Avertir le modérateur

la chine et la chute de berlin

  • La Chine irritée par un site sur le Mur de Berlin

    MurBerlin.jpgL'accès à berlintwitterwall.com, un site internet créé à l'occasion des 20 ans de la chute du Mur de Berlin, a été interdit en Chine. Trop d'internautes y faisaient référence au "mur" de la censure dans ce pays...

    En lançant le site berlintwitterwall.com, le 20 octobre dernier, l'association Kulturprojekte Berlin ne s'attendait à une telle affluence... d'internautes chinois!

    Le but premier de cette association d'utilité publique est d'offrir aux internautes une plateforme pour partager leurs points de vue "sur la chute du Mur de Berlin et sur l'existence d'autres murs dans le monde qui devraient tomber". Plus précisément, il s'agit de rassembler les messages de 140 signes maximum postés sur Twitter et estampillés au moyen du hashtag #fotw, sur fond de Mur de Berlin stylisé.

    Surprise: la discussion a glissé de Berlin... à la Chine. Les messages de Chinois ou en chinois ont afflué. Pas pour réclamer la chute de la célèbre Grande Muraille, fortification érigée par l'Empire pour se défendre des envahisseurs venus du Nord, aujourd'hui prisée par les touristes... Mais bien pour élever la voix contre un mur invisible, celui de la censure, et dénoncer la situation déplorable des droits de l'homme en Chine.

    "Le Mur de Berlin parle Chinois"

    Sur 3000 commentaires recensés, environ 1500 ont été rédigés en chinois, depuis vendredi. Et prennent pour cible la censure visant Internet dans ce pays. Quant aux autres, émanant de Chine ou d'ailleurs, souvent en anglais, ils évoquent de plus en plus la situation dans ce pays.

    "Notre gouvernement utilise les codes de connexion de dissidents sur les chats pour réunir des preuves et les accuser d'actes 'contre-révolutionnaires'", poste Neverever_d. Un autre internaute de Singapour ajoute: "La grande muraille de la censure doit tomber en Chine, au nom de la liberté d'expression". Et l'internaute bladexia d'ajouter: "Le Mur de Berlin parle Chinois".

    Cet afflux de messages a irrité Pékin qui a interdit l'accès à ce site à ses internautes, comme souvent lorsqu'il s'agit de sites "politiquement sensibles" ou "moralement inacceptables".

    Kulturproject avait pourtant prévenu. Malgré son adresse URL, cette plateforme ne concernait pas que le Mur de Berlin... mais aussi les "autres murs dans le monde qui devraient tomber". Message bien reçu par les internautes de l'Empire du Milieu!

    Tiré de l'Express:

    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/la-chine-irritee-par-un-site-sur-le-mur-de-berlin_825145.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu