Avertir le modérateur

méthode bouddhiste populaire

  • Retour sur l’histoire de la répression du Falun Gong en Chine : Interception satellite en 2002 après 3 ans de persécution

    Depuis quelque mois, en Chine continentale l’interception à répétition des chaînes de télévision par câble ou satellite par des programmes diffusant la vérité du Falun Gong a permis aux pratiquants soumis depuis 3 ans à un traitement injuste de s’exprimer, a permis aux populations en Chine continentale de connaître la vérité par eux-mêmes, et a énergiquement défié le blocus et le monopole des médias par le régime de Jiang. Ce sont des actions historiques magnifiques.  

    1. Cette persécution cruelle viole la constitution et la loi

    La Chine continentale est une dictature autoritaire. C’est la jalousie et la paranoïa de Jiang qui lui ont fait prendre la décision de cette répression, de son annonce à son application il est parvenu au point culminant de la violation de la constitution et la loi :

    Jiang Zemin n'a jamais appliqué la loi vis à vis des pratiquants de Falun Gong qui sont sans armes et suivent les principes de Vérité, Bienveillance, Tolérance ; dans tout le pays il applique par la force des politiques telles que "tant pis s’ils meurent sous les coups, on annoncera qu’ ils se sont suicidés." "salissez leur réputation, ruinez les financièrement, éliminez les physiquement." Il a contraint la machine de propagande étatique à répandre des calomnies contre le Falun Gong, à semer la terreur, la scission et la haine. Depuis trois ans, des centaines de millions de pratiquants de Falun Gong subissent la persécution sans raison, une centaine de milliers ont été envoyés dans des prisons, des camps de rééducation par le travail et des hôpitaux psychiatriques, des milliers de personnes sont persécutées à mort. Et cette persécution se poursuit. Encore récemment Jiang Zemin a donné l'ordre aux services de la police de tirer à vue sur ceux qu’ils prenaient à afficher des tracts de Falun Gong. Ce qui est encore plus incroyable, c'est que dans le contexte d’une aussi grave persécution, toutes les protestations pacifiques du Falun Gong sont qualifiées d’ "infraction à  la loi".

    Comme nous le comprenons tous, toute résistance pacifique pour protéger les droits humains fondamentaux est légitime, car c’est précisément dans le soutien de la justice que réside le pouvoir des lois. Où y a t-il une société civile qui tolère, sous sa loi, des bourreaux massacrant des populations innocentes et accusent les victimes d’ infraction à la loi lorsqu’elles réclament justice et disent la vérité.

    2. La haine et la terreur créées par les médias de Chine continentale a porté préjudice à la population chinoise

    En réalité, en Chine continentale les victimes dépassent de loin les dizaines de millions de familles directement opprimées et désunies. Dans cette lutte entre le bien et le mal, les médias de Chine continentale ont dégénéré jusqu’à être réduites à rien moins qu’un outil entre les mains d’un dictateur pour massacrer des innocents. Dans ces circonstances les victimes qui sont allés faire légalement appel aux institutions pour rapporter les faits réels sont traitées de criminelles, le peuple dans tout le pays est totalement privé du droit de connaître la vérité, doivent passivement subir l’incessant lavage de cerveau et la propagande mensongère qui nourrissent la peur et la haine envers le Falun Gong. Influencés et trompés par la propagande mensongère, des centaines de millions de chinois succombent à la tyrannie du dictateur, ils ont commis des fautes et même des crimes irréparables contre leurs voisins, leurs collègues, les membres de leurs familles. Les officiels du gouvernement, les fonctionnaires, les professeurs, les policiers, les gens de tous les métiers sont obligés de choisir entre leur conscience et la justice et leur vie, beaucoup trop d’entre eux ont choisi de se compromettre avec le mal pour protéger leurs intérêts immédiats.

     La persécution s'étend outremer, dans les sociétés libres

    La persécution de Jiang Zemin contre le Falun Gong a porté préjudice à tous les chinois qu’ils vivent en Chine ou à l’étranger. Comme un virus elle s'étend insidieusement aux pays démocratiques. Cette persécution vise non seulement des dizaines de millions de pratiquants de Falun Gong en Chine mais aussi toute personne dans le monde qui aime la paix, qui chérit la liberté de croire, et croit en la moralité sociale et l’autorité de la loi. C’est un avertissement particulièrement lugubre à la suite du récent refus d’entrer, opposé aux pratiquants de Falun Gong qui voulaient pacifiquement faire appel, dans des pays démocratiques, d’après des « listes noires » fournies par le régime de Jiang, et de l’ interférence et l’atteinte à la réputation des personnes qui pratiquent le Falun Gong par les consulats chinois à l’étranger. 

    3.       Les efforts pacifiques des pratiquants de Falun Gong du monde entier pour révéler la persécution et clarifier la vérité incarnent les principes de Vérité, Bienveillance, Tolérance. 

    Dans ces circonstances particulières, les pratiquants de Falun Gong du monde entier font tout leur possible pour que les populations et les gouvernements de chaque pays du monde comprennent la vérité de cette persécution et sa nature perverse. Allant de faire des pétitions à clarifier la vérité face à face, distribuer des tracts dans les rues, distribuer des journaux, solliciter des signatures, faire des marches SOS, suspendre des banderoles à Tiananmen et dans d’autres lieux publics, clarifier la vérité par l’Internet, la radio, le câble et le satellite TV, la ténacité et l’audace des pratiquants de Falun Gong percent le blocus de l’information du dictateur chinois. Depuis trois ans, toutes les actions des élèves de Falun Gong pour clarifier la vérité ont été pacifiques, raisonnables, justes et sans égoïsme. Elles ont permis de clarifier la réalité des faits, sauver des innocents et empêcher quelques individus au sein du gouvernement chinois de détruire la stabilité et le prestige de la Chine aux yeux de la communauté internationale, c’est non seulement préserver le droit des pratiquants de Falun Gong à exister et croire en Vérité Bienveillance Tolérance mais aussi le droit d’un encore plus grand nombre de gens à savoir la vérité. L’honnêteté, la gentillesse et l’altruisme des pratiquants de Falun Gong préservent la dignité de l’existence humaine, le droit de croire, et plus encore à travers leur comportement incarnent les principes de Vérité Bienveillance Tolérance, cette base de moralité communément respectée par toute l’humanité.

    Tout en attaquant les sites web du Falun Gong et essayant par tous les moyens d’interférer avec les diffusions radios et TV du Falun Gong, le gang de JIANG a impudemment défini ses attaques personnelles contre les pratiquants de Falun Gong et ses téméraires calomnies, insultes, et sanglants coups montés comme « fonctionnement quotidien de ses programmes et satellites » sa nature éhontée est effroyable. Alors où est la justice, où est l’autorité de la loi ? Et lorsque les médias d’état chargés de servir le peuple chinois sont détournés par le dictateur pour empoisonner les gens, lui servant d’outils pour persécuter et tuer des innocents, où sont les intérêts du peuple chinois . Où sont ses droits ? Dans ces circonstances particulières ; peu importe qui a intercepté les réseaux du câble et du satellite TV en Chine continentale pour diffuser la vérité sur le Falun Gong, leurs actions sont louables et justes, elles incarnent leur vertu, leur bonté, leur sagesse et leur courage. Face à la violente répression, leurs actions clarifient la vérité pacifiquement, rationnellement, aidant les innocents, protégeant et demandant le retour de la responsabilité sociale, de la moralité , de la justice et de la loi. Elles jouent aussi un rôle fondamental dans la protection des intérêts du pays, de la société et des ses citoyens en préservant la moralité humaine.

    5. Le groupe JIANG Zemin complote d’exploiter les médias pour semer la haine et persécuter le Falun Gong outremer

    N’arrivant plus à dissimuler les diffusions répétées des programmes du Falun Gong, afin de sauvegarder les intérêts personnels du dictateur, et se préparer à une campagne de calomnie contre le Falun Gong à l’étranger, les médias officiels en Chine continentale se démènent pour créer un effet médiatique autour de l’interception du satellite TV. Leur sinistre mais évidente intention est d’inciter à la haine et à l’hostilité contre le Falun Gong à l’étranger et d’interférer avec la découverte de la vérité à propos du Falun Gong. Au sein de cette absurde sottise, l’accusation curieusement uniforme des médias de Chine continentale et de ses fonctionnaires à l’étranger que le « Falun Gong outremer » a utilisé un « équipement coûteux » pour « émettre à partir de Hong Kong » est la bonne vieille méthode de propagande des médias chinois : détourner l’attention publique, embrouiller l’opinion publique, et inciter à la haine. Depuis la rétrocession de Hong Kong à la Chine continentale, JIANG s’est efforcé d’écarter le Falun Gong à Hong Kong. Comme il était prévisible, plusieurs journaux de langue chinoise financés par le gouvernement Chinois s’empressent actuellement de réponde à leur maître pour injurier à plaisir le Falun Gong et faire campagne pour l’institution d’une « loi » permettant d’interdire la présence du Falun Gong à Hong kong.

    6. Préserver ensemble le principe de Vérité Bienveillance Tolérance

    Tout cela sert de rappel aux pratiquants du Falun Gong qu’ils doivent continuer à clarifier la vérité d'une façon plus complète, plus approfondie, plus concrète. cela indique aussi que la persécution de JIANG Zemin à l'encontre du Falun Gong justifie la condamnation de chaque gouvernement et de chaque personne vertueuse, parce que loin de se corriger il intensifie de plus belle la persécution et fait tout ce qu’il peut pour empêcher la vérité de se savoir, même après les trois années de répression brutale qui aurait du depuis longtemps le convaincre qu’on ne peut pas changer le cœur de l’homme

    Bien entendu, dans une société civile, les médias ont la responsabilité de surveiller les actions du gouvernement. L’indépendance des médias et le droit des citoyens à l’information sont les intérêts majeurs des gens.  En Chine, les programmes TV sont supposés faire savoir les souffrances des gens et être le reflet de leurs opinions et de leurs revendications. Néanmoins, ils ont été utilisés comme porte paroles du dictateur, comme un moyen de le promouvoir de façon éhontée, et un outil pour calomnier méchamment des gens innocents. Dans de telles circonstances, celui qui interpose des documents clarifiant la vérité du Falun Dafa dans des programmes de TV par câble ou satellite restitue en fait aux gens leurs droit à l’information. Une telle action ne protège pas seulement la liberté de conviction et d’expression des pratiquants de Falun Dafa, mais aussi la liberté de conviction et d’expression de tout le peuple chinois, et en même temps, il protège la Constitution Chinoise et les Conventions Internationales qui reconnaissent ces droits.

    Ces trois dernières années, les pratiquants de Falun Dafa n’ont jamais eu de comportements violents dans cette brutale persécution menée par le dictateur avec l’aide de tout l’appareil d’état et de propagande. Le monde entier a pu voir leur paix intérieure et leur comportement civilisé. Tandis qu’ils maintiennent leur propres croyances et défendent la justice dans le monde humain, ils ont pratiqué Vérité, Bienveillance et Tolérance. Dans un proche futur, lorsque tout le peuple chinois pourra exercer les libertés d’expression et de conviction dans un environnement vraiment bienveillant et tolérant, ils se souviendront des immenses sacrifices désintéressés que font aujourd’hui les pratiquants de Falun Gong.

    Le 12 juillet 2002

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu