Avertir le modérateur

l'éducation classique chinoise

  • L’Art d’enseigner dans l'ancienne Chine (1)

    Confucius_tang_dynasty.jpgDans l’ancienne Chine, l’éducation officielle était largement basée sur le confucianisme. Lorsque Confucius donnait des conférences à Xingtan (littéralement : Autel de l’abricot), il avait 3000 étudiants

    Il est dit que le confucianisme est basé sur les conférences de Confucius et que celles-ci constituent l’origine de d’approche confucéenne de l’enseignement.

    Dong Zhongshu (179 av J.C – 104 av J.C), érudit impérial influent sous la dynastie Han, a largement promu le confucianisme plus que toutes les autres idéologies, ainsi, le confucianisme était à l'époque, l’idéologie dominante

    Sous les Dynasties Sui (580 – 618) et Tang (618---907), le système d’examen impérial qui insistait sur l’étude du confucianisme, est graduellement arrivé à son apogée, et son influence sur l’éducation classique chinoise a duré des siècles.

    Au cœur de sa méthode officielle d’enseignement, l’idéologie confucéenne est un système exhaustif de réflexions couvrant de larges aspects de la vie sociale et spirituelle dans les anciens temps. Dans le "Grand Enseignement ", Confucius a écrit : "Se cultivant eux-mêmes, leurs familles étaient harmonieuses, leurs familles étant harmonieuses, leurs états étaient correctement gouvernés. Leurs états étant correctement gouvernés, le royaume entier était tranquille et heureux."

    Eduqués avec une telle philosophie, les anciens chinois insistaient sur le fait de cultiver la moralité, de nourrir sa noblesse de caractère et de respecter le ciel et la terre. On acceptait que la vie suive des chemins prédestinés et qu'en cultivant son caractère moral, ont finisse par atteindre une bienheureuse paix de l'esprit ainsi qu’une perspective saine de cette vie terrestre, du divin, et des valeurs sociales.

    La racine du confucianisme consiste en "bienveillance, droiture, bienséance, sagesse, fidélité. " De nombreuses vertus, telles que la loyauté, la piété filiale, le courage, l’équité, la transparence, la droiture, la diligence, etc., en dérivent. Le Confucianisme régulait efficacement toutes les strates de l’ancienne société chinoise, et définissait les valeurs et standards moraux pour être une bonne personne.

    La bienveillance et la bienséance constituent les valeurs essentielles du Confucianisme. En maintenant un état d’esprit bienveillant, les gens étaient naturellement droits. Sans bienséance, il n’y a ni fidélité ni loyauté. Sans fidélité, rien ne peut être établi.

    La culture traditionnelle chinoise est profondément enracinée dans le Confucianisme, le Bouddhisme et le Taoïsme. Le confucianisme se focalisait sur le fait d' "entrer dans le monde profane", alors que le Bouddhisme et le taoïsme enseignaient à "transcender le monde profane". Parce qu’il interagissait directement avec la société ordinaire, le confucianisme a eu le plus grand impact sur la société humaine, ou le monde profane.

    Lire la suite: http://fr.clearharmony.net/articles/201104/55844.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu