Avertir le modérateur

loi chinoise

  • Ai Weiwei: volé par le régime chinois

    Ai Weiwei a précisé: «En tant que citoyen, mon innocence est liée à l’innocence du pays. Nous ne faisons pas cela uniquement pour nous, nous pensons que la procédure légale doit être juste, elle doit être transparente et juste. C’est la seule façon de voir de l'espoir dans ce pays». (NTD)
    Ai Weiwei a précisé: «En tant que citoyen, mon innocence est liée à l’innocence du pays. Nous ne faisons pas cela uniquement pour nous, nous pensons que la procédure légale doit être juste, elle doit être transparente et juste. C’est la seule façon de voir de l'espoir dans ce pays». (NTD)

    L’artiste chinois Ai Weiwei revient sur le devant de la scène. Mercredi 9 novembre 2011, il a accordé sa première interview filmée depuis son arrestation en juin dernier.

    Ai Weiwei a déclaré: «Il y a six mois, j'ai été plus ou moins pris en otage. Aujourd'hui, je paye la rançon, avec le sentiment d’avoir été volé. Vous me comprenez, dépouillé de façon officielle».

    La rançon dont il parle est une amende de 1,7 million d'euros que le régime chinois lui a ordonné de payer comme arriérés d’impôts. L'artiste a eu un peu plus d’une semaine pour trouver l’argent.

    Mais le régime chinois n'avait pas prévu l’incroyable affluence de soutiens reçus par Ai Weiwei. Des dizaines de milliers de personnes lui ont versé de l’argent. Certains ont même apporté leur contribution en pliant les billets de banque en forme d’avion qu'ils ont fait voler chez Ai Weiwei.

    Ai Weiwei souhaite rembourser toutes les personnes qui lui ont envoyé de l’argent.

    En payant cette amende, Ai Weiwei espère pouvoir faire appel pour cette affaire, qu’il considère comme une ruse pour masquer la raison réelle de ses 81 jours de détention en juin dernier. En réalité, le régime veut faire taire le critique le plus virulent du pays.

    Ai Weiwei a précisé: «En tant que citoyen, mon innocence est liée à l’innocence du pays. Nous ne faisons pas cela uniquement pour nous, nous pensons que la procédure légale doit être juste, elle doit être transparente et juste. C’est la seule façon de voir de l'espoir dans ce pays».

    Selon la loi chinoise, Ai Weiwei peut désormais prétendre à une révision administrative de son dossier. Il devrait encore verser un peu plus de 740.000 euros. Mais selon l'artiste, honorer cette somme reviendrait à avouer sa culpabilité. Pour l’instant, la balle est dans le camp du régime chinois.

    Tiré de: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Chine-/-Asie/Ai-Weiwei-Vole-par-le-regime-chinois.html

  • Des citoyens chinois arrêtés devant la chaîne de télévision étatique CCTV

    Le Parti communiste chinois a déclaré le 4 décembre "Journée du Contentieux", une journée désignée afin de promouvoir l'autorité de la loi.

    Ainsi ce jour, plus d'un millier de citoyens chinois se sont rendus à la Télévision Centrale Chinoise, chaîne publique d'état, afin de participer à un programme de consultation juridique. Les personnes venues pour défendre leurs cas espéraient rencontrer des journalistes afin d'exposer leurs revendications.  

    Au lieu de cela, ils ont fait face à la police et à des bus prêts à les arrêter. Les bus les ont emmenés à un centre dans une banlieue retirée de Beijing.

    La Grande Époque a interviewé l'un des personnes désirant faire appel ; Wu Tianli. Wu a dit: "Beaucoup de personnes désirant faire appel sont venues, mais ils ont été immédiatement arrêtés dès leur arrivée. Beaucoup de policiers enregistraient l'évènement, et près de 300 autres personnes en voyant la situation ne se sont pas approchés."

    Reportage à voir sur:

    http://english.ntdtv.com/?c=262&a=6407

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu