Avertir le modérateur

l'organisation mondiale woipfg

  • Comment la persécution du Falun Gong est liée aux entreprises occidentales

    La conférence internationale sur le "Génocide de la nouvelle ère", organisée par des "Les amis du Falun Gong d'Europe" et "les Avocats Internationaux pour la Justice", a eu lieu dans la capitale de la Suède, Stockholm du 26 janvier au 28 janvier 2004. Voici un des discours de la conférence prononcé par l’Organisation Mondiale pour Enquêter que la Persécution du Falun Gong (WOIPFG), dans l’après midi du mardi 27 janvier et intitulé "la responsabilité des entreprises".

    Mesdames et messieurs,

    La persécution du Falun Gong et l’énorme série de violations des droits de l'homme ayant lieu en Chine et à l’extérieur de la Chine depuis juillet 1999, les conséquences douloureuses et humiliantes pour des millions de personnes pacifiques en Chine et les décès (jusqu'ici) d’au moins 869 pratiquants de Falun Gong inquiètent de nombreuses personnes à travers le monde.

    Ainsi en janvier 2003, l'Organisation Mondiale pour Enquêter sur la Persécution du Falun Gong (WOIPFG) a été fondée à Boston, aux Etats-Unis. Les branches asiatique et européenne ont suivi, avec la branche européenne centrée en Allemagne.

    L'Organisation Mondiale pour Enquêter sur la Persécution du Falun Gong mène à bien la mission suivante :

    • Enquêter sur la conduite criminelle de tous les établissements, les organismes, et les individus impliqués dans la persécution du Falun Gong ;
    • Mener de telles enquêtes à bon terme ;
    • Faire valoir les principes fondamentaux de l'humanité ;
    • Et restaurer et soutenir la justice dans la société.


    Mon propre pays, l’Allemagne, est un endroit très spécial par rapport au désastre de l’Holocauste sous le régime nazi. L'histoire nous enseigne, et nous devrions garder cette leçon à l'esprit concernant la situation récente en Chine. Nous ne voulons pas voir ce genre d'histoire se répéter sous la forme de la persécution du Falun Gong en Chine, qui, selon l'article II de la convention de l'ONU sur la prévention et la punition du crime du Génocide, peut clairement être qualifiée de génocide.

    La persécution nécessite de l'argent, naturellement. D'où est-ce que l'argent provient, comment peut il être produit ? Quel pourrait être le rôle des grandes compagnies, particulièrement celles qui investissent à l'étranger ? Comment le régime chinois maltraite-t-il des personnes dans les camps de travaux forcés ? Il y a quelques semaines, nous avons reçu une information selon laquelle environ une douzaine de pratiquants de Falun Gong travaillant dans une société Volkswagen en coparticipation à Changchun, la capitale de la province de Jilin en Chine, ont été licenciés de leur travail en raison de leur croyance. Récemment, un autre cas semblable a été confirmé.

    A notre demande, nous avons reçu une lettre du siège social de Volkswagen en Allemagne il y a trois semaines, affirmant qu'ils ne pratiquent aucune discrimination envers leurs employés pour leurs croyances et qu'ils porteront cette question devant leur branche chinoise. Nous continuerons à étudier ce cas.

    Les pressions sur les entreprises en Chine s’agissant des employés qui pratiquent le Falun Gong, sont devenues évidente. En octobre de l'année dernière, on a appris que la Mary Kay Corporation basée aux Etats-Unis, qui employait environ 120.000 femmes chinoises, les a forcées à signer une déclaration standard, dans laquelle elles ont dû garantir de ne pas pratiquer ou de ne pas soutenir le Falun Gong. Dans cette affaire, plusieurs des femmes employées ont été renvoyées de leur travail parce qu'elles n’ont pas signé ce rapport. Ce message a été extrêmement perturbant.

    La Mary Kay Corporation est bien connue pour ses principes d’honnêteté et ses valeurs et, je cite le Washington Times du 12 décembre de l'année dernière, "a été à plusieurs reprises considérée par divers organismes respectables comme une des meilleures entreprises pour le travail en Amérique. Le forum international des femmes a donné à la compagnie sa Récompense aux Sociétés qui Font la la Différence ". En référence à cette exigence de déclaration de garantie, le Washington Times a continué : "quel genre de différence Mary Kay a-telle fait en Chine?"

    Le gouvernement chinois contraindra-t-il Mary Kay à abandonner ses principes fondateurs ; cette entreprise renoncera-t-elle à ses normes morales afin de continuer ses affaires avec la Chine ? La branche chinoise de cette compagnie a légèrement changé sa politique et a incité ses employés chinois à signer une déclaration disant qu'ils obéissent à la loi chinoise. Y-a-t-il vraiment une différence ? Nous n'avons obtenu aucune preuve que les femmes autrefois licenciées ont été ré-employées.

    Qu’en est-il des produits issus des camps de travail obligatoires en Chine ?

    Les produits des camps de travail représentent des bénéfices énormes, parce que les détenus ne reçoivent habituellement aucun salaire, en travaillant de 10 heures à plus de 16 heures par jour, souvent y compris les week-ends, et parfois sans interruption durant toute la nuit.

    Le gouvernement incite les camps de travail à créer des entreprises. Ces entreprises sont exemptes d'impôt sur le revenu des sociétés et de la taxe foncière. Les annonces favorisant le travail dans les secteurs où il y a des prisons et des camps de travail sont une manière d'attirer l'investissement étranger. On peut lire ceci : "notre société est une entreprise spéciale qui bénéficie d’un rapport amical avec le gouvernement local et les bureaux appropriés, et de diverses mesures préférentielles accordées par le gouvernement. Nous fournissons un environnement d’investissement flexible et harmonieux. La mine de houille de Xinsheng fait un accueil chaleureux à l'investissement intérieur et d'outre-mer."

    Les preuves montrent que des entreprises telle que Beiying Mickey Toys Co. Ltd,, Lanzhou Zhenglin Nongken Food Ltd., Jin Printing Co. Ltd, et Qiqihaer Siyou Chemical Industry Co. Ltd, ont collaboré avec différents camps de travail.

    En attendant dans le camp de travail, le vieux pratiquant de Falun Gong de 57ans, Wan Guifu a travaillé pour Lanzhou Zhenling Nongken Food Ltd. et a été forcé, comme beaucoup d'autres, de fendre les coques de grosses graines de melon d'eau avec ses dents et d’éplucher la cosse à la main pour obtenir les graines. En hiver, ils ont dû effectuer ce travail dehors dans le froid glacial. Plusieurs des détenus ont souffert avec d’engelures sanguinolentes. Quand Wan Guifu ne pouvait plus accomplir cette tâche, les fonctionnaires du camp travail ont encouragé des prisonniers à le torturer, ce qui a causé sa mort ; d'autres ont été torturé à mort pour la même raison.

    La Lanzhou Zhenling Nongken Food Ltd. est devenue le plus grand producteur de graines et de semences déshydratées de Chine. Leur produit principal, les graines de melon de Zhengling triées à la main, est exporté vers des endroits tels que les USA, le Canada, l'Australie et d’autres. Actuellement, la WOIPFG est en train d’enquêter et de vérifier d’autres cas semblables.

    Ce premier rapport ne fait que commencer à exposer le travail illégal en prison dans les camps de travail et la manière dont il est lié à la persécution des pratiquants de Falun Gong. Ce que j'ai mentionné n’est que la partie émergée de l'iceberg.

    Les pratiquantes de Falun Gong Amy Lee et Jennifer Zeng ont témoigné de leur situation dans le camp de travail pour femme de Beiying Xin'an , elles ont travaillé sur 10.000 lapins en peluche pour le compte de Beiying Mickey Toys Co. Ltd. qui s’avère être un sous traitant de Nestlé. Ces lapins sembleraient faire partie d'une promotion pour Nesquick en 2001 et ont été identifiés par ces deux pratiquantes. Jennifer Zeng déclare : "les frais de fabrication sont allés au camp de travail. Nous n'avons rien obtenu. Habituellement nous commencions le travail à 5 heures le matin et travaillions jusqu’à 2 ou 3 heures du matin le jour suivant. Parfois, nous devions faire des heures supplémentaires ; autrement nous ne pouvions pas finir le travail. J'étais si épuisé que je n’aurais même pas pu compter clairement de 1 à 9. Les longues heures de travail intensif et le grave manque de sommeil m'ont donné l’impression pendant une longue période, que la seule chose dont j’avais besoin dans ma vie était le sommeil."

    L'Organisation Mondiale pour Enquêter sur la Persécution du Falun Gong a fait récemment une enquête sur Rebecca Hair Products, Inc., de Henan qui utilise le travail d’esclave dans les camps de travaux obligatoires. La ville de Xuchang dans la province de Henan est un centre de production important de perruques en Chine. Quand le camp de travail forcé No. 3 de la province de Henan était au bord de la faillite, le camp de travail a enlevé de nombreux pratiquants de Falun Gong et les a forcés à travailler comme des esclaves en fabriquant des produits pour l'exportation. Le camp a survécu et a prospéré de cette façon. Qu Shuangcai, l'ancien responsable du camp, est connu pour persécuter férocement le Falun Gong. En mai 2003, il a été transféré au camp de travail pour femmes de Shibalihe dans la ville de Zhenzhou et nommé responsable de ce camp. Il a signé tout de suite un contrat avec Henan Rebecca Hair Products, Inc., dans la ville de Xuchang. En outre, en quelques mois, trois pratiquantes de Falun Gong ont été torturée à mort.
    Le président du conseil d'administration de Rebecca Hair Products, Inc., qui est le directeur général et le distributeur, réside aux USA. Le gardien Shen Jianwei du camp de travail No. 3 disait souvent : "Quelques temps avant, , quand le camp de travail était a court de fonds et était sur le point de fermer, beaucoup de pratiquants de Falun Gong sont devenus disponibles. Le gouvernement a assigné 20.000 Yuan "pour reformer" chaque pratiquant. Le camp de travail a utilisé huit millions de Yuan d’aides du gouvernement pour construire des bâtiments résidentiels pour encourager les gardes à persécuter les pratiquants." A l’heure actuelle, le camp de travail "achète" des pratiquants d'autres endroits pour 800 Yuan chacun, en tant qu’esclaves pour augmenter le volume de production. Aucun des pratiquants de Falun Gong illégalement détenus n'a jamais obtenu de paye pour leur travail forcé. Henan Rebecca Hair Products, Inc., est une entité à capital commun possédée par Sun Ah Company aux USA. Ses produits peuvent être directement exportés et vendus aux USA. Les produits capillaires de Rebecca sont très populaires dans plus de 30 pays et régions comprenant l'Amérique du Nord, l'Europe, l'Asie et l'Afrique.

    Où va l'argent ? La WOIPFG étudie cette question. Les entreprises devraient faire très attention et se rendre compte qu'actuellement une partie de la société chinoise s’emploie complètement à attaquer le Falun Gong. L'investissement en Chine soutient cette persécution. Exposer de tels cas aidera à arrêter les investissements dans les endroits malsains, et aidera à faire cesser la persécution en Chine.

    L'argent est une raison pour laquelle les petits pays partout dans le monde gardent le silence, quand il s’agit d’empêcher cette persécution, et quand il s’agit de résolutions politiques contre la Chine, par exemple à l'ONU. Une de nos valeurs communes, selon la déclaration des droits de l'homme de l’ONU, est la liberté de croyance. Le but de l'Organisation Mondiale pour Enquêter sur la Persécution du Falun Gong est de faire cesser la persécution des personnes en raison de leur croyance, pour arrêter la persécution du Falun Gong complètement et partout. Notre but est la libération de tous les pratiquants détenus et torturés en Chine, et naturellement, la liberté de pratiquer le Falun Gong.

    Le respect de la justice inclut le fait d’avoir conscience de la façon dont cette persécution fonctionne et de ne pas la soutenir par une quelconque conduite dans le secteur commercial.

    Tiré de : http://www.infofalungong.net/Bulletin/files/economie%20souterraine/12381.htm

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu