Avertir le modérateur

lin biao

  • Un nouveau livre révèle comment le Parti communiste altère l’histoire de Chine

    incident, Lin Biao, Chine, Xi Jinping, Mao Zedong, parti communiste

    Nouvelle «patate chaude» politique dans le giron de l’actuel chef de l’État Xi Jinping avec la parution d’un livre à Hong Kong qui conteste la version du Parti communiste sur son passé.

    En 1971, le vice-président de Mao Zedong, Lin Biao a péri dans un accident d’avion suspect alors qu’il survolait le désert de Mongolie. Lin avait été confirmé en tant que prochain chef du Parti, mais selon  Mao, l’avion de Lin aurait manqué de carburant, alors que celui-ci essayait de faire défection vers l’Union soviétique après un coup d’État manqué. Mao  a ensuite condamné Lin comme un traître et contre-révolutionnaire – le reste, dit-on, appartient à l’histoire.

    Mais un nouveau livre affirme le contraire. Intitulé Une rétrospective sur l’incident de Lin Biao: Faits et Corrections, les révélations ont été écrites par Bao Pu, le fils de Bao Tong, qui était le secrétaire politique du chef du Parti réformiste de Zhao Ziyang, un autre fonctionnaire de haut niveau, lâché  par la suite par les camarades du Parti pour avoir essayé de se réconcilier avec les étudiants protestataires avant le massacre de la place Tiananmen.

    Les faits et rectifications apportés par le livre forment un contraste saisissant avec le deuxième volume d’un tome publié il y a deux ans, appelé Histoire du Parti communiste chinois, qui couvre la période allant de 1949 à1978. Édité en partie par Xi Jinping lui-même, le travail suit la ligne du Parti, selon laquelle, Lin aurait tenté d’assassiner Mao avec l’intention d’établir un nouveau gouvernement dans le sud de la Chine.

    Le nouveau livre, cependant, propose de nombreux éléments de preuve niant la conspiration de Lin Biao contre le Parti, notamment des lettres écrites à la main par sa fille Lin Douou, des documents des quatre principaux généraux de Lin et les essais de quatre experts chinois en charge des témoignages des officiers de l’armée.

    Selon une information du 5 mai dans le journal britannique The Sunday Times, ces révélations minent la crédibilité de Xi Jinping, et montrent comment l’histoire chinoise est réécrite en fonction de la ligne du Parti.

    «Xi Jinping est un maoïste», a déclaré Bao Pu, l’auteur du livre au Times. Selon lui Xi est «le cerveau» du  récent volume de propagande.

    L’introduction du livre a été rédigée par l’expert sur la Chine Roderick Mac Farquhar à Harvard, qui pense que Lin est en vérité tombé dans un des pièges de Mao.

    Il pense que Mao avait peur de l’emprise de Lin sur l’armée, et le fait de  poursuivre des intrigues contre lui, aurait conduit à la tentative de fuite tragique de Lin et de sa famille.

    «Pourquoi Lin aurait-il eu besoin de prendre des mesures si extrêmes, avec son nom inscrit dans la constitution du Parti en tant que prince héritier, et quatorze ans de moins que le président de 14 ans, il  pouvait s’attendre à lui succéder peu de temps après?»

    Tiré de:«L’incident Lin Biao» revient hanter Pékin

    http://www.epochtimes.fr/front/13/5/12/n3508332.htm

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu