Avertir le modérateur

les ouïghours

  • «C’est l’intérêt du régime chinois d’aller dans la voie de la réforme et de la paix»

    Paris, le 4 novembre 2010. Jean Marc Brûlé (G) s'exprime à propos de la venue du président Hu Jintao en France ( The Epoch Times)
    Paris, le 4 novembre 2010. Jean Marc Brûlé (G) s'exprime à propos de la venue du président Hu Jintao en France ( The Epoch Times)

    A l’occasion du passage de Hu Jintao en France, une manifestation pour la promotion des droits de l’homme et de la démocratie a eu lieu le 4 novembre 2010 sur le parvis des droits de l’homme du Trocadéro. A cet occasion, l’ensemble des peuples opprimés par le régime chinois étaient présents ainsi qu’Amnesty international et Jean Marc Brûlé, Conseiller régional d’Ile de France et président de la Commission Asie des Verts.


    Parmi les manifestants présents pour le Tibet, les ouïghours, la Birmanie et le Vietnam, les défenseurs du Falun Gong ont voulu envoyé un message aux gouvernements français et chinois pour stopper la persécution qu’il subisse en Chine aujourd’hui et traduire en justice les responsables de cette répression brutale. Jean Marc Brûlé, secrétaire national adjoint des verts et conseiller régional d’Ile de France, a profité de cette occasion pour apporter publiquement le soutien des Verts et du Conseil Régional d’Ile de France à la cause du Falun Gong.


    « Aujourd’hui nous manifestons à l’occasion de la venue de Hu Jintao en France. Nous voulons lui dire que son intérêt pour la Chine et pour le peuple chinois, c’est de trouver le chemin de la paix, des droits de l’homme et  l’harmonie. Parce que cela nécessaire pour une Chine qui du point de vue social, économique et géo-diplomatique est en danger d’implosion. C’est dans l’intérêt du régime chinois d’aller vers la voie de la réforme et de la paix, c’est à eux d’être responsable pour l’ensemble de leur peuple. Ils devraient traiter différemment la cause tibétaine, la cause des droits de l’homme en Chine et particulièrement d’arrêter la persécution du Falun Gong en Chine. Parce que le Falun Gong ne revendique rien d’autre que de pouvoir vivre, méditer et exister en paix, et ne menace en aucune manière la stabilité de la société chinoise, bien au contraire, il apporte sa contribution dans la paix sociale. C’est une erreur profonde de tactique de la part du régime chinois. Ce n’est pas son intérêt, il ferait mieux au contraire de traiter les tibétains, les ouïghours et tous les chinois comme des amis plutôt que comme des ennemis. »

    « Je suis content d’apporter notre soutien contre la persécution du Falun Gong en Chine, qui regroupe 100 millions de personnes, persécutés comme rarement un mouvement a été persécuté en Chine avec des tortures, des exactions, des emprisonnements, des assassinats, des prélèvements d’organes et toutes sortes de sévices et de poursuites dramatiques. Depuis de nombreuses années le mouvement écologiste des verts et moi-même apportons notre soutien à votre cause. Sachez que tant que vous vous exprimez, nous sommes à vos côtés, citoyens français pour vous soutenir et pour porter de façon plus large vos revendications et votre combat. Citoyens français mais aussi dirigeants politiques, élus de la nation. Votre mouvement ne s’éteindra jamais et nous pouvons être convaincu que quand un mouvement ne s’arrête jamais de s’exprimer, de combattre, c’est la victoire qui arrive au bout. La victoire de l’harmonie, la victoire de la non violence et la victoire de la paix. C’est ce que nous souhaitons pour l’ensemble des chinois et des dirigeants chinois, qui sont actuellement dans le conflit, la violence et dans les volontés d’éradication et de persécution. » a t’il ajouté.

    Le Conseiller Régional s’est également exprimé à propos de la politique de la diplomatie française :
    « Il ne faut pas considérer le combat pour les droits de l’homme en Chine comme étant opposé aux questions économiques, c’est même le contraire. Le peuple chinois, la culture chinoise a tendance à respecter que des gens qui savent se respecter eux-mêmes. Tant que les dirigeants français considèreront qu’il faut être le plus soumis et le plus invisible possible pour espérer gagner des marchés commerciaux, économiques, ils font une erreur non seulement tactique, mais  morale et géopolitique. Le président Sarkozy et la diplomatie française font une erreur colossale depuis de nombreuses années. On espérait après une certaine capacité de compromission du président Chirac avec le gouvernement chinois, un peu plus de vitalité de la diplomatie française. On constate que pour l’instant c’est encore pire. Nous espérons que la voie de la raison l’emportera, c’est pour cela que les élus et dirigeants politiques que nous sommes ne cesseront d’être persévérants sur cette question, pour qu’un jour la diplomatie française soit à l’honneur des différentes causes que vous portez aujourd’hui. »

    Paris, le 4 novembre 2010. Manifestation sur la parivs des droits de l'homme du Trocadéro

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu