Avertir le modérateur

intellectuels

  • Les intellectuels en Chine appellent à l’abolition du comité extrajudiciaire

    intellectuels, Chine, abolition, comité, extrajudiciaire, justice

    Le Haut Comité qui contrôle toutes les opérations assurant l’ordre en Chine fonctionne en toute autonomie, pratiquement hors de toute loi écrite. Cela se traduit par un important abus de pouvoir que certains réformateurs en Chine tentent de signaler en ce moment critique de la politique chinoise, après qu’une nouvelle direction ait été mise en place.

    Li Rui, l’ancien secrétaire de Mao Zedong, a demandé la suppression du Comité des Affaires Politiques et Législatives  (CAPL) lors d’un séminaire à l’université de Pékin  organisé pour discuter de la réforme politique deux jours après la clôture du 18ème congrès du Parti.

    Le magazine politique Yanhuang Chunqiu et le Centre de Recherche sur la Législation Constitutionnelle et Administrative de l’université de Pékin ont parrainé ce forum. Les participants: des intellectuels libéraux, des réformateurs du Parti, des professeurs et des experts ont proposé un «consensus de réforme», élaboré en partie à partir des points du rapport présenté  par Hu Jintao lors du 18ème Congrès du Parti.

    Li Rui, âgé de 95 ans, ancien vice-ministre exécutif du Département de l’Organisation Centrale, a pris la parole au cours de ce forum en soulignant qu’il ne suffit pas de retirer le CAPL du comité permanent du Politburo et qu’il devrait être complètement supprimé.

    Il a évoqué le cas Bo Xilai, où l’abus de pouvoir de Bo était le résultat de sa position en tant que protégé de l’ancien dirigeant Jiang Zemin, ainsi que l’héritier présumé de Zhou Yongkang, l’ancien secrétaire du CAPL. Rui a également proposé la nationalisation de l’armée qui est placée sous le commandement de la Commission Militaire Centrale du Parti Communiste Chinois (PCC).

    Ruan Ming, rédacteur de discours et conseiller de Hu Yaobang, l’ancien secrétaire du  PCC, s’est entretenu avec la chaîne de télévision NTD, basée à New York, de son soutien à la proposition de Li Rui.

    Comme l’a souligné Ruan Ming: «Dans le passé, lorsque Zhou Yongkang,  le secrétaire du Parti au CAPL, faisait partie du Comité permanent du politburo, il a transformé le CAPL en un royaume indépendant. Il pouvait ordonner aux fonctionnaires des bureaux provinciaux du CAPL d’arrêter et de réprimer les gens au nom du maintien de la sécurité.»

    Lors du 18ème Congrès du Parti, le CAPL a été enlevé du Comité permanent du Politburo et le nombre des membres du Comité permanent est passé de neuf à sept.

    Ruan Ming a également dit que bien que le CAPL ne fasse plus partie du Comité permanent, il peut continuer à commettre «des mauvaises actions» aussi longtemps qu’il existe. Il est donc nécessaire de le supprimer complètement.

    Lire la suite sur: http://www.epochtimes.fr/front/12/11/29/n3507530.htm

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu