Avertir le modérateur

la chaîne chinoise ntdtv

  • La télévision NTDTV saisit la justice française contre Eutelsat

    Des sympathisants de NTDTV face au tribunal de commerce au moment de l’audience le 5 novembre 2009.(La Grande Époque)
    Des sympathisants de NTDTV face au tribunal de commerce au moment de l’audience le 5 novembre 2009.(La Grande Époque)

    Alors que l'Europe célèbre les 20 ans de la chute du mur de Berlin, 1,3 milliard de Chinois restent prisonniers du blocus de l’information maintenu par la dictature chinoise.   

    Le 5 novembre, la chaîne chinoise NTDTV a saisi le Tribunal de Commerce de Paris contre l’opérateur satellitaire Eutelsat, qui a interrompu ses programmes en Chine en juin 2008 à la veille des Jeux olympiques de Pékin.

    Représentée par l'avocat William Bourdon, spécialiste des droits de l'homme et de la liberté de la presse, NTDTV a demandé au Tribunal de Commerce de nommer un expert qui enquêtera sur les vraies raisons qui ont poussé Eutelsat à mettre fin à sa diffusion en Chine. Cette procédure est la dernière d’une série d’actions menées par NTDTV pour continuer à diffuser ses programmes en Chine et briser le mur de Berlin chinois.

    «Je pense que nous avons toutes les chances de gagner», indique Me Bourdon. «L'avocat d'Eutelsat a dit: 'Je n'ai rien à craindre d'une expertise, je n'ai pas du tout peur d'un expert, ça m'est égal mais je n'en veux pas du tout'. Si vraiment on a rien à craindre d'une expertise quand on est une société comme Eutelsat, alors quelle est la raison de se battre avec autant d'énergie pour éviter qu'un technicien aille mettre son nez dans les dossiers techniques, contractuels et financiers d'Eutelsat? Donc on voit bien que pour eux c'est un enjeu très important».

    L’audience avait une première fois été reportée du 13 octobre au 5 novembre, l'avocat d’Eutelsat ayant déposé son dossier à la dernière minute. L'indélicatesse de la défense d'Eutelsat s'est reproduite le 4 novembre. «Il y a un principe, ce n'est pas un principe juridique, c'est un principe de courtoisie. Ce n'était pas très courtois de me communiquer ces pièces hier soir alors qu'il les a depuis des semaines…», grince William Bourdon. Un signe qu'Eutelsat ne se sent pas à l'aise sur le dossier et qu'il y aurait plus qu'un malheureux «incident technique» derrière la coupure de NTDTV?

    NTDTV, vitale pour le peuple chinois

    Fondée en 2001, New Tang Dynasty Television (NTDTV) est le seul réseau de télévision sinophone libre à avoir diffusé ses émissions en Chine. La chaîne a par exemple révélé l'épidémie de SRAS trois semaines avant que Pékin ne reconnaisse son existence. Elle traite en particulier de sujets environnementaux et humanitaires.

    Depuis sa diffusion sur le satellite W5 en 2004, NTDTV est devenue indispensable pour les téléspectateurs chinois. Unique chaîne de TV de langue chinoise évitant la censure de Pékin, NTDTV a toujours été la première à rapporter des nouvelles qui comptent pour le peuple chinois sans l’influence du gouvernement.

    «Nous ne savons pas quand surviendra le prochain SRAS, ni quand arrivera le prochain scandale du lait contaminé à la mélamine. Sans NTDTV, il y aurait eu beaucoup plus de victimes du SRAS en 2003. La libre circulation de l’information est un élément critique pour la santé et la sécurité non seulement des Chinois mais aussi du reste du monde», explique l’un des sympathisants de la chaîne rassemblés devant le Tribunal de commerce au moment de l’audience.

    L’ordonnance qui doit décider de la nomination de l’expert sera rendue par le tribunal de commerce le 17 novembre.

    Tiré de:

    http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Header/La-television-NTDTV-saisit-la-justice-francaise-contre-Eutelsat.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu