Avertir le modérateur

internet chinois

  • «Occupy Obama» : des internautes chinois sur Google+

    Le réseau social Google Plus est généralement bloqué en Chine, mais depuis la semaine dernière, ses services sont de nouveau accessibles. Un grand nombre d'internautes chinois en ont profité pour visiter la page de profil du Président américain Barack Obama et lui laisser des messages.

    Tiré de:

    CHine, television, New Tang Dynasty Television, médias chinois, médias chinois indépendants

     

  • Les autorités perdent le contrôle de Wukan

    Chine, autorité, wukan, manifestation, corruption,internet chinois Plus de 20.000 habitants du village de Wukan, dans la province du Guangdong au sud de la Chine, se sont unis pour repousser la police et les autorités communistes et ont bloqué tous les accès au village.

    Le journal anglais The Telegraph a réussi à envoyer un journaliste sur place mardi 13 décembre 2011. Selon Malcom Moore, c'est la première fois que le parti « perd le contrôle » dans une situation de «révolte ouverte». Cet incident représente le moment fort de la confrontation entre les habitants du village et des responsables du Parti communiste, considérés comme corrompus et abusant de leurs pouvoirs.

    Depuis trois mois, les habitants de Wukan organisent de grandes manifestations pour protester contre les abus des responsables locaux du Parti. Ils se plaignent surtout que ces responsables corrompus fassent des profits en vendant illégalement les terrains appartenant aux habitants.

    Les manifestations se sont intensifiées, allant jusqu'à repousser tous les policiers et responsables hors du village, après que Xue Jinbo soit décédé en cours de détention. Cet habitant du village avait été désigné pour négocier avec les autorités. Selon les responsables du Parti, Xue Jinbo est décédé d'une « défaillance cardiaque. » Mais selon la famille de Xue Jinbo, son corps était recouvert de traces de tortures. Il avait les pouces brisés et des hématomes partout sur le corps.

    Lundi 12 décembre, les habitants avaient empêché des centaines de policiers et d'agents de sécurité d'entrer dans Wukan. Ces forces se sont retirées dans une position de repli à quelques kilomètres de là. Depuis, ils bloquent tous les ravitaillements en eau et en nourriture.

    À ce jour, plus d'une semaine après le début de ce que certains appellent une rébellion, les policiers ne peuvent toujours pas entrer dans le village et certains commentaires suggèrent que cette confrontation va au-delà du problème des saisies de terrains.

    The Telegraph cite un villageois: «Nous ne dormons plus. Une centaine d'hommes veillent. Nous ne savons pas ce que l'administration va faire, mais nous savons que nous ne pourrons plus jamais leur faire confiance».

    La situation à Wukan reste incertaine. D'autres médias ont réussi à entrer dans le village. Mais toutes les informations sur Wukan sont rapidement censurées sur l'Internet chinois.

    Tiré de: http://www.lagrandeepoque.com/LGE/Chine-/-Asie/Les-autorites-perdent-le-controle-de-Wukan.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu