Avertir le modérateur

new york times

  • L’attaque contre Wen Jiabao sonne la fin de Bo et de la faction de Jiang Zemin

    Chine, Wen Jiabao, Jiang Zemin, Bo Xilai, New York Times,

    Le 26 octobre, quand Bo Xilai a été expulsé du Comité permanent du Congrès national du peuple, le New York Times a publié un article en première page affirmant que la famille du Premier ministre Wen Jiabao possède une richesse cachée de pas moins de 2,7 milliards de dollars.

    La véracité de cet article n’a pas encore été vérifiée et il y a des questions relatives à ce que Wen Jiabao connaîtrait des détails présumés. Pourtant, le registre indique que la faction de Jiang Zemin se trouve derrière tout cela, et essaie désespérément de protéger Bo Xilai de la mort. L’article symbolise le dernier effort frénétique de la faction aux mains couvertes de sang – il s’agit de Jiang, Zhou Yongkang le haut responsable de la sécurité et Bo Xilai ainsi que de tous leurs soutiens - avant qu’elle ne démissionne et encourage en outre Hu, Wen et Xi à dissimuler l’affaire de Bo.

    Ainsi, l’article du New York Times va accélérer et intensifier la punition imminente pour Bo et éventuellement pour d’autres membres de la faction aux mains couvertes de sang.

    La troisième Loi de Newton concernant le mouvement dit, «Pour chaque action il y a une réaction égale et opposée». En se basant sur le point de vue des sciences sociales, la loi n’apparaît pas tout à fait juste. Mais dans la lutte entre Hu, Wen, Xi et la faction aux mains couvertes de sang, la loi de Newton dominera probablement l’approche concernant l’affaire Bo Xilai.

    Ce n’est pas la première fois que Wen est attaqué; avant le 17ème congrès du Parti en 2007, la faction de Jiang a répandu la rumeur selon laquelle Wen ne serait pas reconduit dans sa fonction de Premier ministre.

    Beaucoup plus récemment, la faction de Jiang a pris des mesures pour ternir la réputation de Hu, Wen et Xi. Par exemple, l’incident de Wang Lijun a été en partie provoqué par la tentative de coup d’État organisé par Bo, Zhou et les membres de la faction de Jiang contre Hu et Wen.

    Les autres mesures prises comprennent une accusation de corruption de Hu et Xi, la corruption de personnalités littéraires pour louer Bo et la corruption de Baidu (une société chinoise de services Internet) pour diffuser des nouvelles endommageant la réputation de Hu, de Wen et qui ont même tenté d’organiser un coup d’État militaire.

    Sur la base de ces trois mesures, j’ai des bonnes raisons de suspecter l’article du New York Times d’être une nouvelle tentative menée par la faction de Jiang pour lancer une offensive contre Hu, Wen et Xi. Il est même possible que le fils de Bo Xilai, Bo Guagua, dirige dans les coulisses cette campagne de dénigrement.

    Lire la suite sur: http://www.epochtimes.fr/front/12/11/5/n3507375.htm

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu