Avertir le modérateur

la visite du dirigeant chinois hu jintao à ottawa

  • Vidéo: La visite du Dirigeant chinois Hu Jintao à Ottawa, Canada

    8

    Certains sont venus pour contester, d’autres pour demander la fin de la persécution. Certains étaient tapageurs, les autres calmes et sereins. C’était la scène que l’on pouvait voir sur la Colline parlementaire à Ottawa mercredi dernier, où sont venus des centaines de Canadiens lors de la visite du président chinois Hu Jintao dans la capitale.

    Les pratiquants de Falun Gong, malgré la pluie, sont venus de tous les coins du Canada pour ce rassemblement. Ceux-ci ont silencieusement montré les exercices de cette pratique spirituelle en guise de protestation contre la persécution par le régime communiste chinois à l'encontre des pratiquants de Falun Gong résidant en Chine.

    [Grace Wollensak, pratiquante de Falun Gong]
    « Nous sommes contre la persécution et la violation des Droits de l’Homme. Nous sommes ici afin de faire entendre les millions de voix en Chine qui n’ont pas ce droit. Ils souffrent dans des camps de travail et des prisons où ils sont torturés. »

    De l’autre côté du trottoir, des autobus remplis de Chinois. Au son de la musique patriotique communiste, ils sont venus par centaines pour célébrer la venue de Hu Jintao.

    La Grande Époque a déclaré qu’un fonctionnaire de l’ambassade de Chine d’Ottawa a ordonné à 40 ou 50 étudiants chinois - qui sont inscrits dans des écoles canadiennes – de faire le voyage jusqu’à Ottawa, tous frais payés, pour soutenir ce qu’il appelle sa "lutte politique" contre le Falun Gong, les Tibétains et autres activistes des Droits de l’Homme.

    Un témoin a affirmé qu’au moins douze bus étaient partis le matin même du quartier chinois de Montréal, qui se trouve à moins de deux heures de route de la capitale.

    Une Chinoise, qui nous a demandé de ne pas révéler son identité, nous a confié qu'elle et tous les autres Chinois avaient reçu l’ordre de ne pas parler aux occidentaux en détails sur les vraies raisons de leur voyage à Ottawa.

    Cependant, l’excitation des étudiants chinois de voir le président a été vaine. Le cortège de Hu Jintao est arrivé au Parlement par une entrée de côté, il est entré lui par une porte de derrière, laissant ses supporters sous la pluie.

    Mais la pluie n’a en rien découragé les défenseurs des Droits de l’Homme.

    [Albert Lin, Professeur de Physique à l’Université de Ryerson]
    « C’était un vrai défi de venir ici et vous pouvez voir que Hu Jintao n’ose même pas venir dehors dire bonjour à son peuple et voir ce qu’il pense de son administration! Et il est chef d’État? Quel genre de chef d'État est-ce là ? »

    Il leur en valait la peine d’attendre puisqu’en fin de compte le soleil a fini par briller.

    Pourtant, puisque les forums internationaux comme le G8 et le G20 se rencontrent au Canada cette semaine et se concentrent ces temps-ci sur des questions de la relance économique et des réformes bancaires, on se demande si les leaders canadiens aborderont les questions des Droits de l’Homme en Chine.

    Tiré de NTD France: http://french.ntdtv.com/ntdtv_fra/actualite/2010-06-28/972286019630.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu