Avertir le modérateur

instrument

  • Musique chinoise "Le voeu" joué au erhu - À écouter

    Pour les Chinois, l’erhu est l’équivalent du violon pour les occidentaux. Il suffit d’en entendre le son pour éprouver la beauté, la tristesse, la douleur et le bonheur qu’il peut évoquer. En écoutant des mélodies de l’erhu, les Chinois peuvent entrer en contact avec tous les sentiments expérimentés par leur peuple au cours de leur longue et tumultueuse histoire.

    Beaucoup de gens, voyant pour la première fois un erhu, sont frappés par la simplicité de sa construction et le fait qu’un déploiement de sonorités aussi riches peut être produit sur ses seules deux cordes.

    L’histoire de l’erhu est profondément entrelacée à celle de la culture chinoise. L’erhu a 1.000 ans d’histoire en Chine. Durant la dynastie Song, l’erhu a émergé d’un autre instrument à cordes propre à un groupe minoritaire du nord de la Chine.

    Le mot «er» signifie «deux» ou «deuxième», renvoyant aux deux cordes de l’instrument ou à la deuxième plus haute tonalité de sons produite parmi d’autres instruments à cordes similaires. Le mot «hu» signifie «barbare», allusion aux tribus, en particulier celles du Nord. L’erhu est originaire du groupe nomade septentrional appelé les Xi.

    Au cours du temps, le peuple chinois a rendu l’erhu essentiellement chinois, montrant l’incroyable capacité de la culture chinoise à assimiler différents éléments culturels. La musique de l’erhu est devenue une partie importante de l’héritage culturel chinois.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu