Avertir le modérateur

le comité politique et judiciaire et le bureau 610

  • La police utilise des gaz lacrymogènes pour entrer par effraction dans la maison de M. Zhang Yu dans la ville de Manchuri, Région autonome de la Mongolie intérieure

    À minuit le 8 août 2009, l'hôtel de ville de la ville de Manchuri en Mongolie intérieur, le Comité politique et judiciaire et le Bureau 610 ont instruit la police de la Division de sûreté nationale, le Bureau de sécurité publique et la Division de sûreté intérieure de la ville de Manchuri à entrer par effraction au domicile de M. Zhang Yu, pratiquant de Dafa et l'arrêter. Son épouse, ses parents et sa fille adolescente habitant avec lui étaient dans la maison.

    La police force une fenêtre
    Un policier une barre de fer à la main
    La police utilise une échelle pour entrer par effraction
    Les agents de la police locale, le Bureau de la sécurité publique et la Division de sécurité domestique f

    La famille de M. Zhang a refusé d'ouvrir la porte et a repoussé la police jusqu'au lever du jour. La police a alors envoyé un camion de pompiers et plusieurs dizaines de policiers de la station de police locale, du Bureau de la sécurité publique et du Bureau de la sûreté intérieure. L'adjoint au maire et le chef adjoint du Bureau de la sécurité publique ainsi que Ma Ying et Sun Shaowei du Bureau 610 étaient aussi présents donnant des ordres. La maison de M. Zhang était assiégée. M. Zhang et son épouse ont continué à clarifier les faits à la police qui n'a pas voulu écouter.

    De nombreux témoins ont assisté à la scène. La police a essayé de courir leur action illégale en inventant une histoire comme quoi M. Zhang avait participé à des émeutes au Xinjiang. Ils ont également essayé de disperser la foule.

    Le siège a duré jusqu'à midi. La police a alors fait voler une fenêtre en éclats et lancé des gaz lacrymogènes dans la maison, sans le moindre égard pour le fait que les vieux parents malades de M. Zhang et sa fille étaient à l'intérieur. La police militaire a alors pénétré dans la maison par la vitre cassée.

    Parce que la police avait brisé la serrure sur la porte de M. Zhang, elle n'a pas pu être ouverte, et ils ont utilisé des pétards pour casser la porte et emmener la famille de cinq personnes.

    Le frère et la belle-soeur de M. Zhang se sont inquiétés que les biens de valeur de M. Zhang ne soient volés, mais la police ne les pas laissés entrer. Ils ont pris quelques affaires appartement à M. Zhang et à sa femme. Un témoin a utilisé son téléphone portable pour prendre une photo de la police envoyant des gaz lacrymogènes, mais la police l'a découvert et confisqué son portable.

    La famille de M. Zhang a été arrêté parce que lui et sa femme pratiquent Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Ce n'est qu'à 21 heures passées que ses parents et sa fille ont été relâchés. M. Zhang et son épouse ont été illégalement détenus dans le Centre de détention de la ville de Manchuri.

    Tiré de: http://www.fr.clearharmony.net/articles/200908/47130.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu