Avertir le modérateur

la compagnie shen yun performing arts

  • La presse française : " Pour le régime chinois, Shen Yun c’est déjà trop !"

    TLM Lyon.jpg

     

    L’Association Lumière d’Asie qui a invité le spectacle Shen Yun à se produire à Lyon et à Paris cette année, a souhaité organiser le 1er février à Lyon un point presse, après l'avoir fait à Paris aux abords de l'Ambassade de Chine, vendredi 29 janvier à Paris, afin de dénoncer le fait que la compagnie Shen Yun Performing Arts ait été forcée d'annuler ses représentations à Hong Kong, suite à des interférences causées par le régime chinois sur le gouvernement de Hong Kong.

    L'Association a expliqué :

    "Pour la toute première fois depuis le début des tournées de Shen Yun Performing Arts en 2007, sept représentations étaient programmées à partir du 27 janvier à Hong Kong et toutes les places avaient été vendues en moins d'une semaine.

    Le 22 janvier, moins d'une semaine avant le début des représentations, le département de l'immigration de Hong Kong a annoncé son refus de délivrer des visas d'entrée à sept membres indispensables de l'équipe de production, forçant ainsi les organisateurs à annuler le spectacle. Ce refus de dernière minute - alors que les demandes de visa avaient été déposées au mois d'octobre 2009 - est manifestement délibéré et motivé par des raisons politiques.

    Depuis les débuts de Shen Yun en 2007, le régime communiste chinois a cherché à interférer avec ses spectacles de toutes les manières possibles :

    - En essayant de faire pression sur les autorités locales et les salles de spectacle pour en faire annuler les représentations.

    Par exemple, en 2008, le Directeur du Palais des Congrès de Paris a reçu la visite de représentants de l'Ambassade de Chine qui ont cherché à lui faire annuler les représentations de Shen Yun prévues en France.

    - En contactant les personnalités politiques des pays où se produit Shen Yun pour les dissuader d’aller voir le spectacle. C’est ainsi qu’en janvier 2009, le consulat chinois à Francfort, en Allemagne, a envoyé des lettres aux autorités locales et aux consulats des autres pays, pour les dissuader d'assister aux représentations de Shen Yun. Les lettres ont par la suite été publiées par des médias allemands.

    - Un autre moyen d'interférence directe est de causer des dégâts matériels à la compagnie Shen Yun Performing Arts. Par exemple, le mois dernier, à Ottawa au Canada, les pneus de leur bus ont été entaillés de telle manière que cela aurait pu causer un accident grave.

    - Les familles des artistes de la compagnie sont elles aussi soumises à des pressions. Les proches vivant encore en Chine Continentale subissent des séances d'intimidation, de menaces, ou sont simplement arrêtés de manière arbitraire

    Le 20 mars prochain, Shen Yun Performing Arts se produira à Lyon, à la Cité Internationale. L'annulation des représentations à Hong Kong à peine annoncée, la direction de l'Amphithéâtre de Lyon nous faisait part d'un appel qu'elle a reçu du consulat chinois, prétextant une recherche d'informations sur les organisateurs du spectacle.

    Ce fait ne nous semble pas anodin. Nous avons donc décidé d'alerter les médias locaux, afin d'informer de l'existence de ces différentes pressions des autorités chinoises sur la tournée mondiale de Shen Yun. Prendre conscience de l'immoralité et du non fondé de ces agissements pourra aider à protéger notre liberté culturelle et d'expression et continuer à organiser le spectacle dans de bonnes conditions.

    Nous sommes convaincus que plus l’information sera transparente sur le sujet, moins les autorités chinoises oseront interférer et mieux nous pourrons travailler pour vous faire profiter sereinement du magnifique spectacle SHEN YUN !"


    Différents médias se sont fait l’écho de ces informations dont :

    France 3 -Édition locale du Grand Lyon du JT :

    Le 20 mars l’amphithéâtre de Lyon, doit accueillir un spectacle d’art traditionnel chinois, jusque là rien d’extraordinaire, sauf que ses organisateurs craignent qu’il ne soit annulé. La Cie sur scène met en avant l’héritage spirituel chinois, il est question notamment de l’histoire du Tibet, des représentations qui ne plaisent pas du tout aux autorités chinoises qui auraient fait pression déjà pour annuler sept représentations à Hong Kong.

    l’Association Lumière d’Asie a invité à l’Amphithéâtre une compagnie mondiale, la Cie New Yorkaise Shen Yun. Shen Yun des artistes d’origine chinoise qui ne vivent pas en Chine, Shen Yun met en lumière la Chine d’avant le régime communiste. La semaine dernière la Cie a du annuler sept dates à Hong Kong, les autorités chinoises avaient refusé leur visas à six techniciens indispensables au spectacle. Shen Yun présente aussi des danses mongoles ou tibétaines, des légendes comme celles de Mulan, pour des yeux d’occidentaux rien de bien grave mais pour le régime chinois Shen Yun, c’est déjà trop !

    A Lyon les organisateurs veulent éviter la pression politique en médiatisant le spectacle toujours à l’affiche pour le 20 mars.

    Pour le régime chinois, Shen Yun c’est déjà trop !

    Voir la vidéo (à 5mn 35) :
    http://jt.france3.fr/regions/popup.php?id=l69a_locale
    ou télécharger :http://dl.free.fr/oiLwI9md5


    Le Progrès - "Pékin fait-il pression pour annuler à Lyon un spectacle traditionnel chinois ?"

    Le 20 mars à l'Amphithéâtre à Lyon, doit être donné un spectacle d'arts traditionnels chinois joué par une compagnie basée à New York, Shen Yun Performing Arts. Les artistes œuvrent à faire revivre les traditions artistiques et l'héritage spirituel chinois à travers une série de tableaux, pas aux goûts des autorités chinoises. Seraient en cause des représentations du mouvement pacifiste du Falun Gong […] d'autres évoquant l'histoire du Tibet. Selon Zhaozhen Hun, président de l'association Lumière d'Asie, un appel téléphonique du consulat de Chine à Lyon au Palais des congrès, destiné à obtenir des informations sur ladite association, serait en réalité une tentative d'intimidation. Après avoir réussi, toujours selon Zhaozhen Hun, à faire annuler la représentation que la troupe Shen Yun Performing Arts devait donner en 2010 à Hong Kong, après de vaines tentatives similaires en 2007 à Paris, en 2008 au Danemark, en 2009 à Francfort et cette année à Vienne, c'est donc la représentation lyonnaise qui incommoderait le régime de Pékin. Contacté, le consulat de Chine n'a souhaité apporter « aucun commentaire » à l'accusation.

    Lire l’article en entier à : http://www.leprogres.fr/fr/region/le-rhone/rhone/article/...


    Le sujet a également été couvert par :
    - TLM : http://lyon.ville.orange.fr/direct/popup_telelyon.html (lundi)
    Teva : http://www.teva.fr/video/un-spectacle-chinois-censure-lyon/iLyROoafIRdd/
    et le journal Métro sous le titre "Un spectacle chinois menacé ?" : http://www.readmetro.com/show/fr/Lyon/20100202/2/10/

    Merci pour cet article de ClearHarmony : http://www.fr.clearharmony.net/articles/201002/49545.html

     

  • Dernières nouvelles d'Asie

    sysoh.jpgHONG KONG : La compagnie Shen Yun Performing Arts va se produire à Hong Kong du 27 au 31 janvier 2010. Ce sera l'occasion pour nombre de citoyens chinois, dont certains ont pu voir le spectacle des années précédentes en DVD, de se rendre à Hong Kong. Plusieurs avocats ont réagi favorablement disant que Shen Yun était la seule compagnie à faire revivre l'authentique art traditionnel chinois qui manque terriblement au peuple chinois, lassé des spectacles saturés d'idéologie communiste.
    Wen Haipo, avocat à Pékin a déclaré : "Si Shen Yun peut jouer dans un endroit aussi proche de nous, il ne faudra pas longtemps avant qu'il puisse aussi se produire en Chine."

    JAPON : Le PDG de la compagnie d'aviation Japan Airlines et ses 70 directeurs ne recevront pas de salaire en décembre pour participer aux efforts de restructuration de la plus grande compagnie asiatique. La société qui croule sous les pertes et les dettes est actuellement sous la houlette des pouvoirs publics pour mettre en place un plan de restructuration comprenant la suppression de milliers de postes et de routes non rentables. La traditionnelle prime d'hiver sera peut-être également supprimée pour les 17 000 employés. M. Nishimatsu, le PDG, se rend au travail avec les transports en commun et déjeune à la cantine comme ses employés. Les patrons japonais montrent l'exemple et ne sont pas attaqués pour rémunérations excessives comme peuvent l’être certains dirigeants occidentaux.

    TAIWAN : Le signal d'émission de NTDTV a été interrompu à Taiwan pendant 15 jours au moment du 60ème anniversaire de la République populaire de Chine le mois dernier. Chunghwa Telecom, le fournisseur de satellite, devait donner ses explications le 29 octobre, mais s’est déclaré incapable de trouver la source de l’incident. Selon un spécialiste, c'est Chunghwa lui-même qui aurait pu interrompre le signal. L’ancien Directeur du bureau de l’information du gouvernement a déclaré quant à lui que Taiwan ne devrait accepter aucune interférence de la Chine envers les télévisions ou les radios. Cette affaire est suivie de très près à Taiwan car une interruption de satellite n’est jamais autorisée et les medias bénéficient de la liberté d’expression.

    INDE : New Delhi, mégalopole de 15 millions d'habitants est réputée peu sûre pour les femmes. L'UNIFEM, le Fonds pour le Développement des Femmes des Nations Unies, veut y apporter des solutions, avec un meilleur éclairage des rues, une plus grande sécurité dans les transports publics et dans les parcs. Une fois instauré à Delhi, le projet s'étendra à d'autres villes indiennes, car la National Commission for Women, un organisme gouvernemental pour la défense des femmes en Inde, a rapporté avoir reçu 2000 plaintes pour harcèlement sexuel dont plus de 500 viols l'année dernière. Bombay et Calcutta seraient toutefois moins dangereuses que Delhi. Ce type d'action existe déjà dans certaines villes d'Amérique du Sud, comme Rio, ou d'Afrique, comme Durban.

    geothermie.jpgINDONESIE : Le pays mise sur la géothermie. Exploitée seulement à 2%, le gouvernement veut privilégier cette énergie renouvelable pour lutter contre le réchauffement climatique, car le pays détient avec les États-Unis et la Chine le record d'émission de gaz à effet de serre. Déjà deux usines existent sur les îles de Java et Sulawesi et le gouvernement indonésien veut intensifier l'exploitation de cette énergie propre.

    TAIWAN : La fondation bouddhiste Tzu Chi de Taïwan recycle depuis trois ans les bouteilles en plastique pour en faire des couvertures polaires. 3000 couvertures sont ainsi produites par jour destinées à des zones de catastrophes comme le Sichuan lors du tremblement de terre de 2008 ou encore pour être vendues localement et ainsi dégager des fonds pour d’autres catastrophes. Maintenant, Tzu Chi va produire des pulls, des écharpes et des sacs. L’idée est que les gens qui les achètent se disent : « je porte ces vêtements car je me préoccupe de la planète ». Il faut 12 bouteilles pour faire un pull et 9 pour une écharpe.

    Tiré de Radio Sound of Hope: http://www.sondelespoir.org/makeArticle.asp?catID=639&id=142488

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu