Avertir le modérateur

hao huijun

  • Jouer avec le feu : l’agenda caché du magnat chinois de relancer la vieille propagande d'il y a dix ans à New York

    Chen Guangbiao, Falun Gong, CHine, milliardaire, Chen Guo, Hao Huijun, immolation, pcc, propagande, régime

    “S’il était un philanthrope se souciant à ce point des autres, comment a-t-il eu le cœur de demander aux deux femmes gravement défigurées impliquées dans une affaire d’immolation - qui n’a jamais fait l’objet d’une enquête indépendante- de faire des apparitions pour les médias ? Telle a été ma première réaction en voyant Hao Huijun et Chen Guo à la conférence de presse à New York mardi. "

    Le commentaire était celui de Fang Bing, reporter pour Voice of America, dans un article publié le 7 janvier 2014 : "Une mère et une fille défigurées lors de l’immolation montent sur scène pour Chen Guangbiao. "

    Le site Minghui rapportait en Janvier 2005 que Chen Guo et sa mère Hao Huijun avaient été placées sous arrestation à domicile à la Maison de santé de Beijiao dans la ville de Kaifeng, province du Henan. Zhan Jingui, un agent retraité des services de police de Kaifeng, était chargé de les garder.

    La police surveillait Chen Guo et sa mère 24h sur 24 afin d’empêcher tout contact avec le monde extérieur. La police a révélé en privé que le gouvernement s'efforçait de prendre soin des deux et de ne pas les laisser mourir dans l’intention de pouvoir les utiliser pour attaquer et discréditer le Falun Gong à tout moment. Chen Guo a fait une apparition en 2002, plus d’un an après l’immolation de janvier 2001, sur un programme de CCTV (China Central Television, un des principaux médias officiels du PCC) et de nouveau ces derniers jours à New York.

    Comment Chen Guangbiao a-t-il pu si facilement et négligemment amener les deux femmes à New York pour une chirurgie esthétique ? Quel agenda caché Chen avait-il pour son voyage aux Etats-Unis. Pourquoi le PCC laisse-t-il Chen Guo et Hao Huijun vivantes au risque de laisser courir des preuves d’un énorme scandale.

    Jetons un coup d’œil à un article écrit en 2004 par un intellectuel en Chine : " Pourquoi est-ce que je hais le Falun Gong ? "

    Lorsque l’ami de l’auteur a souligné qu’il haïssait le Falun Gong, ça a été un choc pour lui. Il a réalisé qu’il avait inconsciemment haï le Falun Gong et en a cherché la raison. Soudain lui sont venus à l’esprit ses souvenirs de scènes sanglantes attribuées au Falun Gong dans les médias d’état chinois.

    “Je ne regarde pas vraiment la TV, mais la TV est allumée chaque jour à la maison et le Falun Gong y est constamment attaqué. Je ne crois pas ce que disent les journaux, mais qui sait combien de fois la première page portait des articles critiquant le Falun Gong. Ainsi, et ajouté au fait que les livres liés au Falun Gong ne pouvaient pas être trouvés en public depuis ce mois de juillet remontant à des années, le Falun Gong dont j’ai entendu parlé remonte à l’image décrite par CCTV et le People's Daily,” a déclaré M. Feng.

    “Ainsi après plusieurs années, j’ai développé deux points de vue extrêmes à propos du Falun Gong, une ignorance totale et de fortes notions négatives. L’ignorance parce que dans ma vie j’ai lu les écritures bouddhistes, des parties de la Bible et même des textes musulmans, mais pas un seul mot à propos des principes du Falun Gong. De fortes notions négatives parce que je connais toute la soi-disant perversité attribuée au Falun Gong, pour la plupart des scènes sanglantes inappropriées pour les enfants. "

    M. Feng en est venu à réaliser : "Ma haine venait de ce que le Parti communiste m’a dit, et ma haine envers le Falun Gong a de fait aidé la haine de Jiang Zemin envers le Falun Gong. Pour être plus direct, je suis devenu un complice !”

    Il a été difficile pour M. Feng, un intellectuel avec une pensée vraiment indépendante, de discerner les mensonges dans la propagande et de s’affranchir de leur contrôle. Ce serait encore plus difficile pour d’autres qui n’auraient pas du tout mis en question la propagande. Bien sûr, l’incident d’ "immolation " comme on en est venu à largement le connaître en Chine, a été la plus efficace de toutes les campagnes de haine.

    En l’espace d’une demi-année après la persécution lancée en juillet 1999, les médias du PCC ont publié plus de 300,000 reportages et commentaires différents calomniant le Falun Gong. Mais l’incident d’ "immolation " - et toutes les horribles images diffusées dans les médias encore et encore pendant des années – ont été le plus tragique, sans parler de leur efficacité.

    Le canular d’immolation s’est produit il y a 13 ans. Avec tant d’efforts pour informer le public que l’"incident" n’était rien de plus qu’un coup de propagande mis en scène pour tourner l’opinion publique contre le Falun Gong, beaucoup plus de Chinois et de gens dans le reste du monde ont appris les faits. Et les investigations indépendantes le confirment – il s’agissait d’un canular.

    Cet effort pour ressusciter les mêmes vieux mensonges qui ont été démystifiés voici des années s’avèrera vain.

    Tiré de: http://fr.clearharmony.net/articles/a115223-Jouer-avec-le-feu-l%E2%80%99agenda-cache-du-magnat-chinois-de-relancer-la-vieille-propagande-d-il-y-a-dix-ans-a-New-York.html

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu