Avertir le modérateur

lait contaminé

  • Le Porte-parole du régime chinois: Quel lait contaminé?

    lait contaminé, Chine, santé, réserves de lait, touristes chinois, pollution de l’environnement

    Un fonctionnaire chinois a récemment annoncé que la plupart du lait en poudre pour bébé est bon en Chine Pourtant essayer de le dire à ces milliers de Chinois qui voyagent à Hong Kong pour acheter des produits non contaminés.

    Le nombre de personnes qui épuisent les réserves de lait en poudre de Hong Kong est si élévé que cela a contraint le gouvernement à adopter une «loi deux boites» limitant son exportation à 1,8 kg par personne – mais le jour suivant, huit contrebandiers étaient arrêtés, pour traffic de lait. La punition pour la violation de cette loi est sévèr a été une amende de 500.000 dollars HK (50.154 euros) et deux ans de prison.

    Ce n’est pas étonnant que les Chinois aient été furieux après la déclaration de Lyu Xinhua, Porte-parole du régime, disant qu’il n’y avait pas de souci à se faire au sujet du lait en poudre. Lyu est le porte-parole de l’organe consultatif du Parti communiste qui, avec l’assemblée législative du régime qui approuve les lois sans discutions, a tenu depuis le 3 mars un nombre important de rencontres politiques à Pékin. Selon le China Daily, il faisait référence à un rapport de l’Autorité chinoise de quarantaine qui affirme que 99% du lait en poudre dans le pays est bon, ajoutant: «Je crois que les services compétents ont déjà pris des mesures et que ce problème sera progressivement résolu».

    Cependant, cela n’a pas convaincu les Chinois. Xiang Qingyu, le père d’un bébé qui a été empoisonné par le lait en poudre contaminé, a avoué à la radio Son de l’espoir (SOH): «Peu importe ce qu’ils disent, les gens font tout ce qu’ils peuvent pour amener de l’étranger le lait en poudre pour nourrissons et refusent d’acheter les produits locaux…Depuis 2008, les gens n’ont plus confiance dans le lait en poudre chinois. Actuellement, ils doutent encore plus de sa qualité».

    En 2008, un grand scandale avait éclaté au sujet du lait en poudre contaminé avec de la mélamine. Le régime a annoncé que 300.000 bébés avaient été intoxiqués, dont six sont décédés, mais selon Xiang ce chiffre pourrait être majoré de beaucoup plus, vu la réticence des médecins à diagnostiquer des calculs rénaux chez son propre fils.

    Lin Zixu, un analyste indépendant des affaires chinoises, a dit à SOH que le scandale de la mélamine était «un incident honteux» et que les responsables chinois devraient se sentir bien embarassés, pourtant Lyu a essayé de blanchir l’image du régime.

    Selon lin: «Les touristes chinois ont provoqué une pénurie de lait en poudre pour bébés dans de nombreux endroits en Europe, en Amérique, en Australie et à Hong Kong… N’est-ce pas la preuve qu’il y a un problème avec le lait en Chine?»

    Si on accepte la déclaration de Lyu , selon laquelle 99% du lait chinois est bon, même si la plupart du lait est sûr, cela signifie que près de 200.000 bébés chinois boivent des produits de qualité inférieure. «Cela reste toujours un nombre élevé», souligne Lin.

    Les remarques de Lyu Xinhua ont également été critiquées sur Kdnet, un forum populaire en ligne

    «Quel lait boivent les petits enfants de Lyu Xinhua?», a demandé un commentateur.

    Un autre a ajouté: «Est-ce que le porte-parole pourrait nous dire quels sont les 1% des produits hors norme pour que les parents évitent de les acheter? … S’il connaissait vraiment la réponse, cela ne devrait pas être difficile à dire!»

    Un troisième a demandé: «Tous les fonctionnaires impliqués dans le scandale du lait en poudre contaminé de Sanlu ont gardé leurs postes. Comment les gens peuvent-ils encore avoir confiance?»

    He Qinglian, une éminente économiste chinoise, a abordé la question dans son dernier commentaire: «La pénurie de lait en poudre de bonne qualité reflète de graves problèmes existant en Chine, tels que la crédibilité du gouvernement, la réputation des fabriquants, la pollution de l’environnement et ses effets sur la chaîne alimentaire».

    Mme He note que malgré une croissance économique rapide qui a permis à la Chine de devenir la deuxième économie au monde, elle ne peut même pas satisfaire les besoins de ses propres mères en lait en poudre sain.

    «Quelque soit l’angle sous lequel vous le regardez, c’est une tragédie pour la Chine. C’est le résultat d’innombrables farces politiques, qui s’accumulent l’une par-dessus l’autre. Si même les petites boîtes de lait en poudre ne peuvent pas rassurer les mères chinoises, est-ce que le rêve de Pékin de devenir une super puissance peut devenir une réalité?»

    Tiré de: http://www.epochtimes.fr/front/13/3/19/n3508077.htm

  • Actualité chinoise du 27 janvier 2012: Asie à la Une

    New Tang Dynasty (NTD) Television est une chaîne de télévision indépendante, à but non lucratif, établie par des Chinois vivant à l'étranger.

    Originellement en chinois, NTD diffuse depuis 2004 en anglais des nouvelles au quotidien et une grande variété de programmes. Récemment l'espagnol, le français et le russe viennent compléter cette évolution.

    NTD est partenaire de la compagnie Shen Yun: http://www.shenyunperformingarts.org/ et organisateur des 9 compétitions internationales réparties sur toute l'année http://competitions.ntdtv.com

    Pour en savoir plus visitez: http://www.ntdtv.fr

  • Brèves : Aujourd’hui la Chine

    PRESSIONS DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE CHINOIS CONTRE LES AVOCATS DANS LE SCANDALE DU LAIT CONTAMINÉ
    Un groupe d’avocats qui a pris le nom d’« avocats volontaires pour le scandale de Sanlu », du nom de la fi rme au coeur du scandale, dit avoir reçu des pressions par certaines branches du ministère de la justice et par des membres infl uents du barreau, qui ont forcé certains avocats à se retirer du collectif. D’après un des avocats, dans certaines provinces comme celle du Hebei il est interdit d’aider les familles de victimes, alors que dans d’autres il faut passer par l’autorisation préalable des autorités.

    DES PARENTS ARRÊTÉS POUR AVOIR PARLÉ DU DÉSASTRE DE BEICHUAN
    Le 24 septembre, des inondations dans la région frappée par le tremblement de terre du Sichuan ont causé la mort de 400 à 500 personnes, ce que les médias officiels chinois ont très peu mentionné. Des parents d’enfants tués dans l’école secondaire de Beichuan ont répondu aux questions de journalistes étrangers et en conséquence ont été arrêtés par la police. Un père a indiqué aux journalistes que de l’argent leur avait été offert en échange de leur silence, et que ceux qui ne l’avaient pas accepté avaient été arrêtés et accusés de fabriquer des rumeurs. Les personnes arrêtées n’ont à ce jour pas été libérées et pourraient être mises en examen.

    FERMIERS EXPROPRIÉS AVEC L’AIDE DE PLUSIEURS CENTAINES DE POLICIERS
    Le gouvernement du comté Guangning dans la ville de Zhaoqing, province de Guangdong, a mobilisé le 15 octobre près d’un millier de policiers pour commencer un projet immobilier dans les champs entourant les neuf villages du district Jiangbu, et le village Jinji du comté Wuhe. De nombreux habitants ont été blessés à coups de matraque et de grenades lacrymogènes. De nombreux policiers restent stationnés sur le lieu de construction et arrêtent les représentants des villageois. Monsieur Lu du village Mabu décrit la scène: «je n’ai jamais vu cela, ces soi-disant serviteurs du public ne nous ont même pas traité comme des humains, il y avait une confusion terrible, ils frappaient tout le monde quel que soit l’âge, les femmes autant que les hommes».

    D’après les habitants du village Mabu, les personnes arrêtées sont âgées de 60 à 70 ans. La police a fait irruption à leur domicile en enfonçant la porte, et les a forcé à signer le contrat de cession de terres contre leur libération. Monsieur Li, un habitant de Chayuan, indique : « Ils rentrent et arrêtent des innocents qui n’ont pas participé aux manifestations, juste parce que ces personnes ont dit auparavant qu’elles n’étaient pas d’accord avec le comportement des autorités. » Les responsables du comté de Wuhe ont commencé à exproprier les fermiers en juillet 2007, en absence d’un acte d’appropriation légitimant le projet de construction d’une usine de plasturgie qui occupera un terrains de 1.000 acres. Les villageois ont depuis pétitionné sans succès des dizaines de fois auprès du gouvernement. Interrogés, les responsables du comté nient toute violence policière et affi rment qu’aucune arrestation n’a eu lieu.

     

    Tiré de Radio Son de l’Espoir

  • Un jour le peuple chinois mettra fin à cette dictature

    Après le scandale du lait contaminé, plusieurs régions chinoises ont dénoncé le Parti Communiste Chinois PCC  pour avoir supporté les responsables d’entreprise. Cela a encouragé plus de chinois à protester contre le PCC. Le 18 octobre, des grands groupes des 15 régions chinoises ont démissionné conjointement du parti.

    Ces groupes allèguent que le parti communiste chinois est une dictature qui a créée la corruption des officiels, la nourriture empoisonnée et plusieurs autres sortes de désastres. Comme résultat, il perd de plus en plus l’approbation du public

    Un citoyen de Pékin :
    "Notre pays ne sera pas pacifique tant que le Parti communiste chinois sera au pouvoir".

    Un autre résident chinois a dit :
    "Une industrie ou un gouvernement qui considère la vie d’un bébé sans prendre de responsabilités commet un crime envers l'ensemble de la nation. Un jour le peuple chinois mettra fin à la dictature despotique et violente de ce parti politique"

    Traduit de Insidechinatoday.net

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu