Avertir le modérateur

les artistes de shen yun

  • 'Je ne peux tout simplement pas imaginer qu’ils puissent montrer quelque chose de mieux dans le futur '

    dresden 18 04 10.jpg

    Mme. Lange a été stupéfaite par ce qu’elle a vu se déployer devant ses yeux. (Alexander Hamrle/The Epoch Times)

    DRESDE—Manja Lange, directrice de projet à l’agence de publicité Werbeagentur WMA, a été stupéfaite par ce qu’elle a vu se déployer devant ses yeux durant la représentation de Shen Yun au Kulturpalast de Dresde.


    Bien qu’ayant déjà entendu parler du spectacle l’année dernière, elle avait alors d’autres engagements et s’était jurée de venir le voir cette fois-ci.

    "J’étais impatiente de voir ce spectacle, et sans aucun doute j’informerai autour de moi de ce que j’ai vu et encouragerai les gens à ne pas le manquer, " a-t-elle dit avec enthousiasme.


    Le public a autant aimé le spectacle que Mme Lange et l’a montré par des tonnerres d’applaudissements tout du long, trois rappels de rideau et une standing ovation à la fin. Quand le public allemand aime beaucoup un spectacle, il le montre en sifflant et par de retentissants « Bravos » pour honorer les artistes. Et les interprètes de Shen Yun ont été gratifiés par toutes sortes d’expressions d’admiration.


    "J’ai été profondément impressionnée. Il y avait tant de scènes différentes et je dois admettre que c’était encore plus beau que ce à quoi je m’attendais," ont été les premiers commentaires spontanés de Mme Lange.


    "Le spectacle est très impressionnant, y compris les paysages sur toile de fond et les costumes et les danses. Les artistes doivent beaucoup s’être entraînés. On sent qu’il doit avoir fallu beaucoup d’efforts pour réaliser ce genre de spectacle.


    Mme. Lange faisait allusion à la toile de fond à la pointe de la technologie, déployant des paysages de Chine accompagnant chaque scène, et donnant l’impression d’y être.


    Elle a été profondément touchée par ce qu’elle a appelé : " Les scènes politiques m’ont laissé une impression durable. Elles étaient très dramatiques. Mais j’ai aussi beaucoup aimé la danse Dans un village Miao.


    En mentionnant les scènes politiques, elle faisait allusion à Rien ne peut entraver le chemin sacré et Étonnante conviction, qui parle de la persécution par le Parti communiste chinois, d’un groupe de bonnes personnes adhérant à la pratique spirituelle Falun Gong dans la Chine actuelle.

    Les artistes avaient des costumes éblouissants : « qui étaient si frappants. Qui aurait pu croire qu’il y avait autant de sortes de différents costumes ?  Certains paraissaient même un petit peu mongoles.”


    Elle était particulièrement impressionnée par les costumes de Dans un village Miao, un des plus anciens groupes ethniques de la Chine. Les Miao sont connus pour leurs coiffes élaborées et leurs ornements en argent. Les clochettes qui tintent et les jupes plissées combinent son et couleur tandis que les interprètes jouent leur danse folklorique distinctive.


    "J’ai été stupéfaite qu’elles puissent se déplacer avec autant d’aise en dépit des costumes dans la danse Miao. Ils paraissaient très lourds... du moins certains d’entre eux."


    D’autres scènes étaient tout autant impressionnantes aux yeux de Mme Lange, telles que la danse Soie fluide, favorite de la danse classique chinoise.

    "Ce qui m’a particulièrement impressionné est le tissu de cette danse, celle où les jeunes filles portaient les écharpes vertes. C’était impressionnant."


    "Globalement, la chorégraphie était remarquable. Je ne connais pas grand chose de l’histoire chinoise, en particulier s’agissant d’un pays ayant 5000 ans d’histoire. Tout était bien expliqué et les scènes très appropriées. Tout était si harmonieux. Comment imaginer qu’ils puissent faire quelque chose de mieux dans le futur.."


    L’orchestre Shen Yun, accentuant l’atmosphère avec ses instruments occidentaux et orientaux a fait l’unanimité de tous ceux qui ont partagé leurs impressions du spectacle.


    "L’orchestre était très impressionnant. Je n’aurais jamais imaginé un son aussi juste, aussi parfait. C’était fantastique, en particulier les instruments chinois. " “La musique chinoise est très rythmique, très tendre et harmonieuse. Je la qualifierai de musique inspirée. C’était magnifique. »a-t-elle ajouté.


    Puis revenant à la toile de fond: “J’ai été impressionnée. J’avais lu quelque chose à se sujet mais ne pouvais en imaginer l’effet. J’ai trouvé cela vraiment beau. Ça m’a aidée à me concentrer sur les danses, c’était en parfaite correspondance avec l’ensemble et s’harmonisait avec tout y compris les costumes, et à la perfection. "


    Revenant aux scènes évoquant l’époque actuelle, elle a conclu en disant : “Je suis heureuse que vous ayez choisi cette forme pour faire prendre conscience de la persécution."


    D’après un reportage d’ Alexander M. Hamrle.

    source anglaise disponible à :
    http://www.theepochtimes.com/n2/content/view/33526/

    Après deux représentations à Vienne à 15 et 19h30 le 17 avril, Shen Yun Performing Arts est attendu à Paris les 24 et 25 avril. Pour davantage d’information sur la tournée, veuillez visiter : ShenYunPerformingArts.org


    Tiré de: http://www.fr.clearharmony.net/articles/201004/50681.html

  • Un magistrat de Kaohsiung au bord des larmes

    Yang Chiu-Hsing, magistrat du comté de Kaohsiung au spectacle de Shen Yun Performing Arts New York Company au Kaohsiung County Labor Recreation Center le soir du 11 avril 2010. (Photo NTDTV)
    Yang Chiu-Hsing, magistrat du comté de Kaohsiung au spectacle de Shen Yun Performing Arts New York Company au Kaohsiung County Labor Recreation Center le soir du 11 avril 2010. (Photo NTDTV)

    KAOHSIUNG, Taiwan – La Shen Yun Performing Arts New York Company a présenté son spectacle le 11 avril au Kaohsiung County Labor Recreation Center. Le magistrat du comté de Kaohsing, Yang Chiu-Hsing, présent ce soir là était au bord des larmes.

    « J'ai déjà vu le spectacle plusieurs fois dans le passé», a-t-il dit. «Je le trouve vraiment extraordinaire! J'ai été en particulier au bord des larmes en voyant les danses Une conviction étonnante et Rien ne peut entraver le chemin sacré».

    Les deux danses évoquent l’actuelle persécution du Falun Gong en Chine suscitant l'émotion parmi le public qui assiste à l’arrestation de personnes innocentes qui suivent cette ancienne discipline spirituelle.

    Le public a fait entendre des applaudissements retentissant tout au long du spectacle, profondément fasciné par la parfaite illustration de la culture chinoise d'inspiration divine.

    «J'ai vu quantité de spectacles. Au début, je ne pensais voir que la première partie aujourd'hui, mais finalement je suis resté jusqu’au bout, parce c’était vraiment magnifique», a déclaré le magistrat. «Non seulement la voix de Hong Ming était puissante et bouleversante, mais les paroles étaient pleines de sens. En conséquence, après avoir chanté la première chanson, le public a ardemment demandé encore une chanson, et je n'ai pu m'empêcher de me lever et d'applaudir des deux mains avec enthousiasme», s’est-il exclamé.

    Comme la promotion des activités artistiques est l'une des principales activités de son administration, Yang Chiu-Hsing a déclaré: «J'attache beaucoup d'importance à la promotion des arts et des sciences humaines, et c’est devenu l'une des tâches principales de notre administration».

    «Nous avons accompli d'importantes réalisations dans ce domaine. Je suis spécialement venu pour voir le spectacle Shen Yun aujourd'hui. J'ai assisté à deux représentations consécutives de Shen Yun. C’est remarquable et très beau. La danse était incroyablement belle. Il présente la culture classique traditionnelle. C’était si beau que j'ai été profondément touché».

    Yang Chiu-Hsing a ajouté: «En particulier, en voyant l'illustration artistique du scénario dépeignant la croyance indéfectible de certains pratiquants de Falun Gong tout en étant réprimés, j'ai été tellement bouleversé que les larmes me sont montées aux yeux».

    «Par conséquent, je pense qu'une si superbe performance doit être très populaire lors des tournées mondiales. Je tiens à exprimer ma reconnaissance à Shen Yun de s'être produit à Kaohsiung, permettant aux résidents de cette commune d'avoir l'occasion d'apprécier le spectacle. Il est vraiment grandiose».

    Yang Chiu-Hsing a partagé son bonheur et sa joie après avoir vu le spectacle.

    Il a dit: «Les programmes de chant de Shen Yun étaient vraiment grandioses y compris les chants interprétés par la soprano et le ténor, qui m'ont profondément touché. J'ai aussi apprécié les paroles à connotation religieuse. ‘Tranquillement je regarde ce monde turbulent’, ‘Comme c’était douloureux d'attendre le jour sacré ....’ Wow! C'était vraiment très touchant».

    «Ils étaient vraiment merveilleux. Je les ai beaucoup aimés. Les danses étaient aussi fantastiques. Le programme de Wu Song combat le tigre était en effet merveilleux».

    «J'ai vraiment beaucoup aimé. Les danses Hospitalité mongole et Danse de prière tibétaine étaient aussi étonnantes. J'ai été tellement éveillé par les danses».

    «Lorsque l'on compare les Tibétains qui vivaient sur le plateau tibétain dans le passé, [je trouve qu’] ils étaient vraiment beaucoup plus chanceux que nous, car ils pouvaient apprécier les arts et la danse librement, et vivaient une vie très naturelle et paisible».

    «Vivant dans le monde ordinaire, nous luttons chaque jour sous une pression énorme. Notre [condition]  matérielle s’améliore, mais elle ne nous apporte pas le vrai bonheur. Dans l'ensemble, j'ai été très touché par le spectacle».

    Kaohsiung est en train de construire le National Kaohsiung Performing Arts Center et le Dadong Arts and Culture Park, qui seront les plus grands établissements d'art de Taiwan, a dit Yang Chiu-Hsing.

    Le Dadong Arts and Culture Park devrait être achevé sous peu. «J'espère qu'un si splendide groupe d'arts de la scène [Shen Yun] pourra se produire dans le comté de Kaohsiung dans le futur».

    Shen Yun Performing Arts New York Company est l'une des trois compagnies actuellement en tournée mondiale 2010 pour 400 présentations de son spectacle dans plus de 100 villes. La compagnie est attendue à Paris les 24 et 25 avril. Pour en savoir plus: http://fr.shenyunperformingarts.org/

    Tiré de: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Shen-Yun-Performing-Arts/Un-magistrat-de-Kaohsiung-au-bord-des-larmes.html

  • Une députée suédoise : "Shen Yun vous donne à réflêchir"

    La députée conservatrice Yvonne Andersson. (Hans Bengtsson/The Epoch Times)


    LINKÖPING, Suède—Comme beaucoup d'autres suédois, la députée conservatrice Yvonne Andersson a visité la Chine. Pourtant, elle a dit qu'étant là-bas elle n'avait jamais pu voir le genre de culture traditionnelle que Shen Yun a présenté au Konsert & Kongress à Linköping le jeudi 8 avril. Elle a trouvé que la visite de la compagnie dans sa ville natale était une bonne opportunité d'en apprendre davantage.


    "Je pense que c'est formidable qu'ils aient pu venir ici et nous montrer cela. Je suis immensément impressionnée par la danse, la mystique,la coopération sur scène et la joie dans la façon dont ils s'expriment." a dit Mme Andersson.


    En tant que femme politique, elle se voue à améliorer la société et veut que chacun puisse apprécier les expressions culturelles et sentir que leur vie a un sens, qui qu'on soit et quelle que soit sa position.


    "Le message de ce spectacle, je trouve, est que nous devrions réfléchir à la signification de la vie. Que ce soit les chants ou la danse, tout incitait à la réflexion, pour nous spectateurs."


    Lors de ses voyages en Chine, Mme Andersson a soulevé la question des droits de l'homme et des libertés et elle a souligné l'importance de la liberté d'expression. Elle a dit qu'elle trouvait triste que l'expression culturelle que représente Shen Yun ne soit pas chérie en Chine continentale


    "C'est un honte, parce que ceci est une source merveilleuse de bien être et de sens. A travers ce spectacle, nous avons une chance d'explorer de nombreuses questions importantes dans la vie"


    Une des questions à laquelle elle réfléchissait était celle posée dans la dernière chanson, "Une seule pensée", interprétée par le ténor Yuan Qu. Mme. Andersson a senti qu'elle contenait un message puissant pour les gens d'aujourd'hui. Sa propre interprétation étant que la chanson indique que vous n'avez qu'une seule chance.


    "Vous n'avez une vie sur cette terre, qu'une fois. Comment utiliser cette opportunité c'est votre propre choix. Le choix entre mener une vie constructive et pleine de sens ou de vous laisser piéger par le stress,la course permanente, et la misère spirituelle.


    "J'ai choisi l'aspect positif!" a dit Mme Andersson en riant : "Je mène une vie proche de ces questions. Je trouve cela enthousiasmant et ça donne une signification à la vie."


    La représentation terminait aussi la visite 2010 réussie de Shen Yun en Suède. La prochaine étape de la Tournée européenne est Oslo, capitale de la Norvège,où des représentations sont programmées les 10 et 11 avril. La Compagnie est attendu à Paris les 24 et 25 avril.


    Shen Yun Performing Arts Touring Company, est l'une des trois compagnies actuellement en tournée mondiale 2010 pour 400 présentations de son spectacle dans plus de 100 villes. Pour davantage d'informations veuillez consulter : http://fr.shenyunperformingarts.org/

    Tiré de: http://www.fr.clearharmony.net/articles/201004/50586.html

  • Shen Yun à Paris: le compte à rebours est lancé

    (Shen Yun Performing Arts)
    (Shen Yun Performing Arts)

     

    Après son triomphe à Lyon fin mars, Shen Yun revient au Palais des Congrès de Paris avec un spectacle entièrement nouveau les 24 et 25 avril prochain. La compagnie jouera également à Louvain-la-Neuve (Belgique) du 30 avril au 11 mai et à Neuchâtel (Suisse) du 13 au 16 mai afin de partager avec le plus grand nombre les trésors de la culture chinoise.


    Une nouvelle renaissance pour l’art à travers Shen Yun Performing Arts. La danse classique chinoise, avec ses chorégraphies parfaites et un orchestre complet, revient au Palais des Congrès de Paris.

    Shen Yun, basée à New York, rassemble des artistes chinois de premier plan qui se sont donné pour mission de faire revivre le meilleur des arts traditionnels chinois de la scène et de les présenter au monde entier. Shen Yun a bâti sa réputation internationale avec des chorégraphies impeccables de danse classique chinoise, pièce maîtresse de ses productions et partie intégrante de la culture chinoise millénaire.

    Richard Connema, critique de théâtre réputé qui écrit pour Talkin’ Broadway, a accordé cinq étoiles au spectacle. «Les danseurs étaient tout à fait fabuleux. J’ai remarqué qu’il ne s’agissait pas seulement de danse, mais que le cœur était impliqué. Je pouvais le ressentir du siège où j’étais assis… Vraiment une très belle production», a-t-il commenté. «J’ai trouvé les scènes sur la toile de fond–la façon dont elles étaient projetées et le rendu–absolument fantastiques.»

    M. Connema faisait référence aux arrière-plans animés de Shen Yun, quelque chose d’unique dans le monde du théâtre.

    Tout aussi unique que l’orchestre qui accompagne les danses, le seul orchestre au monde à réunir de manière permanente des instruments classiques occidentaux et chinois.

    Au cours de sa tournée en 2010, plus de 400 représentations auront lieu dans 120 villes du monde.

    C’était complètement magique[…] Les costumes somptueux, la grâce, la beauté de la chorégraphie, la musique sublime[…] C’est d’une pure beauté du début à la fin. Tous les gens que je connais et qui l’ont vu, tous sont sortis avec exactement la même opinion : il faut le voir pour le croire. On ne peut pas le décrire avec des mots. Il faut en faire l’expérience.»

     

    – Christine Walevska, violoncelliste virtuose

  • La renaissance d’une culture millénaire

    Shen Yun Performing Arts Applause.jpg

    Bien qu’elle en soit à sa quatrième année, Shen Yun Performing Arts continue à surprendre. La compagnie – ensemble sans précédent de danseurs, chorégraphes, chanteurs et musiciens de niveau international – fraye cette année encore de nouveaux chemins culturels et artistiques.

    Tout commence comme une œuvre d’art, par une vision. Shen Yun Performing Arts est née durant l’été 2006 d’une volonté commune de faire revivre et partager avec un large public le meilleur de la culture chinoise.

    «Nous voulons permettre aux spectateurs de faire l’expérience de ce que sont la beauté et la bonté dans toute leur pureté», explique Tim Wu, l’un des danseurs principaux de Shen Yun. «Nous voulons faire ressortir ce qu’il y a d’éternel et de plus précieux dans la culture.»

    Dans cet esprit, Shen Yun veut aller au-delà du simple divertissement, pour explorer les facettes communes à toutes les cultures de l’humanité. Les numéros du spectacle non seulement donnent le frisson, mais aussi permettent de s’instruire, de s’éveiller et de trouver l’inspiration.

    La danse et la musique, qui permettent de raconter une histoire de manière vivante, sont le meilleur moyen pour y parvenir. Cette compagnie new-yorkaise, qui s’est produite l’an dernier devant plus de 800.000 spectateurs, a reçu les éloges les plus enthousiastes.

    «Lors des spectacles l’an dernier» se souvient Regina Dong, «quand la musique faisait une pause, on pouvait littéralement entendre les gens en pleurs.» Ils étaient émus. «C’est rare de nos jours.»

    La raison pour laquelle Shen Yun fait toute la différence est cette conviction que les arts de la scène peuvent, non seulement, transmettre la profondeur des arts classiques en y puisant des trésors de sens, mais encore, remettre au goût du jour un tel héritage avec des moyens modernes y compris la haute technologie.

    Un spectacle Shen Yun est une ouverture sur un passé éternel. De nombreux numéros mettent en scène la grande variété des valeurs traditionnelles chinoises, ses idéaux, ses espoirs : le public revit les derniers jours du passé impérial de la Chine, celui de la dynastie Qing, ses dames élégantes de la cour mandchoue, le pays sauvé par le général Yue Fei, modèle de courage, la traversée des plaines mongoles désertes et la fraîcheur des forsythias au printemps.

    Chacun de ces mondes est peuplé du vécu et des exploits des personnages qui ont fait l’histoire de la Chine. Leur mise en scène qui les rend accessible au spectateur européen a demandé des trésors d’ingéniosité.

    Les décors par exemple sont constitués de projections très élaborées et animées, conçues spécialement pour ce spectacle en digital. L’arrière-scène passe ainsi d’un décor pastoral paisible à des grottes bouddhistes de l’Ouest de la Chine étonnamment animées. Elle vise à renforcer le pouvoir théâtral de la danse ou de la chanson qu’elle accompagne.

    Les spectacles de Shen Yun sont aussi l’occasion d’une incroyable créativité en matière de costumes. Les costumières sont une cinquantaine. Chaque année, elles travaillent sans relâche pendant des mois pour créer une grande variété de costumes toujours nouveaux, aux teintes à la fois subtiles et vives, qui sont de véritables bijoux dans le spectacle. Tous sont des créations exclusives pour Shen Yun qui soulignent parfaitement le ton et l’expression des tableaux. A chaque représentation, on peut s’attendre à voir aussi bien des parures impériales que de solennelles robes bouddhistes.

    «Après le spectacle, presque tout le monde s’exclame: ‘Wow, c’était vraiment beau!’» rapporte Ying Chen, flûtiste accomplie qui est maintenant chef de l’un des orchestres de Shen Yun. «Nous considérons que la beauté est à la fois extérieure et intérieure. Il faut les deux, c’est quelque chose d’unique dans nos spectacles. Les spectateurs le ressentent.»

    Trois des quatre meilleurs danseurs classiques chinois au monde font partie de la compagnie.

    Une autre innovation est la création du seul orchestre au monde à associer en permanence des instruments chinois et occidentaux. L’orchestre de Shen Yun, tout comme ses danses, explore de nouveaux horizons artistiques dans cette fusion fertile entre traditions occidentale et chinoise. L’instrument à deux cordes, le erhu, complète le hautbois comme nulle part ailleurs pour créer des effets tantôt envoûtants ou enjoués.

    «L’orchestre offre le même festin à l’oreille que les danses au regard», dit Emily Kutolowski, la principale joueuse de hautbois.

    «Chaque année nous innovons et nous aimons que ce soit une surprise jusqu’à la soirée de la première», dit Chen Rutang, chef de l’un des orchestres de Shen Yun.

    «Cela fait partie du sentiment de découverte qu’offre le spectacle», dit Ying Chen. «Cela change à chaque fois, il y a quelque chose de merveilleux et de magique dans Shen Yun».

    En 2010, Shen Yun présente 20 nouvelles danses originales, accompagnées par autant de musiques originales.

    Les spectacles de Shen Yun sont une fenêtre ouverte sur le passé de la Chine. Ils innovent en explorant certaines questions contemporaines auxquelles le monde fait face, et particulièrement la Chine. Les années précédentes, le spectacle a traité de façon artistique les thèmes de la justice, de l’expression politique, de l’identité ethnique et de la croyance religieuse sous le règne du communisme.

    Certains artistes de Shen Yun ont eu à affronter de dures réalités quotidiennes sous le règne de l’autoritarisme en Chine. Avant de venir en Occident, certains ont été soumis aux limites imposées aux artistes, parfois jusqu’à la répression totale.

    «Il y a des questions que beaucoup d’artistes chinois n’abordent simplement pas», dit la pianiste Peijong Hsieh. «C’est dommage, car c’est précisément les arts qui offrent la possibilité d’explorer de telles questions pour leur donner le traitement qu’elles méritent.»

    La plupart des artistes chinois ont peur des représailles du Parti communiste s’ils se hasardent à sonder les vérités de la réalité sociale en Chine. Souvent, une telle démarche révèle une image peu flatteuse des inégalités et violations des droits de l’homme.

    «Le Parti a peur de l’art et du pouvoir qu’il recèle. C’est pourquoi il essaie de contrôler les artistes. Nous, nous faisons tout le contraire, nous les libérons et les laissons être une force pour le bien, voire le changement», dit M. Chen.

    «C’est le meilleur de tellement de choses – passé et présent, vrai et idéal, intérieur et extérieur, léger et sérieux, Orient et Occident. Il est difficile de ne pas être ému et inspiré par ces spectacles. Nous voyons cela comme une nouvelle tradition, un nouvel héritage qui parle aux gens au-delà des cultures et des continents.»

    Cette année, Shen Yun déploiera tout son potentiel dans plus de 100 villes à travers le monde.

    Tiré de: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Shen-Yun-Performing-Arts/La-renaissance-dune-culture-millenaire.html

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu