Avertir le modérateur

métal bois eau feu terre

  • Catastrophe et Renaissance de la culture traditionnelle chinoise - Partie 2

    Suite de: http://campsd-extermination-en-chine.20minutes-blogs.fr/archive/2008/12/14/catastrophe-et-renaissance-de-la-culture-traditionnelle-chin.html

    Pendant les premières périodes de cette civilisation humaine, les gens de toute nationalité et de tous pays croyaient dans les divinités. Chaque nationalité a une histoire ou une légende au sujet de l'origine de sa propre population. C'est sous la protection des dieux que l'humanité a survécu jusqu'à aujourd'hui. Les gens ont toujours traité les dieux, qui ont créé leurs vies, avec vénération et crainte. Bien que selon ces légendes et ces histoires, les dieux puissent être tout à fait différents, ils sont les créateurs de toutes les populations du monde. De même, les dieux ont initié les cultures de toutes les nationalités.

    chinese-goddess.jpg

    Selon la culture traditionnelle chinoise, chaque fois qu'un désastre naturel se produisait, en plus de prier pour les bénédictions des dieux, les gens se réexaminaient pour voir là où ils n'avaient pas bien fait. Même les empereurs "proclamaient leurs propres fautes". Les livres d'histoire ont enregistré que lorsque l'empereur ayant fondé la dynastie Shang, Cheng Tang, était au pouvoir, il y eut une longue période de sècheresse. En tant qu' empereur, il prit un bain, jeûna, et ensuite pria avec piété pour la pluie dans une forêt de mûrier. De même, il s'examina également profondément pour trouver ses erreurs commises en gouvernant le pays. En conséquence, il commença à pleuvoir. Cette tradition chinoise est observée encore aujourd'hui à Taiwan, où le président et les chefs des comtés et des villes vont dans les temples, brûlent de l'encens, et se mettent à genoux pour prier les dieux de bénir le peuple et la nation.

    En fait, ce n'est pas simplement une tradition chinoise. Cela a existé dans tous les endroits où les dieux veillent sur les gens, et tous ces endroits ont été témoins de miracles divins. En Géorgie, dans le sud-ouest des Etats-Unis, le 13 novembre 2007, le Gouverneur Sonny Perdue emmena les responsables administratifs et religieux, environ 250 personnes en tout, se rassembler dans un parc en dehors du bâtiment du gouvernement d'état, pour prier pour la pluie. Les coeurs sincères du gouverneur et des gens ont ému les cieux, et le soir du 14 novembre, une grande tempête a parcouru la région asséchée de la Géorgie. La Géorgie avait également eu une grande période de sécheresse en 1986. À ce moment-là le Gouverneur Joe Frank Harris a emmené les gens prier pour la pluie à l'église baptiste de la rue Roswell à Marietta. Finalement, la pluie tant attendue est tombée.

    Selon cette perspective, nous pouvons voir que les dieux sont bienveillants envers l'humanité, et que l'humanité devrait respecter les dieux. Les dieux protègent les gens sur une grande échelle. Les dieux ont imparti la culture à l'humanité pour deux raisons. La première est qu'à travers leur croyance dans les divinités, les gens peuvent suivre le Dharma ou le Tao pour retourner aux cieux par la cultivation. La deuxième est que ces cultures d'inspiration divine jouent le rôle de stabiliser la moralité, parce que les gens qui croient dans les divinités tendent à suivre les restrictions des divinités dans leurs paroles et leurs actions.

    2. Les principes de Yin-Yang et les cinq éléments sont au coeur de la culture traditionnelle chinoise

    La science antique chinoise visait directement le corps humain, les vies, l'espace-temps, et l'univers, et sa compréhension de tout dans l'univers était assez systématique. Elle comprenait la philosophie de l'"Unité du Ciel et de l'Humanité". S'agissant de l'étude du corps humain individuel, les anciens Chinois pensaient que le corps humain est un petit univers. Les anciens Chinois ont révélé l'influence et la fonction de l'espace-temps sur les vies humaines. De telles compréhensions étaient appliquées à la façon de gouverner le pays et d' établir des normes socialement acceptables.
    .
    La culture traditionnelle chinoise considérait le corps humain et l'univers comme des objets de recherche. Ce n'était pas comme la science Cinq Elements.JPGmoderne, qui doit se baser sur les instruments modernes pour gagner quelques compréhensions de l'univers. La recherche des anciens Chinois était plus directe et pouvait atteindre beaucoup plus de dimensions de l'univers. La recherche était non seulement plus holistique et systématique, mais aussi plus microscopique et macroscopique. En unissant leurs corps à l'univers, les anciens chercheurs chinois pouvaient étudier l'univers ou le corps humain directement. Leurs études étaient bien meilleures et plus exactement contrôlées, et ce qu'ils ont appris a complètement dépassé ce que les humains percevaient avec leurs sens. Les Chinois anciens n'ont pas eu besoin de compter sur les instruments externes, ils utilisaient entièrement leurs propres capacités spéciales. En plus, ceux qui possédaient de telles capacités spéciales étaient nés ainsi, et à leur naissance, ils apportaient avec eux les capacités les plus fondamentales et les plus délicates de l'univers. Aujourd'hui même, ceux qui se sont bien cultivés savent que ce qu'un pratiquant comprend dans un état "tranquille" ou tout autre état spécial est la science véritable, qui, si elle était apportée à l'époque actuelle, serait une science de la plus haute valeur. Alors, si les gens pouvaient résumer ce qu'ils ont compris, cela ne serait-il pas la science ? Naturellement, la volonté des dieux est également incluse dans ces découvertes. Ce n'est pas que l'homme peut faire ce qu'il souhaite. L'histoire du développement de l'humanité suit également des lois.

    Le Recueil de l'Alchimie interne de l'Empereur Jaune contient les mots suivants : "l'Empereur Jaune demanda à Qi Bo (l'historien de l'empereur) : ' Est-il juste que le ciel soit au-dessus et la terre au-dessous ?" Qi Bo répondit : 'la terre est au dessous de l'espèce humaine et existe dans un espace vide'. L'empereur demanda encore : 'Pourquoi est-ce ainsi' ? Qi Bo répondit : 'Parce que l'atmosphère la maintient'". Ainsi, il y a plusieurs milliers d'années, nos ancêtres chinois, à travers la 'cultivation', avaient déjà obtenu une vision intérieure de l'univers. Leur compréhension du corps humain, de la vie, de l'espace-temps, et de l'univers dépassait de loin ce que la science moderne connait.

    Dans la science moderne, la compréhension de Yin-Yang est bien moins complète et systématique que celle des anciens Chinois. Le symbole de Yin-Yang, qui est la représentation de Yin et de Yang dans le monde humain, a une signification philosophique profonde. En fait, pour les pratiquants, Yin-Yang comprend beaucoup de dimensions et est une manifestation du principe de l'univers. Dans le monde humain, la paire Yin et Yang couvre tout. En entrant profondément dans les racines de Yin Yang, les anciens ont constaté que Wu Ji (c'est-à-dire le pôle vide) créa Tai Ji (c'est-à-dire, le Taichi ou le pôle suprême), et Tai Ji se divisa encore en Yin et Yang. De cette façon, le processus d'origine de l'univers peut être décrit d'une manière hautement abstraite et précise. Dans une vision encore plus large, les cinq éléments et les huit diagrammes yinyang2.jpgpeuvent être employés pour décrire complètement les détails du développement de la matière, leur statut, leurs caractéristiques, et même leur futur. Ce sont les "cieux" et les dieux qui ont permis aux anciens Chinois de comprendre les rapports essentiels existant dans l'univers, la nature, la société, et le corps humain, et de le résumer ensuite dans une pensée humaine. Les dieux ont doté les gens d'une telle capacité de pensée de sorte que l'humanité puisse être en bonne harmonie avec l'univers. Après avoir créé l'humanité, les dieux ont continué d'enrichir les capacités de penser des gens, ce qui constitue une partie du mécanisme de l'univers.

    Le principe des cinq éléments ne fait pas qu'expliquer plus largement Yin Yang. C'est une expression systématique de la matière, de ses équilibres et de ses restrictions. Le principe a été également employé pour expliquer les origines de la matière et de l'univers, et leurs interactions. La science moderne a maintenant acquis une compréhension sur la composition de l'univers et de la matière, et sa compréhension des molécules, des atomes, des électrons, des protons -- jusqu'aux quarks et neutrinos, y compris le Tableau Périodique des Eléments détaillé. Cependant, la science chinoise traditionnelle n'a employé que les "cinq éléments" pour expliquer la composition de l'univers. Elle nous indique que les cinq éléments constituent tout dans l'univers. Les cinq éléments, c'est-à-dire le métal, l'eau, le bois, le feu et la terre, comprennent les caractéristiques de toute la matière. Les anciens Chinois purs et peu sophistiqués étaient très perspicaces. Plus ils montraient leurs natures innées, plus perspicaces ils sont devenus. Dans la communauté des pratiquants, on dit qu'ils ont de très bonnes qualités innées.

     

    Tiré de http://www.fr.clearharmony.net/

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu