Avertir le modérateur

lucratif

  • La censure de l’Internet est une industrie lucrative en Chine

    Chine, censeur, censure, courrier international, internet, microblogg, réseaux sociaux, lucratif

    Photo tirée de: La censure chinoise, comment çà marche ?

    Tomber sur le message «cette page ne peut pas être affichée» est chose courante pour les internautes chinois qui naviguent sur Internet. Cela signifie souvent que le contenu a été supprimé par la censure d’Internet. Cette pratique est connue sous l’appellation «suppression de messages» et un récent compte rendu interne a révélé à quel point l’industrie de la suppression est florissante.

    Selon un rapport publié le 18 février dans le Century Weekly de Pékin, comme la plupart des choses qui se passent en Chine, la pratique équivoque de la suppression des messages touche à la fois le monde des affaires et la bureaucratie. Elle est contrôlée par des compagnies de relations publiques, des gérants de sites et des fonctionnaires du Parti en charge de la surveillance de l’Internet.

    Aussi connu sous le nom de «compagnies de la crise pour les relations publiques sur Internet» les sociétés  de «suppression de messages» servent aussi bien les entreprises privées que les fonctionnaires. Une de ces sociétés, la Beijing Qihang Internet Public Relations, explique sur son site que certains messages en ligne doivent être supprimés parce que «de nombreuses entreprises bien connues dépensent de grosses sommes pour créer leur image de marque. Si elles ne font rien pour supprimer les articles négatifs, elles pourraient faire face à une crise fatale».

    La Beijing Qihang est en mesure de supprimer tout article que l’on peut trouver en utilisant Baidu, le moteur de recherche le plus important en Chine, ainsi que des captures d’écran des pages dérangeantes mises en mémoire-cache stockées sur les serveurs de Baidu.

    Selon le Century Weekly, le coût de la suppression d’un article peut s’élever à quelques dizaines de milliers  de yuans (1.236 eurso), tandis que le blocage d’un terme de recherche peut coûter jusqu’à 1 million de yuans (123.491 euros).

    Toutefois, en tenant compte que de nombreux internautes anonymes se servent  maintenant d’Internet pour signaler les actes de corruption, les fonctionnaires chinois sont devenus les principaux clients de ces entreprises de censure.

    La société de nettoyage Internet Yage Time Advertising a avoué dans un rapport que 60% de ses revenus provenaient de fonctionnaires de petites et moyennes villes, la plupart étant des chefs de police et des gouverneurs de cantons.

    Gu Tengda, le fondateur de Yage Time aurait dit à ses vendeurs au cours d’une session de formation: «Chacune de vos transactions commerciales devraient valoir au moins 500.000 yuans (61.808 euros)». Un ancien haut responsable a révélé que la compagnie avait réalisé un profit de 50 millions de yuans (6.180 839 euros) en 2011.

    M. Zhang, un employé d’une entreprise dans le même secteur, la 306 Internet Brand Consulting, a déclaré lors d’un entretien avec le Chinese International Business Times que cette compagnie  offre à ses clients des services à long terme. Comme il l’a expliqué: «Les prix dépendent de la difficulté du travail. Ce n’est pas difficile de supprimer les informations sur la plupart des sites d’information, mais la suppression d’information ou de messages sur des sites ou des forums financiers coûte souvent plus cher. Nous offrons également le  service pour modifier le contenu des informations originales et mettre une information positive sur nos clients».

    Selon M. Zhang, l’industrie de «suppression de messages» a commencé à prospérer en 2007 et a  atteint son sommet en 2010, mais connaît maintenant un ralentissement. «Cette industrie est toujours rentable. Elle est vraiment lucrative dans les grandes villes comme Pékin, Shanghai, Shenzhen et Guangzhou. Cependant, son marché est également prometteur dans les villes petites et moyennes.»

    Tiré de: http://www.epochtimes.fr/front/13/3/4/n3507990.htm

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu