Avertir le modérateur

intimidation

  • Le Ministère canadien des Affaires étrangères se déclare préoccupé pour les pratiquants détenus en Chine

    Chine, canada, liberté religieuse, droits de l'homme, stephen harper, repression, intimidation, réunion bilatérale, homologue

    Le Ministère canadien des Affaires étrangères a récemment écrit aux parents de pratiquants de Falun Gong détenus, Jiang Yuemei et Zhang Yuliang, exprimant ses inquiétudes persistantes concernant la persécution du Falun Gong en Chine.

    La lettre, datée du 5 janvier 2015 et signée par le ministre des affaires étrangères John Baird, déclarait : "Je regrette d'apprendre la récente détention de vos parents Jiang Yuemei et Zhang Yuliang.

    "Le gouvernement du Canada saisit toutes les occasions pour exprimer ses préoccupations au gouvernement chinois en utilisant des canaux bilatéraux et multilatéraux. Le Premier ministre Stephen Harper et moi-même avons abordé les questions de droits de l'homme et de la liberté religieuse, y compris à l'égard des pratiquants de Falun Gong, directement avec nos homologues chinois au cours de visites en Chine et dans nos réunions bilatérales.

    " Le premier ministre a également exprimé ses préoccupations à propos de l'intimidation et la répression du Falun Gong et d'autres groupes religieux lors de son annonce publique sur la création du Bureau de la liberté religieuse en février 2013. »

    Historique

    M. Zhang Yuliang, son épouse Mme Jiang Yuemei et Mme Jin Fengying ont été illégalement arrêtés le 14 septembre 2014. Ils distribuaient une information révélant la persécution de la pratique. La police a perquisitionné le domicile de M. Zhang et confisqué plus de dix exemplaires du livre Falun Gong, un ordinateur et une imprimante, et des documents liés à la persécution du Falun Gong.

    M. Zhang, âgé de 70 ans, a été brutalement battu en garde à vue au centre de détention de Mudanjiang dans la province du Heilongjiang. Au cours d'un interrogatoire illégal, le policier Zhu Chenghua a claqué les oreilles de M. Zhang des deux mains et frappé violemment ses jambes .

    M. Zhang a été arrêté en 2001 par des agents du commissariat de Nanshan pour avoir simplement parler aux gens du Falun Gong et de la persécution. Le policier Miao Qiang l’a battu au point de blesser ses organes internes . M. Zhang a eu du sang dans ses urines bien longtemps après le passage à tabac.

    La cour de Yangming a tenu un procès contre lui et quatre autres pratiquants le 12 décembre 2001. Le procès a duré cinq heures. Lorsque les avocats ont souligné que la police avait interrogé les pratiquants et les avait forcés à des aveux, le juge a ajourné le procès, mais ne l'a jamais repris.

    Peu de temps après, le tribunal a secrètement condamné les pratiquants. M. Zhang a écopé d'une peine de cinq ans de prison.

    Avant cela, son épouse, Mme Jiang Yuemei a été jetée dans un camp de travail le 13 juin 2000, pour avoir pratiqué les exercices du Falun Gong en public.

    Tiré de: http://fr.clearharmony.net/articles/a116990-Le-Ministere-canadien-des-Affaires-etrangeres-se-declare-preoccupe-pour-les-pratiquants-detenus-en-Chine.html

  • Rush Holt, membre du Congrès du New Jersey : «Nous avons la responsabilité de nous prononcer contre la persécution et de nous lever pour les vérités et les droits inaliénables qui nous sont chers.»

    Le 6 mars 2010, la Résolution 605 a été votée à 412 voix contre une à la Chambre des Représentants américaine. La résolution appelle une cessation immédiate de la campagne de persécution, intimidation, emprisonnement et tortures des pratiquants de Falun Gong par le gouvernement chinois.

    Voici le discours prononcé par M. Rush Holt, membre du Congrès du New Jersey avant son vote à la Chambre des Représentants :

    « Je me lève aujourd'hui pour soutenir fermement la Résolution 605. Je suis fier de co-soutenir cette résolution, qui reconnaît la persécution continue des pratiquants de Falun Gong en Chine. Ces personnes respectueuses de la paix qui pratiquent Falun Gong ont enduré la campagne coordonnée du gouvernement chinois rendant illégitime et éradiquant leur système de croyance depuis plus de dix ans. En Chine, Falun Gong a été officiellement désigné comme une « secte démoniaque » et ses pratiquants ont souffert de censure, d'arrestations et de détentions illégales, de rééducation involontaire par le travail, de tortures et jusqu'à la mort pour leur croyance personnelle.

    La disparition de pratiquants de Falun Gong est une chose commune et est spécialement difficile pour les familles qui doivent vivre dans l'incertitude du destin de leurs proches. J'ai été récemment informé par un de mes électeurs de l'intolérable cas de Jiang Feng, qui a simplement disparu après avoir passé un cordon de sécurité à l'Aéroport Pudong, à Beijing et avant d'avoir atteint la porte d'embarquement de son vol vers Newark, New Jersey. Jiang Feng et son épouse, Mei Xuan, tous deux pratiquants de Falun Gong, ont été arrêtés lors des répressions de 1999. Suite aux emprisonnements répétés, le couple a été séparé la plupart du temps, au cours de leurs dix ans de mariage. Mei Xuan est une célèbre musicienne de Shen Yun Performing Arts, qui ranime les arts traditionnels chinois et décrit les évènements actuels, dont la persécution des pratiquants de Falun Gong. Elle espérait pouvoir enfin retrouver son mari, ici, aux États-Unis. Aujourd'hui, elle attend des nouvelles de sa situation et son destin, craignant le pire.

    Des histoires comme celle de Mei Xuan sont bien trop courantes. En tant qu'Américains et membres de la communauté internationale, nous avons la responsabilité de nous exprimer contre la persécution et de nous lever pour les vérités et les droits inaliénables qui nous sont chers. Les pratiquants de Falun Gong et tous ceux qui essaient d'exercer leur droit universel de pratiquer librement la religion de leur choix et d'exprimer ouvertement leur foi, méritent la profonde représentation américaine en leur nom. Je suis fier de voter cette résolution et de donner une voix à tous ceux qui continuent à souffrir pour rien et qui ne peuvent parler en leur propre nom. »

     

    Tiré de Clartés&Sagesses: http://www.vraiesagesse.net/news/1003/29/E115577_20100325_FR.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu