Avertir le modérateur

grippe aviaire

  • L'annonce tardive des cas de grippe aviaire en Chine soulève des interrogations

    Selon des rapports officiels, le tout premier cas de virus H7N9 sur un humain a été dépisté le 19 février à Shanghai. Le patient est décédé le 4 mars, mais les autorités n’ont pas annoncé son décès avant le 31 mars, déclarant que le virus n’avait été confirmé que le 29 mars.

    Cependant, ce mercredi le journal Southern Metropolis Daily de Guangdong a annoncé que les institutions de la santé de Shanghai ont effectivement confirmé le virus le 4 mars, le jour où le patient est décédé. Un second test a confirmé ce résultat le 10 mars.

    Tout cela s’est déroulé lors des assemblées politiques annuelles du régime chinois, où un transfert de pouvoir a été effectué, ce qui n’arrive qu’une fois tous les dix ans.

    Selon le Southern Metropolis Daily, la ville de Shanghai a reporté le premier cas de grippe aviaire au Centre Chinois de Prévention et de Contrôle des Maladies le 22 mars, une fois les assemblées politiques terminées.

    La population chinoise demande plus de transparence concernant le danger que le virus pourrait représenter pour la santé, mais également concernant les actions pour prévenir toute transmission du virus. Pour le moment, les autorités chinoises n’ont identifié aucune ferme possédant de la volaille contaminée par le virus.

    Les institutions occidentales de la santé soupçonnent les autorités chinoises de dissimuler certaines informations. Pour le moment, la Chine a donné peu de détails concernant ses protocoles d’analyse.

    Tiré de: http://www.youtube.com/watch?v=Qs8VstKiseo&list=UUIWw8PPP5OPNkDCLBrG9zVA&index=1

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu