Avertir le modérateur

marxisme et totalitarisme

  • Dalaï Lama: retour sur le choix des JO 2008

    Le dalaï lama, chef spirituel des bouddhistes tibétains, a indiqué samedi à Montréal qu'il pensait avoir contribué au choix de Pékin comme site des jeux Olympiques de 2008.

     

    Rencontrant la presse à l'issue d'une longue tournée en Amérique du Nord, le dalaï lama a rappelé qu'il avait été accusé par la Chine de s'oppposer aux JO de Pékin, avant de dire qu'en fait, il avait estimé, à l'époque où l'on attendait la décision du Comité olympique international (CIO), que la Chine, «une nation ancienne et la plus peuplée» méritait les jeux.

    «J'ai appris par la suite, par une personne en contact avec un membre du CIO, que cette déclaration avait beaucoup aidé la décision en faveur de la Chine», a-t-il ajouté.
    De même, il a affirmé avoir cherché à freiner les manifestations antichinoises lors du passage de la flamme olympique à San Francisco, «pour ne pas heurter la Chine».

    Interrogé sur ses préférences politiques, il a affirmé «continuer à se définir comme un marxiste» en ce qui concerne la théorie sociale mais être fermement opposé au totalitarisme.
    Il s'est également prononcé en faveur de la tolérance religieuse, estimant que si six milliards de personnes avaient une seule religion, ce serait «comme si dans tous les restaurants du monde on servait un plat unique».

    Enfin, le XIVe dalaï lama n'a pas exclu que son successeur puisse être une femme, mais a insisté surtout sur le fait que sa réincarnation doit pouvoir poursuivre son action et, pour cette raison, «vivre dans un pays libre» et non en Chine.
    A l'issue de sa conférence de presse, il devait prononcer une conférence sur les valeurs spirituelles, intitulée «L'éducation du coeur: la puissance de la compassion» dans un amphithéâtre bien rempli de 14.000 places.

    Devant le bâtiment, un petit groupe d'Ouïgours (minorité musulmane et turcophone chinoise) agitait des drapeaux bleus ornés d'un croissant blanc et d'une étoile en criant «honte à la Chine», tandis qu'un groupe encore plus petit de Chinois brandissait en silence des drapeaux rouges et un panneau déclarant «dalaï menteur».

    Tiré de 20 min: http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/Il-estime-avoir-favorise-le-choix-des-JO-2008-14833359

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu