), .), l'Empereur Shun (autour de 2200 av.J.C.), et Yu le Grand (autour de 2100 av.J.C.), .) en tant qu'incarnations des grands empereurs sages.

    Il a été dit que l'Empereur Jaune fabrica un grand Ding (un ancien tripode avec deux anneaux comme poignées, utilisé pour vénérer le ciel) au pied du Mont Qiao, dans la province du Guandong, en 2598 av.J.C) Lorsqu'il fût installé, la porte du ciel s'ouvrit et un dragon jaune en descendît. L'Empereur Jaune monta au ciel avec 70 de ses chancelliers chevauchant le dragon d'or.

    Dans certaines autres légendes, les dragons orientaux ont été dépeints comme des créatures aux pouvoirs magiques qui pouvaient aider les empereurs à réprimer les révoltes en temps de guerre. Avec le temps, les gens en sont venus à interpréter l'apparition de dragons dans le ciel comme une indication que quelque chose d'important allait bientôt arriver ou comme un signe de chance.

    Tiré de:

    Clearharmony, culture chinoise, culture chinoise traditionnelle, sagesse, eveil, chine, philosophie, Falun Dafa

     

  • Ce que les Chinois disent de l’année du dragon

    année du dragon, nouvel an chinois, dragon, signe du dragon, culture chinoise, astrologie chinoise

    Occupant la cinquième position dans le zodiaque chinois, le dragon a un caractère novateur, créatif, fier, courageux, passionné et colérique. Les dragons sont les «esprits» du zodiaque: le conformisme est leur ennemi. Les règles et les principes sont pour d’autres. Le dragon, beau et énergique, est confiant et courageux face à l’adversité. Les dragons sont généreux et ont la capacité d’attirer beaucoup d’amis, mais leur arrogance ne leur permet pas de tisser des liens étroits avec les autres.

    Les personnes nées sous le signe du dragon partagent certains traits de caractère. Voici quelques-unes de leurs caractéristiques, en fonction des cinq éléments, selon les astrologues chinois:

    Le dragon de métal (né en 1940 et 2000)
    Les dragons de métal sont puissants, sincères et courageux. Ils réussissent grâce à leur détermination et à leur forte personnalité qui rassure. Ils recherchent l’action et les choses ne sont jamais mieux faites que lorsqu’ils défendent une idée ou une croyance dans laquelle ils ont entièrement foi. Les dragons de métal aiment mener et émanent une force qui donne envie aux autres de les suivre. Mais ils n’aiment pas les compromis.

    Le dragon d’eau (né en 1952 et 2012)
    L’eau a un effet calmant sur le tempérament intrépide du dragon et lui permet de canaliser son enthousiasme. Contrairement aux autres dragons qui désirent être sous le feu des projecteurs, les dragons d’eau prennent plus aisément du recul afin de réévaluer une situation. Ils prennent d’habiles décisions et se mettent très souvent d’accord avec les autres. Cependant, les choses peuvent mal tourner s’ils ne terminent pas un projet avant d’en commencer un autre.

    Le dragon de bois (né en 1904 et 1964)
    Les dragons de bois aiment échanger autour d’idées novatrices et sont ouverts aux points de vue des autres. Le bois a une certaine influence sur ce signe et lui apporte un aspect créatif. Les dragons de bois sont novateurs, pratiques, imaginatifs et apprécient l’art dans chacune de ses formes. En général moins prétentieux que les autres dragons, ils font preuve d’une grande sociabilité. Leur dessein principal est, en outre, de se construire une vie heureuse et prospère. Mais le dragon de bois a également son franc-parler, parfois un peu difficile à réprimer...

    Le dragon de feu (né en 1916 et 1976)
    Les dragons de feu, puissants et énergiques, peuvent passer du calme à la tempête en quelques secondes. Un dragon de feu peut, de ce fait, devenir son pire ennemi. Ces dragons font preuve d’une certaine imprudence et d’une impatience indéniable. Pourtant, lorsqu’ils parviennent à garder leur calme et à maîtriser leurs émotions, ils peuvent exercer une forte influence sur les autres.

    Le dragon de terre (né en 1928 et 1988)
    Les dragons de terre font de grands dirigeants parce qu’ils sont pratiques, responsables et ont un réel talent pour l’organisation. Ils ont besoin d’être admirés mais sont sympathiques et savent soutenir les autres. L’élément « Terre » ajoute une grande part de maîtrise de soi à la personnalité du dragon et le plus souvent, ce dragon se montre digne du respect qu’il attend. Les dragons de terre travaillent avec diligence pour achever leurs objectifs de vie. Ils prennent leur vie et les responsabilités au sein de leur couple très au sérieux.

    Tiré de: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Art-de-vivre/Ce-que-les-Chinois-disent-de-lannee-du-dragon.html

  • Le spectacle du Nouvel An chinois 2012 de NTD

    Pour célébrer le Nouvel An chinois, la télévision NTD est fière de vous présenter le nouveau spectacle Shen Yun 2012. Shen Yun Performing Arts montre la véritable culture de 5000 ans de civilisation chinoise, avec des performances originales qui ne font pas que divertir, mais aussi qui nous font connaître plus profondément la Chine, qui nous enrichissent et nous inspirent. Première compagnie de danse classique chinoise, Shen Yun est en tournée chaque année dans plus de 100 villes à travers le monde et a été vue par plus d’un million de spectateurs. La compagnie a honoré les salles les plus prestigieuses à travers le monde, depuis le Lincoln Center à New York, au Kennedy Center à Washington DC,  du London Coliseum à Londres, au Palais des Congrès de Paris.

    NTD - New Tang Dynasty - tire son nom de la dynastie Tang, la dynastie la plus prospère de l’histoire de Chine. Cette nouvelle télévision chinoise sur le sol français dit être convaincue qu’un monde de libre information est vital pour le bien et le progrès de tous. Elle y contribue en donnant la parole aux communautés chinoises et «en devenant une source fiable d’information et de savoir ». C’est la situation particulière en France de l’accès à l’Adsl qui permet à la population chinoise française d’avoir accès à NTD depuis quelques semaines. En effet, jusqu’à présent, seules les chaines de CCTV et Phoenix TV hautement politisées, leur étaient accessibles dans leur langue maternelle.

    Inspirée par l’héritage culturel chinois, NTD vise également à faire un pont entre l’Orient et l’Occident avec des programmes facilitant les échanges culturels entre l’Est et l’Ouest. Chaque année, NTD organise à New York les 9 compétitions, 9 concours internationaux dans le domaine des arts et de la culture à destination des chinois du monde entier: Haute couture, Peinture picturale, Danse classique, Arts martiaux, Cuisine, Chant, etc. Avec des correspondants dans 60 villes du monde y compris en Chine, NTD propose des reportages sur l’actualité économique et mondiale, des émissions de divertissement et des programmes culturels, sur la santé et le bien être. Elle est notamment la première télévision à avoir révélé en 2003, la nouvelle de l’épidémie du SRAS en Chine trois semaines avant Pékin.

    Basée à New York, Shen Yun Performing Arts a été créée en 2006. Shen Yun a été fondé avec pour mission de faire revivre les 5.000 ans de culture chinoise d'inspiration divine. Après plus de 60 ans de régime communiste en Chine et surtout après la Révolution Culturelle, la culture traditionnelle chinoise a été presque complètement démolie. Cependant, le cœur profondément spirituel de l’ancienne culture, avec ses valeurs de bienveillance, d'honneur, de droiture, de sagesse et de sincérité, en plus de la vénération pour les divinités et les cieux, ne peut être détruit.

    Afin de restaurer et faire renaître la culture traditionnelle chinoise, un groupe d'artistes chinois de l’étranger a créé Shen Yun à New York en 2006. La première année en 2007, environ 90 artistes ont embarqué pour une tournée de Shen Yun comprenant un groupe de danseurs, un orchestre, des chanteurs solistes, des musiciens, des présentateurs et du personnel de production. En 2009, Shen Yun avait déjà développé trois groupes d’artistes se produisant sur scène et des orchestres de taille comparable. Aujourd'hui, Shen Yun compte, parmi ses artistes, de nombreux lauréats de compétitions internationales de danse et de chant et les orchestres comprennent de nombreux musiciens d’orchestres symphoniques et de conservatoires de renommée mondiale.

    La diffusion du spectacle aura lieu sur NTD le dimanche 22 janvier 2012 (de 13h à 16h et de 20h à 23h) et le lundi 23 janvier 2012 (de 2h à 5h, de 5h à 8h, de 8h à 11h et de 11h à 14h) sur les chaînes 685 chez Freebox, 725 chez SFR et 704 chez Bouyges, sur  Internet (http://www.ntdtv.com/xtr/b5/flashlive.html) et sur Iphone et Smartphone en téléchargeant l’application INTD. La représentation sera interprétée par 3 compagnies de Shen Yun Performing Arts (New York, Europe, Asie) et par l’Académie des arts Fei Tian. Plus d’informations sur: http://fr.shenyunperformingarts.org/

    spectacle nouvel an chinois,nouvel an chinois,spectacle traditionnel chinois,annee du dragon,danse classique chinoise,musique classique,new tang dynasty,ntd,ntd france,programme television

  • Dessin: Méditation

    Chine, dragon, nouvel an chinois, méditation, ange, Chine, culture chinoise, enfant, dragon d'or

    Clearharmony, culture chinoise, culture chinoise traditionnelle, sagesse, eveil, chine, philosophie, Falun Dafa

  • L’épouse de Gao Zhisheng : «Très raffiné, vraiment magnifique !»

     Mme Geng He, l’épouse de l’avocat des libertés en Chine, nominé pour le Prix Nobel
    Mme Geng He, l’épouse de l’avocat des libertés en Chine, nominé pour le Prix Nobel

    NEW YORK – Shen Yun Performing Arts est monté sur la scène du célèbre Radio City Music Hall de la ville de New York, le 14 février, devant un public enthousiaste. Les troisième et quatrième des sept représentations de son spectacle, ont été données pour le Nouvel An chinois, le premier jour de l’Année du Tigre.

    Mme Geng He, l’épouse de Gao Zhisheng l’avocat des libertés en Chine, nominé pour le Prix Nobel, a assisté avec ses deux enfants à la représentation en soirée, au Radio City. Mme Geng s’est enfuie de Chine vers les États-Unis en mars 2009, après des années de harcèlement et de multiples enlèvements de son mari par le Parti communiste chinois. Le 5 février, cela a fait un an que M. Gao a été kidnappé par la police. Il n'a pas été vu depuis, ni par sa famille, ni par ses supporters, ni par aucun observateur indépendant.

    Abstraction faite de sa situation difficile, Mme Geng a répondu avec empressement aux journalistes en leur souhaitant : « Bonne année ! »

    «Je suis très heureuse de pouvoir assister à ce spectacle d'aujourd'hui. C’est d’un grand raffinement, vraiment magnifique ! »

    Le tableau : «Tambours de l'Ouest, » a fait réfléchir Mme Geng sur le sort de son mari, ainsi que sur le sien : «l y avait un tableau, une danse du Nord-Ouest. Lorsque mon fils l'a vu, il a dit : «Maman, j'ai déjà entendu cette musique, dans la voiture de papa.» Le décor montrait un village qui ressemblait beaucoup au village de Gao Zhisheng, à Shanbei [dans la province du Shaanxi].

    Elle a été touchée par l’ensemble du spectacle – mais elle n’a pu s’empêcher de penser à son mari.

    «Vraiment, je pense que tout était tellement magnifique, sauf que mon mari n'était pas à mes côtés. Je n'ai toujours pas reçu de nouvelles de lui», a-t-elle poursuivi d’une voix tremblante.

    Mme Geng a perçu le niveau élevé de dévouement démontré par les interprètes de Shen Yun pour réaliser cette production : «J’ai pu voir que les artistes ont déployé beaucoup d'efforts, sur une longue période, pour produire un tel spectacle.»

     

    M. Gao est reconnu pour son travail acharné et son dévouement envers les causes qu'il défend. En 2001, il a été nommé l'un des dix meilleurs avocats du pays par le ministère chinois de la Justice. Mais en 2005, il a écrit trois lettres ouvertes aux hauts dirigeants chinois et au Congrès national du Peuple, contestant la persécution des pratiquants de Falun Gong et d'autres groupes par le Parti communiste chinois. Par la suite, les autorités du PCC, ont fermé son cabinet d'avocat, l’ont emprisonné plusieurs fois et l’ont de plus en plus harcelé, lui et sa famille.

    Le 5 février, un an après son dernier enlèvement, des supporters ont présenté une pétition avec le Groupe de travail des Nations-Unies sur les disparitions involontaires, réclamant la libération de M. Gao.

    Tiré de: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Header/Lepouse-de-Gao-Zhisheng-Tres-raffine-vraiment-magnifique.html

  • Les travailleurs migrants protestent en vain contre les salaires impayés

    Des travailleurs migrants protestent pour récupérer leur salaire impayé. (La Grande Époque)
    Des travailleurs migrants protestent pour récupérer leur salaire impayé. (La Grande Époque)

    Les festivités du printemps représentent une période pour les réunions de familles chinoises, et de nombreux travailleurs migrants en Chine veulent rentrer chez eux avec un peu d’argent à partager avec leur famille et amis. Avant le Nouvel An chinois, des vagues de protestations des ouvriers pour récupérer les salaires impayés se sont répandues dans de nombreuses régions. Une recherche sur Google à partir du  sujet (en chinois) « Demander pour les salaires impayés »,  produit 2,62 millions de hits (indice d’écoute) sur les nouvelles connexions. Cependant, en raison de la suppression de ces nouvelles en Chine, il n’y a pas de sites disponibles consacré à ce sujet.

    Le 1er février, plus de 40 travailleurs migrants venus des provinces du Sichuan et du Shaanxi ont manifesté devant le hall du gouvernement provincial du Shaanxi, pour leurs salaires impayés et ont été arrêtés par la police. Les travailleurs portaient des banderoles sur lesquelles on pouvait lire : « L’entreprise de construction Xing Yu Qun et les services du travail Jian, rendez-nous notre argent durement gagné. Nous demandons l’aide du Gouvernement ». Ils ont crié des slogans sur le chemin du hall du gouvernement de la province du Shaanxi. Les policiers les ont arrêtés en face de l’immeuble, pour leur dire de porter la question à l’attention du bureau des pétitions.

    Ces travailleurs étaient employés au centre commercial DongMen (porte de l’Est) du quartier Beilin de la ville de Xi’an, capitale de la province du Shaanxi. Le projet était sous la responsabilité de l’entreprise de construction Xing Yu, qui en avait donné la maîtrise d’œuvre à l’entreprise Qun Jian. La construction a été achevée le 25 décembre, sans que les travailleurs reçoivent les cinq mois de salaire qui leur étaient dus. Le contremaître a disparu avec leur argent, et, pendant plus d’un mois, le gouvernement local a ignoré la question, sans trouver de solution au problème.

    M. Chen, l’un des manifestants, a indiqué que depuis  plus d’un mois ils manifestaient mais que le gouvernement esquivait la question en les envoyant se faire balloter dans différents départements administratifs. « Le personnel du gouvernement provincial nous a renvoyés à la ville, la ville visée nous a adressé au district de Beilin, le district nous a renvoyé au Bureau du travail. Puis, le Bureau du travail nous a renvoyés aux services du travail, qui ont indiqué que ce n’était pas leur fonction...» « Dans la ville de Xi’an, de nombreux incidents de ce genre ont lieu. Je me souviens de centaines de couples venus demander de l’argent au gouvernementprovincial quand j’étais là-bas le 26 janvier ».

    Lien causal ou pas, le chef du parti communiste du district de Beilin serait le propriétaire de la compagnie de construction  Xing Yun, ce qui fait penser aux manifestants que la difficulté à trouver une solution à leur problème n’est pas tout à fait une coïncidence. Certains travailleurs ont indiqué que, quand ils se sont adressés aux journalistes des télévisions et des journaux, la réponse qui a été obtenue est qu’un reportage ne pouvait être mené que sur invitation du département de la propagande locale.

    Un travailleur nommé M. Gong a indiqué que les travailleurs n’ont jamais reçu de salaire autre que des chèques-repas. « La société a fourni des chèques-repas de sorte que nous soyons nourris. Toutefois, le travail est terminé maintenant, le contremaître est parti, et nous n’avons pas été payés ».

    Le bureau provincial du travail a proposé de payer aux travailleurs 50 % de leur salaire pour résoudre le problème. Ceux-ci ont refusé : « Nous en avons discuté préalablement et aucun travailleur ne souhaite cela. Les ouvriers qualifiés gagnent 120 yuans par jour, pour les travaux mineurs ils gagnent 60 à 70 yuans. Avec 50 %, cela ne représente que 30 yuans par jour, et en déduisant les 20 yuans de frais de repas, il ne leur resterait que 10 yuans par jour. Comment pourriez-vous justifier cela ? »

    M. Gong a indiqué que le mois dernier il a été battu par des membres du gang embauchés par la société de construction Xing Yu, quand il a questionné pour son salaire. « Le soir du 26 janvier, il y avait plus de 30 membres du gang, debout juste en face de la compagnie de construction Xing Yu. Deux travailleurs ont été battus et j’ai été l’un des deux »,  dit-il.

    Après cela, Yu Xing a proposé de payer 80 % du salaire dû. Frustrés les travailleurs ont indiqué que, malheureusement, ils allaient probablement accepter cette proposition, sans aucune garantie qu’ils pourront effectivement recevoir ce qui leur est dû.

    Des histoires semblables existent partout en Chine. Selon le Nanfang Daily, un total de 100 milliards de yuans (environ 120,8 millions de dollars) de salaires sont impayés en Chine. Pour cette dette, les entreprises de construction sont impliquées sept fois sur dix. En Chine, seuls 6 % des travailleurs migrants reçoivent leur salaire à temps chaque mois.

    Tiré de: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Chine-/-Asie/Les-travailleurs-migrants-protestent-en-vain-contre-les-salaires-impayes.html

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu