Avertir le modérateur

nourriture biologique

  • Les produits consommables chinois, une menace pour la sécurité et le commerce américains ?

    Depuis longtemps, la sécurité alimentaire en Chine constitue un sujet d’inquiétude. Jeudi, le sous-comité du Congrès Américain a étudié la menace des consommables importés de Chine.
     
    Le membre du Parlement Dana Rohrabacher a ouvert l’audition avec des statistiques choquantes.

    [Dana Rohrabacher, President du souscomité] :
    « De façon stupéfiante,  l'Agence fédérale américaine des produits alimentaires et  médicamenteux contrôle moins de 2% de la nourriture importée de Chine. »

    Et ce manque de surveillance a entrainé des rappels de produits.

    [Bill Keating, membre du sous-comité] :
    « Des pneus à la pâte dentifrice en passant par les jouets, les importations chinoise comptent pour plus de 50% des rappels annoncés par la Commission de Sécurité des produits de consommation.»

    Dans le cas de nourriture biologique, un organisme de surveillance a découvert en 2009 que prés de la moitié de toutes les pousses de soja biologiques aux États-Unis proviennent de Chine et d’autres pays. En Chine, ils sont classés en " Soja-A " et " Soja-B " et dans la plupart des cas, les courtiers ne peuvent se porter garants que pour les " Soja-A "

    [Mark Alan Kastel, Codirecteur, Institut Cornucopia] :
    « Et les Soja-B? Les courtiers ont un morceau de papier, un document de certification qui affirment qu’ils sont biologiques. Et ils sont moins chers. Plus communément, nous avons découvert que ceux que nous achetions, étaient des Soja-B.»

    Du fait des faibles critères environnementaux, les produits chinois sont souvent moins chers, sapant ainsi les fermiers américains.

    [Mark Alan Kastel, Codirecteur, Institut Cornucopia] :
    « Les produits biologiques continuent à grandir même dans cette économie serrée. Mais pour la première fois, nous voyons une perte nette du nombre d’agriculteurs biologiques dans les états du Midwest et des Montagnes Rocheuses, et nous perdons des milliers d’hectares de terre agricole. Nous ne pouvons lutter contre les chinois sans être sur un pied d’égalité en terme de certification agressive et de mise en application de la loi biologique.»

    Lors de l’audition, beaucoup ont exprimé leur inquiétude sur le fait que les chinois eux-mêmes ne croient pas dans leur propre approvisionnement alimentaire.

    [William Triplett, ancien responsable du conseil, Comité des Relations Etrangères] :
    « Une des choses que nous savions depuis longtemps est que les cadres chinois ont leurs propres fermes, ils ne croient pas dans leur propre nourriture et ainsi de suite. C’est le premier point. Ensuite, les fermiers eux-mêmes ne croient pas dans leur propre nourriture, ils ne consomment pas la nourriture qu’ils produisent, et l’acheminent vers une autre province.»

    Les membres du comité ont noté le soutien bipartisan pour enquêter sur cette question et ont prévu de tenir une autre audition, un peu plus tard, cette année.

    Tiré de: http://fr.ntdtv.com/ntdtv_fra/actualite/2013-05-15/431355794465.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu