Avertir le modérateur

monastère tibétain

  • Nouvelle répression en Chine contre des bonzes tibétains

    Manifestation en Chine - Bonzes de Kirti.jpgChine : assaut meurtrier contre les bonzes de Kirti

    La répression continue de s’abattre sur le monastère tibétain rebelle de Kirti, situé dans le comté d’Aba, dans la province du Sichuan. Cette ville-temple, peuplée de 2 500 moines, est assiégée depuis le 9 avril par des milliers de militaires et policiers chinois.

    Environ 200 villageois campent aux abords du monastère pour empêcher les forces de l’ordre de procéder à des arrestations. Jeudi, selon des sources locales, des forces spéciales et des policiers ont roué de coups ces villageois tibétains afin de se frayer un passage. Au moins deux d’entre eux, des personnes âgées, ont succombé à ce passage à tabac en règle. Plus de 300 lamas considérés comme des «meneurs» ont, peu après, été emmenés en «rééducation politique» dans des autobus sous la menace armée. Plusieurs moines de Kirti, récemment revenus de «rééducation», ont expliqué à des sources tibétaines qu’ils avaient été systématiquement torturés à l’électricité.

    Brûlures. La lamaserie de Kirti, connue pour son militantisme en faveur de l’indépendance du «Pays des neiges» et le retour du dalaï-lama, le chef spirituel du peuple tibétain, est un casse-tête pour les autorités chinoises. Lors des dernières grandes émeutes qui ont secoué l’ensemble du Tibet, en mars 2008, l’armée chinoise a tué par balles au moins huit Tibétains qui manifestaient pour l’indépendance à Aba. Plusieurs moines de Kirti faisaient partie des victimes.

    Lire la suite de cet article sur: http://www.liberation.fr/monde/01012333650-chine-assaut-meurtrier-contre-les-bonzes-de-kirti

    - - -

    Chine: deux morts dans un raid policier contre un monastère tibétain

    Deux Tibétains sont morts lors d'une intervention policière dans un monastère bouddhiste dans le sud-ouest de la Chine, a indiqué samedi un groupe d'opposants, alors que le secteur a été interdit aux étrangers.

    Les autorités ont bouclé le monastère de Kirti dans la province du Sichuan et ordonné la mise en place d'un programme de rééducation après les incidents déclenchés le mois dernier par l'immolation d'un jeune bonze, apparemment au cours d'une manifestation antigouvernementale.

    Selon l'association International Campaign for Tibet (ICT), dont le siège est à New York, les forces de sécurité ont effectué une descente dans le monastère jeudi soir, emmenant plus de 300 moines.

    La police a ensuite violemment frappé un groupe de laïcs qui montaient la garde à l'extérieur du monastère, provoquant la mort de deux Tibétains sexagénaires, selon UCT.

    "Les gens ont eu les bras et les jambes cassées, une vieille dame a eu la jambe cassée en trois endroits, et des bâillons étaient appliqués sur leur bouche pour étouffer leurs cris", a déclaré un moine de Kirti en exil, cité par ICT.

    Lire la suite sur: http://www.france24.com/fr/20110423-chine-deux-morts-raid-policier-contre-monastere-tibetain

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu