Avertir le modérateur

nouveau scnadale à la mélanine en chine

  • Une usine chinoise de crème glacée fermée pour contamination à la mélamine

    Crèmes glacées à éviter. (PETER PARKS/AFP/Getty Images)
    Crèmes glacées à éviter. (PETER PARKS/AFP/Getty Images)

    Des produits laitiers contaminés à la mélamine  apparaissent à nouveau en Chine. Récemment, la crème glacée mélangée à des produits chimiques industriels a été découverte dans la province du Liaoning.

    Le bureau de la santé de la province de Liaoning a diffusé en ligne une information selon laquelle des niveaux élevés de mélamine ont été découverts par les services provinciaux du contrôle de qualité dans de la crème glacée produite par la firme alimentaire Liaoning Yachao. Les autorités ont fermé l’usine et ordonné à l’entreprise de récupérer ses produits. La société Yachao fait aujourd’hui l’objet d’une enquête et près de 5,75 tonnes de lait contaminé ont été confisqués.

    La mélamine est un produit chimique industriel qui est utilisé comme revêtement dans les plastiques et les filtres et comme retardateur de feu. Elle peut également être utilisée pour diluer le lait afin d’en augmenter le volume.

    Quand un journaliste de La Grande Epoque a appelé Yachao, on lui a dit que le personnel était temporairement indisponible. L’employé a refusé de répondre directement aux questions relatives à la mélamine, mais a indiqué «qu’une petite quantité de produit avait été détruite.»

    «Nous ne vendons pas de produits maintenant. Nous n’avons plus de commande. Nous ne livrerons rien maintenant. Ne posez pas d’autre question», a dit l’employé.

    Le Bureau de contrôle de la sécurité alimentaire de la ville a déclaré: «La fabrication de crème glacée et le contrôle qualité des produits laitiers ne sont pas de notre responsabilité [sic]. Vous devez demander au Bureau de la Santé de la province de Liaoning.»

    M. Hong, chef du département de contrôle de la sécurité alimentaire de la province, a cependant affirmé que les responsables seront punis.

    «La source réelle de la poudre de lait et cet incident de niveau élevé de mélamine dans le lait en poudre devront être davantage étudiées. Après les investigations, les responsables seront punis».

    Reconditionnement pour le profit

    Le problème majeur en Chine est la difficulté de trouver la trace des produits laitiers contaminés à la mélamine.

    Durant le premier scandale qui a éclaté en 2008, le régime chinois a admis que six bébés étaient morts et environ 300.000 autres tombés malades, après avoir bu du lait contaminé à la mélamine. Un an plus tard, certaines entreprises ont pris du lait contaminé qui n’avait pas été détruit, et l’ont reconditionné et vendu.

    Selon les informations du PeopleNet, en novembre 2009, l’entreprise laitière Jinqiao, dans la province de Shaanxi, a reconditionné et vendu 5,25 tonnes de lait en poudre contaminé. Le lait reconditionné a été scellé et envoyé à l’entrepôt de l’entreprise. Il n’a pas été détruit.

    La presse chinoise officielle indique que deux sociétés, Lekang et Tiantian, ont utilisé 170 tonnes de poudre de mélamine pour le lait contaminé en 2008, afin de faire trois types de lait en poudre.  La société Lekang mélangeait le lait contaminé à la mélamine avec du lait en poudre qu’elle vendait ensuite à des fabricants de bonbons. Seules 72 tonnes de poudre de lait ont été retrouvées, ce qui signifie que les 98 autres tonnes de poudre de lait sont encore sur le marché.

    Tiré de La Grande Epoque: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Chine-/-Asie/Une-usine-chinoise-de-creme-glacee-fermee-pour-contamination-a-la-melamine.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu