Avertir le modérateur

les trois principes de falun dafa

  • Une ancienne médaillée Olympique s’exprime sur le Falun Gong

     

    janbecker.jpgJe pratique le Falun Dafa depuis plus de dix ans. J'ai commencé par être attirée par les exercices qui, bien que très doux, ont une énergie étonnante.

    Je n'ai commencé à lire Zhuan Falun, écrit par M. Li Hongzhi, que trois mois plus tard. Les enseignements ont répondu à de nombreuses questions que j'avais sur la vie et l'univers. Aujourd'hui, avec les années, je suis stupéfaite des changements tant physiques que mentaux que je constate chez moi.

    Faire la méditation, les exercices, et suivre les trois principes de Falun Dafa, à savoir  Authenticité, Compassion, Tolérance, m'ont donné l'opportunité de m'améliorer personnellement et j'ai été capable de les appliquer à la fois dans ma vie quotidienne et dans mon travail de directrice des ressources humaines.

    Avant de commencer la pratique, j'étais traitée par un grand hôpital de Melbourne pour un grave problème respiratoire, une forme de tuberculose pulmonaire. La maladie n'était pas contagieuse, mais considérée comme fatale et je me voyais décliner progressivement. Après six mois de pratique de Falun Dafa, j'ai décidé de mettre toute ma foi dans la pratique et je n'ai pas eu besoin de revoir de médecin depuis – pour quoi que ce soit!

    Mon patron, avec qui j'ai travaillé pendant 17 ans, a été d'un soutien extraordinaire. Il m'a dit que bien qu'ayant été formé en sciences physiques, il pouvait voir que quelque chose d'extrêmement positif m'était arrivé par le biais de la métaphysique.

    Personne, y compris ma famille et mes amis, ne s'attendait à ce que je sois encore vivante aujourd'hui. Personnellement, je me sens dix ans plus jeune que lorsque j'ai commencé le Falun Dafa. Mon niveau d'énergie et mon enthousiasme pour la vie ont complètement changé.

    Les gens autour de moi soutiennent Dafa parce qu'ils peuvent voir que je suis en meilleure santé et plus attentionnée aussi.

    Place Tiananmen

    Six mois après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa, la Chine a interdit la pratique et la terrible persécution des pratiquants en Chine a commencé. Pour montrer mon soutien, en particulier en tant qu'occidentale, j'ai décidé avec huit autres Australiens, d'aller en Chine en 2002 pour soutenir les pratiquants chinois face à ce qui leur arrivait.

    Je pensais qu'en tant qu'ancienne médaillée olympique, je pouvais avoir un certain impact par le biais des médias, en informant le reste du monde sur ce qui leur était caché. Pouvoir crier sur la Place Tiananmen plusieurs fois du fond du cœur que le Falun Dafa est bon a été pour moi un véritable honneur. Je savais que cela faisait partie de mon chemin et n'ai pas éprouvé la moindre peur.

    Les Jeux Olympiques de Pékin

    La Chine a promis de changer si elle obtenait les Jeux Olympiques en 2008 et j'ai vu une grande opportunité pour le Comité international olympique de rendre cela possible. Au lieu de cela, ils sont allés contre les principes de la Charte et du code éthique olympique. A mes yeux, et je suis sûre que je ne suis pas la seule à penser ainsi, les Jeux Olympiques ont été diminués et j'ai honte de tout ce qui est arrivé.

    A cause des Jeux Olympiques il y a tant de cruauté et de bouleversements qui ont frappé la population chinoise. Même aujourd'hui, il y a encore des pratiquants du Falun Gong et d'autres personnes oeuvrant pour les droits de l'homme en Chine qui sont emprisonnés à cause des Jeux Olympiques. Les médias internationaux n'ont pas fait grand chose sur le sujet.

    Nous, en tant qu'êtres humains, devons considérer ce qui est le plus important dans la vie. Pour moi, le caractère sacré de la vie et le respect de la dignité humaine passent avant tout, y compris le commerce, le profit et le sport, même au niveau olympique.

    Personnellement, je suis dégoûtée par ce qui se passe et j'espère sincèrement que le monde pourra s'unir pour mettre fin à la persécution de cette belle et bénéfique pratique.

    Jan Becker médaillée olympique

    Jan Becker a concouru pour l'Australie aux Jeux Olympiques de Tokyo en 1964, en tant que membre de l'équipe de relais libre qui a remporté la médaille d'argent. Elle est mère de trois enfants, six fois grand-mère et travaille pour une grosse entreprise d'ingénierie à Melbourne. Elle pratique Falun Gong depuis 1998 et a été brièvement arrêtée en Chine en 2002 lorsqu'elle s'est rendue Place Tiananmen pour manifester contre la persécution. Mme Becker était ambassadrice de l'Australie au lancement de la Torche des Droits de l'Homme à Athènes en 2008 et reste engagée pour mettre fin aux abus des droits de l'homme en Chine.

    Tiré de La Grande Epoque : http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Opinion/Une-ancienne-medaillee-Olympique-sexprime-sur-le-Falun-Gong.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu